Rapport du voyage atelier : les bécasseaux du Nouveau-Brunswick

Du 11 au 13 août dernier, j’ai animé un atelier de photographie d’oiseaux et de photo de paysages au Nouveau-Brunswick. Les participants ont entre autres eu de multiples occasions de photographier des volées de Bécasseaux semipalmés. Ils ont ainsi pu parfaire leurs techniques de prise de photos d’oiseaux en vol.

L’estimation du groupe de bécasseaux lors de la deuxième journée était d’entre 15 000 et 20 000 oiseaux.

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick, août 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/2000, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Lors de notre première journée de photo, la volée de bécasseaux était moins impressionnante et suite au passage d’un Faucon pèlerin, ceux-ci ont été plus discrets. J’ai tout de même réussi cette photo lors de l’une des envolées.

Lors de la première journée, des passages nuageux nous ont obligés à demeurer attentifs afin que l’exposition soit bien équilibrée. En ajustant bien l’exposition à la prise de vues, soit la combinaison : ouverture, vitesse et ISO, les résultats sont de loin supérieurs ; de plus, nous sauvons un temps important au post-traitement. J’en ai profité pour démontrer l’importance de bien interpréter un histogramme et obtenir une exposition précise en fonction de la scène photographiée.

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick, août 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/2000, f/8, ISO 800.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Notre deuxième visite pour photographier les bécasseaux a été beaucoup plus impressionnante. Les oiseaux se sont déplacés à répétition et nous avons eu des occasions de photo variées.

Lors de l’atelier, les participants ont, entre autres, amélioré leur perception de la luminosité qui varie en fonction de l’heure de la journée et de la présence des nuages.

Canard colvert femelle, Nouveau-Brunswick, août 2019

500mm f/4 II; 1/1250, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Lors du premier après-midi, nous avons visité un marais du secteur pour y photographier quelques espèces ; Canard colvert, Canard  noir, Canard chipeau, Canard d’Amérique.

J’ai aussi expliqué l’importance de déplacer les collimateurs dans le viseur afin de réussir des photos comme celle-ci en demeurant en autofocus continu et sans avoir à recadrer au post-traitement.

Lors de mon premier passage au Nouveau-Brunswick au début des années 2000, j’avais été impressionné par la richesse aviaire de cette province. Depuis ce temps, j’y ai animé plusieurs ateliers photo et j’en suis encore aussi impressionné.

Faisan de Colchilde immature, Nouveau-Brunswick, août 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/800, f/5,6, ISO 500

Main levée depuis le véhicule

Photo: Daniel Dupont

Lors des deux premières fins d’après-midi, nous avons patrouillé dans un secteur où abonde le Faisan de Colchide. Nous y avons trouvé un total de 5 mâles et trois femelles avec leurs poussins. Ce faisan immature était pratiquement de la moitié de la taille d’un adulte et était accompagné de trois autres rejetons.

Nous avons visité les sites prévus, mais contrairement aux années précédentes, il n’y avait pas de Hiboux des marais ni de Martin pêcheur volant à courte distance. Nous avons tout de même eu l’occasion de photographier quelques espèces de canards dans l’un des marais.

Nous avons aussi profité de la période de recherche de certaines des espèces d’oiseaux pour découvrir des paysages trop photogéniques pour être ignorés.

Champ fleuri, Nouveau-Brunswick, août 2019

24-70mm f/2,8 II @ 50mm, f/16, 1/30 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Lorsque nous avons aperçu ce gros nuage dans le ciel, nous avons roulé en voiture sur une route de terre afin de trouver un premier plan intéressant, soit des Épilobes.

Lever de soleil, Nouveau-Brunswick, août 2019

24-70mm f/2,8 II @ 70mm, f/16, 1/4 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,9S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

La veille, nous avions repéré deux endroits possibles pour les photos du lever de soleil. Nous nous sommes rendus au premier site et la brume qui le recouvrait s’étant évaporée rapidement, nous avons opté pour la deuxième possibilité.

Les teintes jaunâtres créées par le soleil ajoutent une touche des plus intéressantes. Pour m’assurer d’avoir du détail dans les rayons du soleil, j’ai employé un filtre neutre graduel Lee 0,9S.

Tout au long de la formation, j’ai porté une attention particulière à la composition des photos afin que les résultats soient les plus artistiques possible. Selon moi, il est plus pratique de faire la bonne composition des images à la prise de vue plutôt qu’à l’ordinateur. Les résultats sont alors plus gratifiants et vous profitez de la résolution maximale de votre boîtier.

Il est possible que j’anime à nouveau cet atelier en 2020. Si vous êtes intéressé par cette formation, je vous invite à communiquer avec moi.

daniel@danieldupont.ca

J’ai publié des photos de l’atelier sur ma page Facebook. Si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pourrez voir les photos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Ombre du groupe, Nouveau-Brunswick, août 2019

70-200mm f/2,8 II @ 102mm; 1/20, f/16, ISO 100.

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

De gauche à droite : l’ombre de Nicole Lavoie, l’ombre de Daniel Dupont et l’ombre de François Lavigueur

Voici des commentaires et des photos prises par les participants à l’atelier des bécasseaux 2019.

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick, août 2019

100-400mm f/4,5-5,6; 1/2000, f/8, ISO 800.

Main levée

Photo: Nicole Lavoie

Pour tout amoureux des oiseaux l’atelier des bécasseaux est à ne pas manquer. Véritable ballet dans le ciel c’est un moment magique que nous réserve la nature.

De plus grâce à Daniel nous avons pu visiter les marais où se trouvaient de nombreux oiseaux et canards, rechercher et débusquer des faisans sauvages et photographier de beaux paysages de la campagne du sud du Nouveau Brunswick.

Programme chargé mais combien gratifiant !!

Nicole Lavoie

Pygargue à tête blanche, Nouveau-Brunswick, août 2019

100-400mm f/4,5-5,6 @ 400mm; 1/2000, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo: François Lavigueur

Les bécasseaux sont une des merveilles naturelles du monde. Leur ballet aérien, c’est un spectacle inouï. À marée haute, les bécasseaux s’entassent sur une mince parcelle de plage et se reposent sur quelques mètres carrés formant un tapis de plume.

Grâce au repérage de Daniel nous avons pu photographier ces oiseaux migrateurs. Nous avons aussi eu la chance de prendre en photo de superbes Pygargues à tête blanche de très près.

Je recommande cet atelier aux photographes amateurs d’oiseaux.

François Lavigueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *