Mes 25 photos préférées de l’année 2015

L’année 2015 a été prolifique pour moi et voici quelques faits marquants :

  • La publication d’un quatrième livre aux Éditions Daniel Dupont : Les oiseaux du Saint-Laurent.
  • L’animation de six voyages ateliers.
  • Un voyage exploratoire de 22 jours en Afrique du Sud.
  • Deux expositions photo.
  • La participation à un tournage en Saskatchewan et au Québec pour un reportage sur le Harfang des neiges.
  • La participation au Salon de la photo de Québec et à celui de Laval.
  • La publication de 10 chroniques dont 6 dans le magazine Photo Solution.
  • La fin de la collaboration avec le magazine Québec Oiseaux.

J’ai fait de nombreux voyages et ateliers qui m’ont amené à traverser l’Amérique du Nord de l’Arizona à la Nouvelle-Écosse en plus de visiter la Côte-Nord, la Gaspésie, le Texas, l’Arizona, l’Utah et le Nevada. J’ai réalisé près de 55 000 photos.

Qu’il s’agisse d’ateliers d’une journée ou d’une semaine, plus de 175 personnes ont participé à divers ateliers de photo de nuit, de paysage ou d’oiseaux. Tous ont profité de cette expérience pour améliorer leurs connaissances et la qualité de leurs photos. Plus de 400 personnes ont assisté à des cours ou conférences.

J’espère bien vous rencontrer cette année dans un atelier qui vous permettra de découvrir ou d’approfondir de nouvelles techniques et d’améliorer ainsi la qualité de vos photos.

Les photos :

Il m’a été difficile de faire un choix dans l’ensemble de la production, surtout en ajoutant le voyage en Afrique du Sud, mais voici donc mes photos préférées de 2015 ;  elles sont présentées en ordre de prise de vue.

Pygargue-15-6739

Pygargues à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2015

600m f/4 + 1,4x III ; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

J’ai débuté l’année en animant un atelier photo : Photographier les Pygargues à tête blanche de la Nouvelle-Écosse. La première journée, alors que j’ai capté cette photo, 41 pygargues étaient perchés dans les arbres environnants.

Cascade_st_Isidore-15-6054

Cascade, Rive Sud de Québec, janvier 2015

70-200mm f/2,8 II + 1,4x III @ 280mm ; 13 sec, f/16, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Malgré le froid intense de janvier 2015, j’ai eu la chance de réaliser quelques photos d’une cascade partiellement gelée et qui offre un rendu artistique très intéressant. L’hiver est une saison des plus intéressantes pour la photo de paysage.

 Harfang-des-neiges-vol-15-8439

Harfang des neiges, Québec, février 2015

500mm f/4 II + 1,4x III ; 1/2500, f/5,6, ISO 320.

Trépied

Photo : Daniel Dupont

J’ai photographié l’envol de ce Harfang des neiges, dans la région de Montréal, dans le cadre d’un reportage sur cette espèce qui doit être diffusé sur TV5 au printemps.

Lors du tournage, j’ai aussi eu l’occasion de réaliser des gros plans de tête d’un harfang qu’une équipe de professionnels a capturé pour lui installer un émetteur. L’oiseau était alors à moins d’un mètre de moi.

Pan_Grange_Saskatchewan_hiver_8X4-15-8429 

Grange abandonnée, Saskatchewan, février 2015

70-200mm f/2,8 II @ 200mm ; 1/13, f/16, ISO 200.

Filtre polarisant

Trépied et tête à rotule

Assemblage de 6 photos

Photo : Daniel Dupont

Lors du tournage en Saskatchewan, j’ai réalisé cette photo de scène pour le reportage sur le harfang. J’ai effectué la prise de vue en fin de journée sous un mercure de -25 °C. Il s’agit là de l’une de mes deux photos qui a suscité le plus de commentaires lors des Salons de la photo de Québec et Laval.

 Aigrette-roussâtre-blanche-poisson-8X12-15-2150

Aigrette roussâtre forme blanche, Texas, avril 2015

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/1600, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

J’ai réalisé cette photo lors du repérage pour l’atelier au Texas au printemps dernier. Lorsque j’ai trouvé cette Aigrette roussâtre de forme blanche, elle s’alimentait dans l’eau en bordure d’une plage, mais elle était malheureusement à contre-jour. Je suis donc entré dans l’eau pour obtenir un angle de lumière favorable et je l’ai suivi pendant 20 minutes. Elle s’approchait et s’éloignait de moi tout en attrapant de petits poissons.

Ce fut l’une de mes plus belles expériences de photo d’oiseau de 2015.

 Caracara-du-Nord-copulation-15-0680

Caracara du Nord, Texas, mars 2015

500m f/4 + 1,4x III ; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

J’ai aussi réalisé cette photo lors du repérage pour le Texas. Je suis retourné à ce site avec le groupe de l’atelier et quelques-uns des participants ont aussi capté des photos similaires.

J’ai assisté à l’accouplement de deux Caracaras du Nord à plus de 200 mètres de moi. Soudain, les oiseaux se sont envolés pour se poser sur une butte de terre à moins de 15 mètres de moi. J’ai à peine eu le temps de cadrer à la verticale et de faire 5 photos que l’action était déjà terminée. La photo n’a pas été recadrée et le seul ajustement fait sur le fichier RAW a été de diminuer légèrement les zones sombres pour obtenir plus de détails sur le plumage.

Ce fut l’expérience de photo d’oiseau la plus intense de 2015.

 Arches-4-15-3358

L’arche dans l’arche, Parc national de Arches, Utah, avril 2015

24-70mm f/2,8 II @ 39mm ; 1/25, f/16, ISO 100.

Filtre polarisant

Télécommande, niveau

Trépied

Photo : Daniel Dupont

J’avais remarqué l’intérêt visuel de cette photo lors de mon premier passage dans le parc national d’Arches en Utah, mais j’ai réalisé cette photo à mon troisième passage, en avril dernier.

Cette photo a aussi reçu beaucoup de commentaires positifs au Salon de la photo de Québec et Laval. Elle sera publiée pour illustrer ma prochaine chronique dans le numéro du printemps du magazine Photo Solution.

C’est possiblement ma photo de paysage préférée de 2015 et elle fait aussi partie de mes 25 meilleures photos de paysage des 10 dernières années. 

Pan_Grand_Canyon-15-1733

Grand Canyon, Arizona, mai 2015

24-70mm f/2,8 II @ 44mm ; 1/100, f/11, ISO 200.

Filtre polarisant

Trépied et tête panoramique

Assemblage de 6 photos

Photo : Daniel Dupont

J’ai maintenant visité le Grand Canyon à quatre reprises et chaque fois je suis impressionné par l’immensité et la paix qui se dégage de ce site majestueux. Lors de l’atelier du printemps, nous avons photographié le canyon avec cet arbre solitaire en bordure.

Pour tenter de rendre la scène, j’ai préféré réaliser la prise de vue en mode panoramique en assemblant six photos prises à la verticale.

 Mouflon_Amerique_femelle-15-0698

Mouflons d’Amérique, Utah, avril 2015

500mm f/4 II ; 1/2000, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous venions de terminer un des nombreux arrêts de prise de vue lors de l’atelier des Canyons américains. En revenant au véhicule, j’ai remarqué une femelle mouflon d’Amérique qui s’alimentait près de la route. Tout à coup,  un jeune mouflon s’est approché de la femelle pour être nourri.

Il s’agit là de l’une des raisons pour laquelle j’ai fait l’achat d’un objectif 200-400mm. La photo n’a pas été recadrée et je devais m’éloigner de la scène pour ne pas couper une corne ou une patte des mouflons. Si j’avais eu un 200-400mm, j’aurais été en mesure de me déplacer et d’éliminer du cadrage l’arbuste de droite ; la photo aurait ainsi été plus épurée et plus attractive. Elle demeure tout de même spectaculaire.

La photo a été publiée pour illustrer ma chronique dans le numéro août/septembre du magazine Photo Solution.

 Colibri-à-gorge-rubis-femelle-15-1386

Colibri à gorge rubis femelle, Québec, mai 2015

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/250, f/11, ISO 125.

5 flashs

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Au printemps dernier, cinq Colibris à gorge rubis, dont trois mâles, s’alimentaient à un abreuvoir dans mon jardin. J’ai profité de l’occasion pour réaliser cette photo en multiflash.

En multiflash, ce n’est pas la vitesse d’obturation qui fige l’action, mais la courte durée de l’éclair des flashs. Pour cette photo, j’ai disposé 5 flashs, deux à l’avant, deux à l’arrière et un pour éclairer la gorge des colibris.

Si plusieurs colibris reviennent au printemps prochain, j’animerai quelques ateliers privés.

Pissenlit_15-1461

Pissenlit, Québec, juin 2015

100mm f/2,8 II ; 1/15, f/22, ISO 640.

Flash annulaire

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Les pissenlits sont abondants en début d’été, mais ils sont souvent boudés par les photographes. Néanmoins, en macro photo, ils peuvent offrir des occasions de photos très intéressantes.

Phare_Cap_Desrosiers-15-0407

Phare, Gaspésie, juin 2015

24-70mm f/2,8 II @ 53mm ; 10 sec, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant, filtre Lee little Stopper

Télécommande, niveau

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Voici ma photo de paysage en vitesse lente préférée de 2015. Le mouvement de l’eau au premier plan devient le centre d’intérêt, tandis que le phare n’est qu’un élément de la composition. Pour obtenir un effet de filé sur l’eau, j’ai utilisé un filtre Lee Little Stopper qui réduit la lumière de 6 crans.

Lors de l’atelier en Gaspésie (30 mai au 3 juin 2016), nous ferons un arrêt à ce site photogénique.

 Sainte_Flavie_rocher-15-0486

Coucher de soleil, Gaspésie, juin 2015

24-70mm f/2,8 II @ 63mm ; 0,8 sec, f/16, ISO 100

Filtre polarisant, filtre Lee little Stopper, filtre Lee 0,9H

Télécommande, niveau

Trépied

Photo : Daniel Dupont

J’étais à faire des photos de coucher de soleil traditionnel lorsque j’ai aperçu cette roche qui émergeait légèrement de l’eau. J’ai donc changé le cadrage en l’incluant au premier plan, ce qui crée plus de dynamisme dans l’image.

Macareux-moine-vol-poisson-15-5042 

Macareux moine, Côte-Nord, juillet 2015

500mm f/4 II ; 1/2000, f/7,1, ISO 500.

Main levée

Photo : Daniel Dupont 

Il y a un certain degré de difficulté à photographier des oiseaux en vol. Photographier un Macareux moine, au vol extrêmement rapide et qui vient dans votre direction, demande encore plus de maîtrise technique et de rapidité dans le suivi et le temps de réaction. Les poissons dans le bec ajoutent un élément d’intérêt particulier.

 Phare_pointe_des_monts-15-4676

Phare, Côte-Nord, juin 2015

24-70mm f/2,8 II @ 28mm ; 1/20, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant

Télécommande, niveau

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Lors du retour de l’atelier des macareux sur la Côte-Nord, nous avons fait un arrêt de quelques heures afin de photographier ce magnifique phare. Lorsque nous avons aperçu la réflexion de phare dans l’eau, tous les participants ont pris le temps de peaufiner leur cadrage afin d’obtenir une image des plus artistiques.

 Champignons-15-0606

Champignons, Québec, août 2015

100mm f/2,8 II ; 1/5, f/22, ISO 100.

Flash annulaire

Trépied

Photo : Daniel Dupont

 J’ai photographié ces champignons sur mon terrain en août dernier. Il est relativement rare de trouver quatre champignons pratiquement alignés et qui peuvent tous être dans la zone de profondeur de champ.

Dans les prochains mois, je débuterai la rédaction d’un nouveau livre technique dans lequel un chapitre portera sur la macro photographie. Je devrais y publier cette photo.

Feux_artifice_Québec-15-8-4820

Québec, août 2015

24-70mm f/2,8 II

Trépied

Photo : Daniel Dupont

J’ai profité des feux d’artifice à Québec de l’été dernier pour réaliser cette photo et y animer des ateliers de prise de vue. Je devrais refaire des ateliers en août prochain.

Cette photo pourrait illustrer la première page de mon prochain livre. À tout le moins, c’est celle qui orne la première version du montage.

Singe_vert-15-8506

Singe vert femelle et immature, Parc Kruger, octobre 2015

500mm f/4 II ; 1/320 (stabilisation), f/5,6, ISO 1600.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

En octobre dernier, j’ai effectué un repérage de 18 jours dans le parc Kruger en Afrique du Sud. J’y ai alors photographié plus de 30 espèces de mammifères et 80 espèces d’oiseaux. Je passe en moyenne trois mois sur la route chaque année à réaliser des photos de nature, mais cette expérience demeure ma plus impressionnante.

Dans l’un des villages d’hébergement, j’ai photographié cette femelle singe vert qui allaite. Je l’ai suivi à pied pendant une quinzaine de minutes, ce qui m’a permis de capter cette scène d’intimité.

Girafe-15-0130

Girafes, Parc Kruger, octobre 2015

70-200mm f/2,8 II + 1,4x @ 235mm ; 1/1000, f/5,6, ISO 500.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Cette photo est empreinte de beaucoup de tendresse. Souvent, une simple fraction de seconde fait la différence entre une photo ordinaire et une photo spectaculaire. Je me suis retrouvé au bon endroit au bon moment. Plus nous passons de temps sur le terrain, plus nous améliorons les chances d’occasions spectaculaires.

Cobe_à_croissant_mâle_combat-15-3886

Cobe à croissant, Parc Kruger, octobre 2015

500mm f/4 II ; 1/1000, f/4, ISO 500.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

J’ai eu quelques occasions de photographier des scènes de confrontation entre mâles. Ceux-ci ne se battent pas à grands coups de tête, mais ils se positionnent face à face et s’affrontent l’un l’autre. Le gagnant est celui qui repousse le concurrent et il aura ainsi accès aux femelles.

Lion-15-1811

Lion, Parc Kruger, octobre 2015

300mm f/2,8 II + 1,4x ; 1/800, f/5,6, ISO 1250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Ce que j’ai le plus apprécié du parc Kruger, c’est de ne jamais savoir ce que le prochain kilomètre pouvait nous réserver. Lorsque j’ai photographié ce magnifique mâle adulte, il se reposait à proximité d’une femelle qu’il a par la suite honorée deux fois.

Cette photo a aussi mérité de très nombreux commentaires lors des Salons de la photo. En prenant le temps de bien la regarder, on remarque la dimension des pattes ainsi que toute la puissance que dégage ce prédateur.

Éléphants-15-4819

Éléphants d’Afrique, Parc Kruger, octobre 2015

70-200mm f/2,8 II + 1,4x @ 70mm ; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Lors du Safari photo à Kruger, j’ai réalisé plusieurs centaines de photos d’éléphants. La photo de cette bande qui sort de l’eau à la course pour bloquer le passage à une autre bande qui voulait avoir accès au lac demeure une des plus spectaculaires.

Les deux groupes sont restés face à face pendant une ou deux minutes avant que le groupe qui sortait de l’eau cède le terrain. Par la suite, la bande qui venait d’arriver est passée à moins de 10 mètres de notre véhicule en jouant dans l’eau.

Je pense qu’il est difficile de réaliser la puissance de ces bêtes sans les avoir vues agir et interagir en toute liberté.

Ce fut sans conteste le moment photographique le plus intense de l’année 2015.

Léopard-8-15-4288

Léopard, Parc Kruger, octobre 2015

70-200mm f/4 II + 1,4x @ 280mm ; 1/1000, f/5, ISO 400.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Le Léopard est un prédateur principalement nocturne. Cependant, lors de mon séjour de repérage à Kruger en octobre 2015, j’en ai photographié 11, dont certains de très près comme celui-ci. J’en ai aussi observé plusieurs, grimpés dans un arbre à plus de 5 mètres du sol et dégustant un Impala qu’ils avaient attrapé pendant la nuit.

Lorsqu’il vous regarde dans les yeux, vous sentez toute la détermination qui l’habite et vous êtes bien content d’être à l’abri de votre véhicule.

 Hippopotame-15-2502

Hippopotame, Parc Kruger, octobre 2015

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/1250, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

L’hippopotame est un animal extrêmement territorial. Il est responsable de plus d’attaques mortelles envers l’homme que le lion. Il défendra son territoire en attaquant les baigneurs ou les gens qui se seront approchés des points d’eau où il pourrait être immergé.

J’ai fait cette photo en toute sécurité, depuis une cache installée à cet effet. L’immature qui se baigne sous la protection d’un adulte ajoute un certain charme à cette photo.

 Oie-des-neiges-vol-15-7262

Oies des neiges, Victoriaville, novembre 2015

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/1600, f/8, ISO 250.

Trépied

Photo : Daniel Dupont

 Pour réussir de bonnes photos animalières, il est important de développer ses réflexes. Cette image représente bien la bonne fraction de seconde où l’Oie des neiges glisse sur l’eau pour s’y poser.

J’ai eu de la difficulté à faire cette sélection et j’espère qu’elle vous a intéressé.

3 réflexions sur « Mes 25 photos préférées de l’année 2015 »

  1. Absolument époustouflant. J’en ai la chair de poule à regarder tes photos d’une si grande qualité. Au plaisirs de ce revoir en 2016 pour des ateliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *