Photographier la migration des Bécasseaux semipalmés au Nouveau-Brunswick

À la fin de l’été, plusieurs espèces de limicoles seront de retour de leurs territoires nordiques de nidification et quelques espèces, dont le Bécasseau semipalmé, feront un arrêt de quelques semaines dans un secteur restreint de la baie de Fundy au Nouveau-Brunswick. J’animerai donc un atelier de trois jours au début août 2018 pour photographier le ballet des bécasseaux. Il est possible que nous fassions aussi quelques photos de paysage.

 

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1600, f/7,1, ISO 800.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Le spectacle des bécasseaux en vol est impressionnant et la couleur des oiseaux semble changer selon leur prouesse aérienne. Si l’on peut voir leur dos, le groupe sera foncé et si l’on voit plutôt leur ventre, la volée sera pratiquement blanche.

 

Les bécasseaux du Nouveau-Brunswick 2018

Date : Début août (je confirmerai les dates en janvier, mais elles varieront entre le 2 et le 12 août.)

Nombre de places : 8 places.

Prix : 675,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 175,00 $ + taxes.

Paiement final : 15 juin 2018.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 3 places de disponibles.

Le coût est : 300,00 $ + les taxes par personne.

 

Matériel recommandé pour la photo d’oiseaux :

Objectif : 100-400mm, 150-600mm, 300mm, 500mm, 600mm et similaires.

Multiplicateur : 1,4x, 1,7x et 2x, recommandé en fonction de votre objectif.

Flash et Better Beamer : recommandés.

Trépied : très fortement recommandé.

 

 

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick, août 2017

500mm f/4 II; 1/1600, f/8, ISO 400.

Trépied

Photo: Daniel Dupont 

La quantité de bécasseaux présents dans le secteur peut varier d’une journée à l’autre en fonction du dérangement. La volée de bécasseaux que nous avons photographiés était évaluée à +/- 70 000 oiseaux.

 

Matériel recommandé pour la photo de paysage :

Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm,

Déclencheur à distance : fortement recommandé, mais pas essentiel.

Filtre polarisant : recommandé, mais pas essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

 

Voici donc un atelier de prise de vues qui s’adresse aux photographes qui désirent améliorer et diversifier leur banque d’image. Nous devrions être en mesure de faire des photos spectaculaires de fortes concentrations de bécasseaux.

En participant à un atelier de plusieurs jours, vous augmentez les possibilités de réussite. Nous ferons trois demi-journées de photo de limicoles et trois demi-journées de photo d’oiseaux de marais. Nous pourrions aussi faire quelques photos de paysages.

 

becasseaiux-semipalme-vol-16-6319

Bécasseaux semipalmés, Nouveau-Brunswick

500mm f/4 II + 1,4x; 1/2000, f/8, ISO 800.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Les Bécasseaux semipalmés sont présents dans ce secteur chaque année en quantité impressionnante; de 10 000 à 100 00 individus s’y regroupent et s’y alimentent d’une petite crevette. La présence de ce minuscule invertébré enfoui dans la vase explique la concentration des bécasseaux.

D’autres espèces d’oiseaux de rivage sont présentes en moindre quantité (quelques centaines d’individus) : le Bécasseau minuscule, le Bécassin roux, le Tournepierre à collier et le Pluvier argenté.

 

Faucon-pélerin-09-04-0869

Faucon pèlerin, Nouveau-Brunswick

600mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Lorsqu’il y a une telle concentration de limicoles, il y a presque invariablement présence d’oiseaux de proie.

 

Pygargue-à-tête-blanche-adulte-vol-10-1640

Pygargue à tête blanche, Nouveau-Brunswick

500mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

 Il y a un nid de Pygargue à tête blanche dans l’un des secteurs que nous visiterons lors de l’atelier. Comme les vents hivernaux peuvent faire tomber les nids, je ne peux garantir la présence de cette espèce dans le secteur, mais j’ai réussi à le photographier à presque chacune de mes visites.

 

Fuligule à collier femelle, Nouveau-Brunswick, août 2017

500mm f/4 II + 1,4x; 1/800, f/8, ISO 500.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

À certains des sites visités, les oiseaux sont habitués à la présence humaine et il est possible de les photographier de près. J’en ai profité pour démontrer aux participants l’importance de l’utilisation du flash et de son dosage. Le flash ne doit jamais être la lumière principale, mais plutôt servir à déboucher les zones d’ombres et à rehausser les couleurs.

 

Martin pêcheur, Nouveau-Brunswick, août 2017

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 400

Main levée

Photo: Daniel Dupont

J’ai profité des passages répétés de ce Martin pêcheur pour expliquer comment photographier une espèce farouche et difficile d’approche.

 

Horaire :

Lors des demi-journées de photo d’oiseaux de marais, nous visiterons deux marais qui sont accessibles et qui hébergent généralement plusieurs espèces d’oiseaux et de canards, dont le Canard colvert, le Canard noir, le Canard chipeau, le Canard d’Amérique, le Canard pilet, le Fuligule à collier et le Grèbe à bec bigarré.

 

grebe-a-bec-bigarre-immature-16-8874

Grèbe à bec bigarré, Nouveau-Brunswick

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Les Grèbes à bec bigarré nichent annuellement dans l’un des marais et ils sont généralement peu farouches.

 

 Grand-chevalier-10-3979

Grand Chevalier, Nouveau-Brunswick

600mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Le Grand et le Petit Chevalier font des arrêts lors de leur migration automnale dans les deux marais que nous visiterons.

  

 Petit-Chevalier-vol-12-7260

Petit Chevalier, Nouveau-Brunswick

600mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Si nous sommes vigilants, nous pourrions avoir des occasions de photographier le Grand ou le Petit Chevalier en vol.

L’année dernière, j’ai eu des informations concernant la présence de quelques Hiboux des marais. Nous avons fait deux visites et nous y avons observé et photographié plusieurs individus.

En fonction de la météo, nous ferons au minimum une sortie en soirée afin de tenter de photographier le Hibou des marais.

 

 

Faisan de Colchide mâle, Nouveau-Brunswick, août 2017

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000, f/5,6, ISO 500.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Lors de la dernière matinée, nous avons patrouillé dans un secteur où abonde le Faisan de Colchide. Nous avons trouvé 5 mâles et une femelle avec ses poussins. Les petits étaient farouches et se cachaient dans les herbes hautes. De plus, ils étaient à contre-jour.

 

Les bécasseaux du Nouveau-Brunswick 2018

Date : Je préciserai les dates au début janvier, mais elles varieront entre le 2 et le 12 août.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 675,00 $ + taxes.

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 3 places de disponibles.

Le coût est : 300,00 $ + les taxes par personne.

 

Matériel recommandé pour la photo d’oiseaux :

Objectif : 100-400mm, 150-600mm, 300mm, 500mm, 600mm et similaires.

Multiplicateur : 1,4x, 1,7x et 2x, recommandé en fonction de votre objectif.

Flash et Better Beamer : recommandés.

Trépied : très fortement recommandé.

 

Matériel recommandé pour la photo de paysage :

Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm,

Déclencheur à distance : fortement recommandé, mais pas essentiel.

Filtre polarisant : recommandé, mais pas essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

 

Pour obtenir plus d’information

daniel@danieldupont.ca