Photographier Terre-Neuve en juin 2018

Du 9 au 16 juin 2018, j’animerai un atelier de photo de huit jours à Terre-Neuve. L’atelier sera consacré à la photo de nature : animaux, oiseaux et paysages. Nous porterons une attention particulière aux majestueux icebergs qui dérivent en provenance du Groenland.

 

Terre-Neuve, juin 2017

16-35mm f/2,8 II @ 23mm; 1/15 sec, f/16, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Les conditions climatiques varient d’une journée à l’autre et d’une année à l’autre. L’année dernière, les premiers jours ont été couverts, brumeux et légèrement pluvieux. Voici le premier groupe photographiant le phare de Cape Spear sous la brume.

L’année dernière, j’ai fait plus de 6000 photos en 24 jours de prise de vue. Parmi tous les voyages photo que j’ai effectués au cours des dernières années, j’ai été grandement impressionné par le potentiel photographique et photogénique de Terre-Neuve. Cette province fait partie de mes cinq destinations préférées. L’Afrique remporte la palme d’or et Terre-Neuve est à égalité avec les Canyons américains et Yellowstone.

 

Photographier Terre-Neuve en juin

Date : 9 au 16 juin 2018.

Nombre de places : 8 places, reste 7 places.

Prix : 2000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 500,00 $

Solde dû : 10 avril 2018.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’aurai des places disponibles.

Le coût est de 500,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 750,00 $ plus taxes.

 

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

 

L’île de Terre-Neuve est un immense rocher dont la couche de terre arabe est relativement mince. La végétation est principalement constituée de peupliers, bouleaux, d’épinettes noires et sapins baumiers. Dans certains secteurs, la forêt est typiquement boréale. L’île est aussi parsemée d’innombrables lacs, étangs et marais, mais ceux-ci sont difficilement accessibles.

La population de Terre-Neuve et Labrador est évaluée à environ 525 000 personnes, dont plus de 90 % habitent sur l’île de Terre-Neuve. De plus, la moitié de la population réside dans la péninsule d’Avalon, dans le secteur de Saint John.

 

Paysage côtier, Terre-Neuve, juin 2016

70-200mm f/2,8 II @ 170mm; 1,3 sec, f/8, ISO 100.

Filtre polarisant, filtre Lee Little Stopper

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

La côte de Terre-Neuve est fortement accidentée et est constituée de baies relativement protégées offrant un grand potentiel photographique. Nous visiterons les secteurs qui me semblent les plus intéressants.

 

Paysage côtier, Terre-Neuve, juin 2017

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 15 sec, f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Dans le coin supérieur gauche, vous pouvez observer l’un des participants à l’atelier de l’année dernière, photographiant la mer depuis le haut des falaises. Certains secteurs de l’île semblent sortis tout droit d’un monde imaginaire et auraient pu être employés pour des tournages hollywoodiens.

 

Nous débuterons l’atelier à St-John et terminerons à Deer Lake. Nous visiterons aussi la péninsule de Bonavista, le Parc national de Gros-Morne, ainsi que le secteur de L’Anse aux Meadows où des Vikings se sont installés pendant quelques années il y a plus de 1000 ans.

 

 

Habitation Viking, Terre-Neuve, juin 2016

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 15 sec, f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Parcs Canada a fait une reconstitution d’une habitation Viking et il est possible de la visiter. Nous ferons donc un passage à ce site.

 

 

Iceberg, Terre-Neuve, juin 2017

70-200mm f/2,8 II @ 95mm; 1/640, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

L’intérêt premier de cet atelier est de photographier les magnifiques paysages côtiers de la province, ainsi que des icebergs. Nous tenterons de faire une sortie en mer pour les photographier. Si les conditions sont propices, nous pourrions faire deux sorties en mer. L’année dernière, nous avons photographié plusieurs icebergs depuis le rivage.

 

Matériel recommandé :

Objectif pour les photos animalières et d’oiseaux : 300mm, 400mm, 500mm, 600mm. Un objectif 300mm et 1,4x ou un 100-400mm seraient aussi de bonnes alternatives.

 

Matériel pour la photo de paysage : 

Objectifs : Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm ou équivalent.

Trépied : essentiel.

Télécommande : fortement recommandée.

Filtre polarisant : très fortement recommandé.

Filtre neutre : fortement recommandé.

Filtre neutre graduel : très fortement recommandé, il permet d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol.

 

Terre-Neuve, juin 2017

16-35mm f/2,8 II @ 20mm; 1/10 sec, f/22, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Pour être en mesure de rendre les différences de luminosité de cette scène, j’ai employé le mode HDR de ma caméra. Pour obtenir un résultat probant, il est essentiel de programmer la caméra en mode d’exposition manuel. Vous trouverez plus d’explications dans le chapitre portant sur le HDR dans mon livre  “Techniques photo”.

 

L’atelier :

L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’optimiser l’utilisation de votre temps, de vos énergies et d’améliorer les côtés techniques et artistiques de vos photos. J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vues afin que cette expérience demeure mémorable.

 

Paysage côtier et iceberg, Terre-Neuve, juin 2017

24-70mm f/2,8 II @ 24mm; 3,2 sec, f/18, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Filtre polarisant, filtre neutre Lee 0,9

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Pour obtenir la bonne exposition, je privilégie le mode manuel. Celui-ci permet de choisir les paramètres sans que l’arrière-plan ne puisse modifier les ajustements de l’exposition. Je m’assure ainsi que les blancs ne soient pas brûlés, ce qui est essentiel lorsque nous photographions dans la brume ou un iceberg.

 

Pendant l’atelier, j’expliquerai les meilleures techniques pour réussir vos photos de nature. Que ce soit dans le cas d’un paysage, un Orignal, un Caribou des bois, un Ours noir ou un oiseau, j’adapterai la théorie en fonction des sujets photographiés.

Lors du repérage de 2016, j’ai découvert un secteur en particulier où j’ai observé plus de 30 orignaux sur une distance de 10 à 15 km. Ceux-ci n’étaient généralement pas effrayés par ma présence. L’année dernière, les Orignaux étaient moins nombreux, mais nous avons tous eu l’occasion d’en photographier.

 

Caribou des bois, Terre-Neuve, juin 2017

500mm f/4 II; 1/1250, f/5,6, ISO 500

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous visiterons des secteurs de Terre-Neuve où il est possible de photographier des Caribous des bois et des Orignaux. J’insisterai alors sur l’importance de savoir réagir rapidement en fonction des scènes à photographier.

 

 

Ours noir immature, Terre-Neuve, juin 2017

500mm f/4 II; 1/1250, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Les ours noirs sont présents dans la majorité des régions de Terre-Neuve. Nous serons attentifs à leur présence. Nous avons photographié cet ourson en bordure de la route alors qu’il se nourrissait de pissenlits.

Puisque nous serons principalement en milieu maritime, il pourrait y avoir des journées où le ciel sera relativement couvert et y avoir des averses. Il est donc important d’avoir une gaine de protection contre la pluie pour votre matériel photo.

 

St-John’s, Terre-Neuve, juin 2016

24-70mm f/2,8 II @ 53mm; 1/1000, f/5,6, ISO 500.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

La ville de St-John’s est reconnue pour ses habitations colorées. Lors de notre visite, nous ferons une sortie en ville pour les photographier.

 

Cages à homard, Terre-Neuve, juin 2017

24-70mm f/2,8 II @ 53mm; 1/13, f/16, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

 Lors de l’atelier, nous ferons quelques exercices afin d’améliorer votre créativité. Nous visiterons des sites inspirants où les possibilités de photos sont multiples.

 

 

Quai de pêche, Terre-Neuve, juin 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/10, f/16, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Lors de la formation, nous visiterons plusieurs villages de pêcheurs pour y photographier leurs installations colorées.

 

Nous débutons généralement les journées entre 6 h et 7h, selon la météo et l’endroit où nous avons couché. Nous devrions faire un ou deux couchers de soleil et possiblement un lever de soleil.

 

 

Iceberg, Terre-Neuve, juin 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/800, f/8, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

En participant à cet atelier, vous apprendrez à gérer l’exposition de vos photos dans des conditions difficiles  de prise de vues. La brume et le ciel couvert nécessitent une bonne compréhension de la lecture de l’histogramme.

 

 

Coucher de soleil, Terre-Neuve, juin 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/10, f/11, ISO 200.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Selon les conditions météo, nous tenterons de faire des photos de quelques couchers de soleil.

 

Info après réservation :

À la suite de votre réservation, je vous remettrai des informations plus détaillées concernant l’horaire prévu, ainsi que les villages où nous coucherons. Je ferai les réservations d’hôtel pour l’ensemble des nuits et je vous confirmerai vos réservations avant le départ.

Je vous enverrai aussi une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que types de vêtements, bottes, chaussures, tuque, etc. 

Les repas :

Nous prenons les dîners ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libres de vos choix.

Nous prendrons quelques déjeuners à l’hôtel et quelques uns au restaurant en fonction du type d’hébergement.

Le transport :

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis une radio mobile pour chaque véhicule, ce qui permet de rester en contact avec le groupe. Tout au long du parcours, j’indique la route que nous emprunterons.

 

Photographier Terre-Neuve en juin

Date : 9 au 16 juin 2018.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 2000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 500,00 $

Solde dû : 10 avril 2018.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’aurai des places disponibles.

Le coût est de 500,00 $ + taxes par personne.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 750,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca