Les Pygargues de la Nouvelle-Écosse, dernière chance de réservation

Du 22 au 26 janvier 2018, j’animerai un atelier de photo pour photographier les Pygargues à tête blanche de la Nouvelle-Écosse. Nous pourrons photographier des comportements variés, en vol, au sol, des luttes territoriales et pour des proies. Les occasions de photo seront multiples. Nous profiterons des périodes où les oiseaux seront moins actifs pour faire des photos de paysage.

 

 Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

 

L’intérêt premier de cet atelier est de pouvoir photographier l’un des plus beaux et des plus gros rapaces d’Amérique du Nord. L’année dernière, lors de la dernière matinée, nous avons observé plus de 50 individus en vol ou perchés à proximité. Nous avons eu des occasions variées et spectaculaires.

Depuis près de 25 ans, des éleveurs de poulet d’une région de la Nouvelle-Écosse disposent dans leurs champs les carcasses de poulets qui décèdent de cause naturelle. Les pygargues sont donc attirés par la quantité de nourriture mise à leur disposition. J’ai été dans cette région à de multiples reprises et je connais bien les environs et les endroits où les pygargues sont nourris.

 

Les pygargues de la Nouvelle-Écosse

Date : 22 au 26 janvier 2018.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $

Solde dû : 1er décembre 2017.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 4 places disponibles. Le départ pour le covoiturage sera le dimanche 21 janvier et nous serons de retour le samedi 27 janvier.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

 

                                    Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/2000, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Les conditions climatiques varient d’une journée à l’autre et d’une année à l’autre. Lors de la deuxième journée de l’atelier en 2016, le vent et la neige ont créé des conditions particulières de prise de vue, ce qui nous a permis de faire des images spectaculaires.

 

Matériel recommandé :

Objectif pour les oiseaux : 300mm, 400mm, 500mm, 600mm. Un objectif 300mm et 1,4x ou un 100-400mm seraient aussi de bonnes alternatives.

 

Matériel pour la photo de paysage :

Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm ou équivalent.

Trépied : très fortement recommandé.

Déclencheur à distance : fortement recommandé, mais pas essentiel.

Filtre polarisant : recommandé, mais pas essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

Filtre neutre graduel : fortement recommandé, il permet entre autres d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol.

 

 Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont 

Pour être certain d’obtenir la bonne exposition, j’utilise toujours le mode manuel. Celui-ci permet de choisir les paramètres sans que l’arrière-plan ne puisse modifier les ajustements de l’exposition. Je m’assure ainsi que les blancs ne soient pas brûlés.

 

L’atelier :

L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’optimiser l’utilisation de votre temps, de vos énergies et d’améliorer les côtés techniques et artistiques de vos photos. J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vue afin que cette expérience demeure mémorable. L’année dernière, j’ai fait plus de 5000 photos en 5 jours de prise de vue et les pygargues étaient abondants.

 Pygargues à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 + 1,4x ; 1/1600, f/6,3, ISO 1600.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Selon moi, la photo est une question de compromis ; il est important de bien choisir les paramètres d’exposition pour ne pas surexposer une partie de l’image, mais il faut aussi apprendre à faire des compromis pour ne pas sous-exposer une autre partie de la photo. Lors de l’atelier, j’insisterai sur ce qui peut être acceptable dans la gestion de l’exposition.

Pendant l’atelier, j’expliquerai les meilleures techniques pour réussir vos photos d’oiseaux en vol. Généralement, les oiseaux ont des périodes très intenses d’activité; il est donc important de bien maîtriser ces techniques pour obtenir de bons résultats. J’insisterai aussi sur l’importance de l’utilisation du trépied et du choix d’une tête de trépied la plus fluide possible. J’expliquerai aussi ces choix en fonction du poids de votre matériel.

 

Pygargue à tête blanche immature, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 800.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Le Pygargue à tête blanche atteint son plumage adulte après trois ans. Durant les deux premières années, les jeunes ont un plumage plutôt brunâtre et lors de la troisième année, ils acquièrent progressivement leur plumage adulte avec la tête et la queue blanche. Pendant la période de transition, les oiseaux n’ont pas la tête et la queue complètement blanches.

J’insisterai sur la vitesse à utiliser ainsi que la valeur ISO en fonction du niveau d’ensoleillement. Si le ciel est couvert, nous emploierons une valeur ISO élevée. Cette valeur ISO doit être sélectionnée en fonction de la qualité de rendu de votre boîtier.

 

Faisan de Colchide, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/640, f/5,6, ISO 1250.

Main levée depuis le véhicule

Photo: Daniel Dupont

Quelques Faisans de Colchide fréquentent le secteur et il peut être possible de les photographier.

Lors de l’atelier, vous devriez être en mesure de photographier quelques autres espèces d’oiseaux, dont la Buse à queue rousse, la Petite Buse, le Grand Corbeau, la Corneille d’Amérique et peut-être aussi le Faucon pèlerin.

 

 

Buse à queue rousse adulte, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/2000, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

En 2016, quelques Buses à queue rousse, adultes et immatures, fréquentaient le secteur. L’une d’entre elles est régulièrement passée à proximité, nous permettant de la photographier en vol.

 

Nouvelle-Écosse, janvier 2017

24-70mm f/2,8 II @ 45mm; 1/15 sec, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Niveau, télécommande

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons quelques séances de photos de paysage lors des périodes où les pygargues seront moins actifs. Nous passerons, entre autres, une demi-journée dans un petit village de pêcheurs.

 

 

Nouvelle-Écosse, janvier 2017

16-35mm f/2,8 II @ 26mm ; 25 sec, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Niveau, télécommande

Photo: Daniel Dupont

Lors des périodes de photos de paysage, nous devrions pouvoir pratiquer des techniques variées comme la prise de vues en contre jour.

 

Info après réservation :

À la suite de votre réservation, je vous remettrai des informations plus détaillées concernant l’horaire prévu, ainsi que l’adresse de l’hôtel où nous coucherons. Je ferai les réservations d’hôtel pour l’ensemble des nuits et je vous confirmerai votre réservation avant le départ.

Je vous enverrai aussi une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que types de vêtements, bottes, chaussures, tuque, etc.

Les repas :

Nous prenons généralement le dîner ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libre de vos choix.

Nous prendrons la majorité des déjeuners à l’hôtel ou vous pourrez choisir de manger quelques fruits à votre chambre. L’important est d’être prêt pour le rendez-vous matinal et de ne pas faire attendre le groupe.

Le transport :

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis une radio mobile pour chaque véhicule, ce qui permet de rester en contact avec le groupe. J’indique tout au long du parcours la route que nous emprunterons.

 

Les pygargues de la Nouvelle-Écosse

Date : 22 au 26 janvier 2018.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $

Solde dû : 1er décembre 2017.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 4 places disponibles. Le départ pour le covoiturage sera le dimanche 21 janvier et nous serons de retour le samedi 27 janvier.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca