Rapport du voyage atelier sur la Côte-Nord

Du 22 au 26 juillet dernier, j’ai animé un atelier de photo d’oiseaux et de paysages sur la Côte-Nord, dans le secteur de Mingan. Nous avons fait trois jours de photo à l’île aux Perroquets, une demi-journée à photographier des Plongeons huards et Plongeons catmarins en vol et une journée et demie de photo de paysages. Nous avons aussi fait une sortie dans l’Archipel de Mingan pour photographier des monolithes.

 Macareux moine, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II, f/10, 1/2000 sec, ISO 800

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous avons eu plusieurs occasions de photographier des Macareux moines en vol. Certains avaient des poissons dans le bec pour nourrir leurs rejetons dans le terrier.

Malgré le climat maritime qui est plutôt imprévisible, nous avons été en mesure de faire des photos tous les jours. Malgré la brume plutôt intense le mercredi matin, nous avons tout de même été en mesure de faire de la photo.

 Petit Pingouin, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II + 1,4x III, f/10, 1/2000 sec, ISO 640

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Les Petits Pingouins sont omniprésents sur l’île et ils semblent devenir de plus en plus nombreux chaque année.

Les participants ont réussi des photos en vol des espèces vedettes : Macareux moine, Petit Pingouin, Guillemot à miroir, Goéland argenté, Goéland marin et le Guillemot marmette qui n’était pas présent lors de notre passage l’année dernière.

Guillemot marmette, Côte-Nord, juillet 2019

500mm f/4 II + 1,4x; f/10, 1/2000 sec, ISO 800

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous avons photographié de nombreux Guillemots marmettes, dont celui-ci qui est passé en vol près de nous.

Plongeon catmarin, Côte-Nord, juillet 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; f/8, 1/2000 sec, ISO 500

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous avons consacré quelques heures à la photo des deux espèces de plongeons qui nous ont survolé à de nombreuses reprises.

Les journées étaient longues, mais combien satisfaisantes! Les quatre participants ont pu améliorer plusieurs facettes techniques, dont la prise de photo d’oiseaux en vol et l’ajustement de l’exposition.

Macareux moine, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II, f/8, 1/2000 sec, ISO 640

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Certains des Macareux moines que nous avons photographiés en vol avaient des poissons dans le bec pour nourrir leurs rejetons dans leur terrier.

Un atelier de cinq jours sur la Côte-Nord requiert une bonne endurance. Les nuits sont courtes, les journées bien remplies, mais les efforts sont grandement récompensés lorsque l’on réussit à immortaliser le vol rapide du Macareux moine ou du Petit Pingouin. 

Côte-Nord, juillet 2019

24-70mm f/2,8 II@ 26mm, f/16, 1/80 sec, ISO 100

Filtre polarisant

Trépied Vanguard Alta pro 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo : Daniel Dupont

Nous avons fait une sortie d’une demi-journée dans l’archipel de Mingan afin de photographier les majestueux monolithes.

Chute Côte-Nord, juillet 2019

24-70mm f/2,8 II@ 45mm, f/16, 0,3 sec, ISO 100

Filtre polarisant, filtre neutre Lee 0,9

Trépied Vanguard Alta pro 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo : Daniel Dupont

L’été plus sec que nous connaissons a un impact sur le faible débit d’eau de cette petite cascade. Les rochers rougeâtres sont esthétiques et, combinés avec un ciel bleu, offrent un rendu intéressant.

Voici quelques formations qui seraient utiles d’avoir suivi avant de participer à ce voyage atelier :

Comprendre et saisir la lumière 1

Les structures de l’image 1

Améliorer votre créativité

L’utilisation des filtres neutres

Améliorer ses photos d’oiseaux.

Macareux moine, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II + 1,4x, f/8, 1/1250 sec, ISO 250

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Je n’ai pas recadré cette photo. J’ai eu l’occasion de m’approcher suffisamment près de ce Macareux moine pour lui tirer le portrait. Les couleurs du bec et du pourtour des yeux sont vraiment une beauté de la nature. 

Cet atelier requiert une bonne connaissance de votre matériel photo, ainsi qu’une capacité à fonctionner en groupe.

J’animerai à nouveau cet atelier sur la Côte-Nord en juillet 2020. Si vous êtes intéressés à y participer, je vous invite à communiquer avec moi.

De gauche à droite ;

Magella Paradis, Gilles Archambault, Serge Nadeau, Robert Lamontagne, Caroline Beaulieu et moi-même, ainsi que des monolithes en arrière-plan.

Voici des commentaires et photos prises par les participants à l’atelier :

Petit Pingouin, Île aux Perroquets, juillet 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 400mm; f/9, 1/2000 sec, ISO 1000

Main levée

Photo : Serge Nadeau

Un rêve maintenant concrétisé…

Au cours de ce deuxième voyage-atelier, j’aurai donc appris à mieux maîtriser le vol d’oiseaux très rapides, comme celui du Macareux moine à l’Île aux Perroquets. Pour accomplir un tel exploit, je devais m’en remettre au trépied muni d’un levier pendulaire ou d’une prise photo faite à main levée, lesquelles deux techniques étaient supervisées sous l’œil avisé du photographe professionnel Daniel Dupont.

Hormis ma première arrivée à l’île aux Perroquets où un rorqual commun et quelques phoques remontèrent à la surface pour respirer, de même que des hordes de Macareux moines et de Petits pingouins venues nous saluer au passage, ce fut sans aucun doute la dernière demi-journée qui me fut des plus mémorable! Pour quelle raison, me diriez-vous? Eh bien, tout simplement à cause de l’intensité de la brume qui enveloppait l’île tel un linceul, constituant ainsi un moment magique de photographier ces oiseaux emblématiques dans un décor fantomatique…

En somme, bienvenue à l’Île aux Perroquets pour les vrais amateurs de faune ailée!

Macareusement vôtre,

Serge Nadeau

Petits Pingouins, Côte-Nord, juillet 2019

600mm f/4 II + 1,4x, f/7,1, 1/1250 sec, ISO 320

Trépied

Photo : Gilles Archambault

Cet atelier/voyage était mon tout premier avec Daniel. Je connaissais déjà ses talents de photographe et de formateur, ayant participé à quelques reprises à ses formations, mais le tout s’est fait dans le plus grand plaisir. Daniel est généreux avec ces conseils et s’adapte à tous les participants, peu importe nos connaissances. Un voyage que je ne suis pas près d’oublier.

À la prochaine,

Gilles Archambault

Macareux moines, Île aux Perroquets, juillet 2019

200-500mm f/5,6 @ 460mm; f/9, 1/2000 sec, ISO 640

Main levée

Photo : Magella Paradis

Mon premier atelier photo avec Daniel Dupont s’est avéré une expérience très enrichissante. Ayant peu d’expérience pour la photographie d’oiseaux en vol, les trois premiers jours de l’atelier furent un apprentissage assez ardu, mais le défi de suivre les Macareux moine et Petits Pingouins en vol fut palpitants. Après des heures de pratique, j’ai enfin acquis une certaine habileté et pu prendre de bonnes photos.

 Daniel est très accessible et ne lésine pas sur les conseils. Il m’a permis d’acquérir la dextérité nécessaire afin de capter les oiseaux en vol et apprendre à choisir les bons paramètres techniques et artistiques pour obtenir de belles photos.

La deuxième partie de l’atelier fut également très constructive. J’ai encore bénéficié des judicieux conseils de Daniel pour améliorer mes connaissances en photographie de paysages.

Ce furent 5 jours passés en agréable compagnie de mordus de la photo. De plus, le cadre enchanteur de la Minganie a rendu cette expérience inoubliable.

Magella Paradis

Côte-Nord, juillet 2019

24-70mm f/2,8 II@ 61mm, f/16, 1/100 sec, ISO 100

Trépied

Photo : Robert Lamontagne

J’ai beaucoup apprécié l’atelier et la semaine passés avec Daniel et avec notre groupe. Cette semaine m’a vraiment ouvert des horizons nouveaux à explorer et donné beaucoup d’opportunités d’apprentissage.

Les conseils offerts par Daniel tout au long de l’atelier et ses commentaires constants au groupe m’ont permis d’agrandir mon bagage photographique et de comprendre certaines techniques que j’appliquais de façon intuitive ainsi que d’en apprendre de nouvelles que je ne connaissais pas.

Sans compter que le sujet principal, les oiseaux et particulièrement les macareux, constituait pour moi un réel défi. Je n’avais jamais osé jusqu’à maintenant aborder le sujet, mais voilà que la glace est brisée.

Merci pour cette superbe semaine.

Robert Lamontagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *