Rapport d’atelier : La Floride 2019

Du 9 au 15 mars dernier, j’ai animé un voyage atelier de photographie d’oiseaux en Floride. Les quatre participants ont eu de magnifiques occasions de photographier de nombreuses espèces affichant plusieurs comportements typiques : alimentation, vol, pariade, reproduction, etc.

Pour ma part, j’ai réalisé 13 645 photos, en incluant les trois jours de repérage précédant l’atelier. J’ai photographié 62 espèces, dont 31 en vol. J’aurais facilement été en mesure de photographier près d’une vingtaine d’autres espèces, mais nous avons préféré nous concentrer sur des espèces spécifiques.

Balbuzard pêcheur et poisson, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2500, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Cette année, j’ai eu l’occasion de photographier trois Balbuzards pêcheurs avec leurs proies. J’ai saisi celui-ci quelques minutes après la fin de notre deuxième sortie en aéroglisseur. Il est passé à trois reprises au-dessus de nos têtes.

En période de nidification, le mâle pêche 95 % des proies. Par la suite, il se perche, mange la tête du poisson et apporte le reste à la femelle qui est sur le nid. Si les œufs ne sont pas éclos, le mâle remplacera la femelle pour couver les œufs et celle-ci se perchera aux abords du nid pour s’alimenter. Si les œufs sont éclos, la femelle donnera la becquée aux oisillons.

La météo varie généralement d’une année à l’autre et souvent d’une semaine à l’autre. Certaines années sont plus froides ou plus chaudes. Cette année a été particulièrement chaude avec une moyenne journalière de 30°C et un ciel bleu.

Lors de cette formation, nous avons beaucoup pratiqué la photo d’oiseaux en vol, ce qui explique le nombre d’espèces photographiées. Nous avons aussi porté une attention particulière à la composition des images, pour créer des photos plus artistiques.

Milan des marais femelle, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Lors de nos deux sorties en aéroglisseur totalisant 3 h, j’ai réalisé 2500 photos d’une quinzaine d’espèces, dont des Milans des marais mâles  et femelles, en vol et perchés. Nous avons même eu la chance de photographier cette femelle dégustant une proie.

Nous avons fait deux sorties en aéroglisseur, à deux sites dont les habitats sont relativement différents. Ces sorties ont assurément été les moments forts de ce voyage atelier.

Depuis maintenant trois ans, j’anime ces tours en aéroglisseur, ce qui nous permet de voir et photographier les oiseaux dans leur habitat. Ceci nous a permis d’approcher de très près une vingtaine de Milans des marais.

Milan des marais mâle, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Cette espèce se nourrit essentiellement ‘’d’Apple Snails’’ (Pomacea sp.), qui ressemble à un gros escargot. Comme sa proie vit accrochée à la végétation, juste sous le niveau de l’eau, les milans sont donc concentrés sur des lacs dont le niveau d’eau est fortement contrôlé.

Lors de l’atelier, les participants ont entre autres amélioré leur capacité à identifier les espèces d’oiseaux en vol, ce qui est important afin de déterminer l’intérêt de sortir rapidement le matériel, ou de poursuivre notre route.

Grue du Canada, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Malgré plus de 62 semaines de photos en Floride, c’était la deuxième fois que j’observais la danse nuptiale des Grues du Canada et la première fois que cette danse incluait deux couples.

Les oiseaux sautent alors dans les airs et semblent ainsi attirer l’attention d’un partenaire éventuel. Lors de l’une des sorties en aéroglisseur, nous avons aussi photographié une grue qui couvait sur son nid.

Ibis blanc, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

J’ai souvent recommandé aux participants de varier leur composition afin de diversifier les images qu’ils pourront présenter à leurs amis. Initialement, l’arrière-plan de ce cadrage n’était pas esthétique ; j’ai donc préféré un plan de tête pour obtenir un fond intéressant.

J’insiste régulièrement sur l’importance de bien ajuster l’exposition. En s’assurant dès la prise de vue de bien sélectionner la combinaison : ouverture, vitesse et ISO, les résultats sont supérieurs. 

Il est alors possible de sélectionner une valeur ISO élevée sans avoir trop de bruit sur l’image. Si les photos sont sous-exposées à la prise de vue, le bruit a tendance à être beaucoup plus visible. Évidemement, celui-ci sera plus présent sur les boîtiers d’entrée de gamme que sur les boîtiers pros.

J’ai fait plusieurs exercices d’analyse de l’histogramme afin de permettre aux participants de bien comprendre l’importance de l’exposition et de définir dans quelles colonnes le graphique ou ses pointes doivent être situés.

Bec-en-ciseaux noir, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Le mode d’alimentation du Bec-en-ciseaux noir est particulier. La mandibule inférieure (bec) étant plus longue, l’oiseau peut la laisser traîner à la surface de l’eau dans l’espoir de capturer un petit poisson, qu’il s’empressera de gober. Je connais quelques secteurs de la Floride où il est possible de les photographier à la pêche.

Les traces sur l’eau que l’on observe légèrement à l’arrière de l’oiseau sont laissées par de petits poissons qui tentent de se sauver du prédateur. Je ne les avais pas remarquées avant de visionner la photo sur l’ordinateur.

Chevêche des terriers, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

La Chevêche des terriers est aussi l’un des oiseaux vedettes de ce voyage atelier. J’ai les coordonnées GPS de plus de 80 nids et nous avons fait une tournée afin de trouver des oiseaux collaborateurs. Celui-ci surveillait les abords de son nid et nous fixait à l’occasion de son regard perçant.

Spatule rosée, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Lors de la deuxième sortie en aéroglisseur, nous avons observé et photographié des Spatules rosées. Le plumage de cette espèce est beaucoup plus rosé lorsque l’oiseau est nicheur, comme celle-ci.

Héron garde-bœufs, Floride, mars 2019

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/2000, f/8, ISO 250.

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous avons visité quelques sites de nidification d’échassiers et nous avons eu l’occasion d’y photographier ce Héron garde-bœufs qui apportait des branches pour parfaire son nid. Pendant les 7 jours de formation, nous avons photographié 10 espèces d’échassiers.

Grande Aigrette, Floride, mars 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 400mm; 1/2000, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo : Caroline Beaulieu

Vous pouviez suivre la semaine de repérage et la semaine d’atelier sur ma page Facebook. J’y ai publié une photo chaque jour et vous étiez plus de 5000 personnes à nous suivre.

Si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pourrez voir les photos et vidéos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Les participants au voyage atelier 2019 : Daniel Dupont, Caroline Beaulieu, François Lavigueur, Nicole Lavoie, France Vacchino, Robert Vacchino.

Voici des commentaires et des photos prises par les participants au voyage atelier : La Floride 2019.

Tantale d’Amérique, Floride, mars 2019

100-400mm f/5,6 II @ 278mm; 1/2000, f/8, ISO 400

Main levée

Photo : Nicole Lavoie

Daniel a su nous amener aux endroits stratégiques pour avoir une grande diversité d’oiseaux. J’ai pu perfectionner ma technique et apprendre les trucs du métier.

J’ai adoré l’atelier. Je le recommande à tous ceux qui aiment la photo d’oiseaux, c’est un must!

Nicole Lavoie

Canard brun, Floride, mars 2019

100-400mm f/5,6 II @ 400mm; 1/1600, f/5,6, ISO 400

Main levée

Photo : François Lavigueur

Durant ce voyage, j’ai appris davantage comment maîtriser mieux mon appareil photo grâce aux judicieux conseils de Daniel. Les randonnées en aéroglisseur (airboat) ont été très agréables et nous ont permis de photographier une très riche diversité d’oiseaux.

Je ressors très satisfait de cet atelier

François Lavigueur

Foulque d’Amérique, Floride, mars 2019

200-500mm f/5,6 @ 500mm; 1/1600, f/5,6, ISO 640

Flash et trépied

Photo : France Vacchino

Bonjour Daniel et Caroline,

J’ai beaucoup apprécié ce voyage photo en Floride. D’une part, il était très bien organisé et le choix des emplacements, très judicieux. Les sorties en « air boat » sont particulièrement intéressantes.

D’autre part, j’ai été impressionnée par tes connaissances sur le monde aviaire. Merci pour tes nombreux conseils sur la  technique photo.  

France Vacchino

Balbuzard pêcheur, Floride, mars 2019

200-500mm f/5,6 @ 500mm; 1/2000, f/8, ISO 500

Main levée

Photo : Robert Vacchino

Bonjour Daniel,

Quelle !!! semaine. Non seulement nous avons FAIT de la belle photo, tu nous a appris, et , nous a fait COMPRENDRE comment FAIRE de la belle photo. De plus tu nous a expliqué les us et coutumes de chacune des espèces rencontrées, un ” must “en photo animalière.

Une expérience sur le terrain, inoubliable. 

Merci

Robert Vacchino

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *