Pointe Pelée et le sud de l’Ontario mai 2020

Cet atelier sera consacré essentiellement à la photo d’oiseaux. Puisqu’il est difficile de prévoir la présence des oiseaux à un endroit précis, je prévoirai l’horaire pour que nous puissions nous déplacer d’un parc à l’autre et aussi visiter plus de sites alternatifs.

Du 3 au 7 mai 2020,  j’offrirai un atelier de cinq jours dans le Parc national de Pointe Pelée et le Parc provincial de Rondeau. Nous visiterons aussi plusieurs autres sites intéressants pour la photo d’oiseaux.

Paruline à ailes bleues, Pointe Pelée, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 640.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

La Paruline à ailes bleues est généralement présente à Pointe Pelée à cette période de l’année. Si nous sommes chanceux, nous pourrions la photographier de près, en bordure d’un sentier.

Pointe Pelée et le sud de l’Ontario 2020

Date : 3 au 7 mai 2020.  

Coût : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 250,00 $.

Paiement final : 1 mars 2020.

Nombre de places : 8 places.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Il est possible de faire du covoiturage; le prix est de 400,00 $ + taxes par personne.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Vous devez prévoie environ 160,00 $ + taxes pour chacune des 5 nuits d’hébergement et environ 60,00 $ par jour pour les repas.

Matériel pour la photo d’oiseaux :

Objectif :

  • 300mm, 400mm, 500mm, 600mm.
  • Un objectif 100-400mm ou 200-500mm ou équivalent serait une très bonne alternative.
  • Trépied et tête pendulaire, fortement recommandée.
  • Flash et Better Beamer, fortement recommandé.

Formations théoriques et pratiques recommandées avant de participer à cet atelier :

Ces formations ne sont pas obligatoires, mais vous permettront d’obtenir de meilleurs résultats et d’intégrer plus facilement les apprentissages sur le terrain.

  • Comprendre et saisir la lumière 1.
  • Les structures de l’image 1.
  • L’utilisation du flash externe
  • Améliorer vos photos d’oiseaux.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

J’ai déjà visité ces deux parcs nationaux à de multiples reprises et je connais bien les secteurs les plus intéressants. Je prévois passer deux journées et demie à Pointe Pelée, probablement une demi-journée à une journée à Rondeau, selon la migration et par la suite, nous visiterons des sites alternatifs.

Paruline du Kentucky, Pointe Pelée, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 1250.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo: Daniel Dupont

La Paruline du Kentucky est beaucoup moins abondante que les autres parulines, mais elle est observée pratiquement chaque année. Lors de l’atelier de l’année dernière, nous avons eu la chance d’être au bon endroit au bon moment.

Plusieurs espèces d’oiseaux terminent leur migration dans le parc et profitent de ce territoire pour y nicher. Nous ferons des arrêts dans les secteurs propices pour les photographier.

Hirondelle rustique, Pointe Pelée, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/800 sec, f/5,6, ISO 1600.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Des colonies d’Hirondelles rustiques sont bien implantées dans ces parcs et nous devrions pouvoir les photographier à quelques reprises.

Grive fauve, Pointe Pelée, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 1000.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Nous consacrerons une partie de la première matinée à marcher dans le parc à la recherche des espèces vedettes et des espèces nicheuses comme cette Grive fauve.

Paruline à couronne rousse, Pointe Pelée, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/640 sec, f/5,6, ISO 1250.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Lors de la visite du parc de Pointe Pelée, nous marcherons plusieurs sentiers à la recherche de parulines et d’autres espèces migratrices.

Après avoir visité les deux parcs, nous consacrerons nos efforts à visiter entre deux et cinq sites privés en fonction du temps qu’il nous restera.

J’ai déjà visité ces sites à de nombreuses reprises et nous pourrions entre autres y photographier des Grèbes jougris, Grèbes esclavons, Cygnes tuberculés, Cygnes trompettes, ainsi que Bernaches du Canada et différentes espèces de passereaux.

Cygne tuberculé, Ontario, mai 2019

100-400mm f/5,6 II @ 135mm; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 320.

Flash

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Je connais plusieurs sites en Ontario où nichent généralement des Cygnes tuberculés. Selon le temps que nous pourrons y consacrer, nous pourrions visiter un à trois sites pour les photographier.

Cygne trompette, Ontario, mai 2019

100-400mm f/4,5-5,6 @ 278mm; 1/1000 sec, f/8, ISO 200.

Flash

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous visiterons un site dans le but de photographier des Cygnes trompettes et nous devrions être en mesure de les photographier en gros plan.

Roitelet à couronne rubis, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 640.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

La migration peut toujours nous réserver des suprises dans les parcs alternatifs que nous visiterons. Il pourrait être possible d’y photographier quelques espèces de passereaux

Goéland à bec cerclé, Ontario, mai 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 255mm; 1/1000 sec, f/8, ISO 320.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Nous visiterons aussi une colonie de Goélands à bec cerclé, ainsi qu’une colonie de Cormorans à aigrettes. Nous pourrons réaliser des photos de très près.

Cormorans à aigrettes, Ontario, mai 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 371mm; 1/1250 sec, f/5,6, ISO 320.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

La colonie de Cormorans à aigrettes jouxte la colonie de goélands. Nous devrions avoir la possibilité de photographier des couples au nid.

Grèbe jougris, Ontario

600mm f/4 + 1,4x; 1/2000 sec, f/5,6, ISO 320.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

J’ai visité ce site à plusieurs reprises et des Grèbes jougris y nichent chaque année. Nous devrions y demeurer quelques heures.

Bernache du Canada, Ontario, mai 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 400; 1/800 sec, f/5,6, ISO 640.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Chaque année, quelques couples de Bernaches du Canada nichent dans les parcs que nous visiterons; nous tenterons d’y photographier les rejetons.

Sterne caspienne, Ontario, mai 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 400mm; 1/1600 sec, f/6,3, ISO 500.

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous visiterons un site où il est possible de photographier la Sterne caspienne et la Sterne pierregarin en vol. Selon les conditions météo, il pourrait aussi être possible d’y photographier deux espèces de cygnes.

Nous terminerons l’atelier le 7 mai vers 17h. Nous devrions alors être à environ 150 km de Montréal et à 400 km de Québec. Je prévois être de retour à Québec vers 21h.

Info après réservation :

À la suite de votre réservation, je vous transmettrai des informations concernant les déplacements sur place ainsi que les endroits prévus pour coucher.

Je vous enverrai aussi la liste complète des oiseaux que j’ai photographiés lors des ateliers précédents, ainsi qu’une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que  type de vêtements, chaussures,  chapeau, etc.

Je ferai les réservations d’hôtel pour l’ensemble de l’atelier et je confirmerai vos réservations avant le départ.

L’hôtel :

Je fais le choix de l’hôtel en fonction du site que nous visiterons le lendemain matin. Chaque participant aura une chambre individuelle. Je choisis aussi les hôtels en fonction des restaurants que nous pouvons trouver à proximité.

Les repas :

Nous prenons généralement le dîner ensemble, habituellement dans les parcs pour les deux premières journées. Par la suite, j’ajusterai l’horaire en fonction de la présence des oiseaux dans les parcs. Si les oiseaux sont moins présents, nous visiterons plus de sites alternatifs.

Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre. La plupart du temps, le repas du soir est aussi pris en groupe à un restaurant qui convient à tous.

Même principe pour le déjeuner : vous pourrez vous joindre à moi et à une partie du groupe ou choisir de déjeuner à votre convenance. L’important est d’être prêt pour le  rendez-vous matinal et de ne pas faire attendre le groupe.

Le transport :

Vous êtes libre de louer un véhicule et de suivre le groupe, mais je vous recommande d’utiliser le service de covoiturage, qui vous permet un certain repos lors des déplacements.

Avant d’arriver à un site, je fais un résumé des techniques à utiliser et un rappel des oiseaux vedettes. Je vous donne aussi des indications concernant l’ajustement de votre matériel afin de minimiser votre temps de préparation à l’arrivée au site.

Pointe Pelée et le sud de l’Ontario 2020

Date : 3 au 7 mai 2020.  

Coût : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 250,00 $.

Paiement final : 1 mars 2020.

Nombre de places : 8 places.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Il est possible de faire du covoiturage; le prix est de 400,00 $ + taxes par personne.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Formations théoriques et pratiques recommandées avant de participer à cet atelier :

Ces formations ne sont pas obligatoires, mais vous permettront d’obtenir de meilleurs résultats et d’intégrer plus facilement les apprentissages sur le terrain.

  • Comprendre et saisir la lumière 1.
  • Les structures de l’image 1.
  • L’utilisation du flash externe
  • Améliorer vos photos d’oiseaux.

daniel@danieldupont.ca

Pour réserver