Le Texas : Corpus Christi et la Vallée du Rio Grande.

Du 22 au 27 mars 2020, j’animerai un atelier de 6 jours au Texas. Cet atelier sera consacré à la photo d’oiseau. Nous visiterons le secteur de Corpus Christi et la côte du Golf du Mexique et la vallée du Rio Grande. Nous devrions photographier entre 75 et 100 espèces d’oiseaux.

Aigrette roussâtre forme blanche, Texas

600mm f/4; 1/2000, f/8, ISO 250.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

L’Aigrette roussâtre a un comportement de chasse particulier : elle court en bordure de l’eau et saisit de petits poissons qu’elle fait fuir par ses mouvements rapides. Nous devrions avoir plusieurs occasions de photographier cette espèce.

Photographier les oiseaux du Texas

Date : 22 au 27 mars 2020.  

Coût : 1500,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $.

Paiement final : 15 février 2020

Nombre de places : 8 places, reste 6 places.

J’aurai quelques places de covoiturage, le prix est de : 400,00 $ + taxes par personne.

Il est possible de débuter votre atelier plus tôt.

Date : samedi 21 mars.

Coût : 250,00 $ + taxes par jour.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

Bec-en-ciseau noir, Texas

500mm f/4 + 1,4x; 1/2000, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous visiterons quelques secteurs, dont une colonie de nidification, où il est possible de photographier le Bec-en-ciseau noir. J’ai photographié celui-ci qui venait de capturer un petit poisson.

L’atelier

En participant à cet atelier, vous pourrez enfin réaliser votre rêve de vivre un safari photo et ajouter à votre banque d’images des photos d’oiseaux spectaculaires tels le Geai vert, l’Ariane du Yucatan, le Tyran à longue queue et le Grand Géocoucou (Roadrunner).

L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’optimiser l’utilisation de votre temps, de vos énergies et d’améliorer les côtés techniques et artistiques de vos photos.

De plus, chaque année, j’arrive sur place quelques jours avant le début des ateliers, me permettant ainsi d’effectuer un repérage minutieux de chacun des sites afin d’optimiser votre temps et de vous conduire aux meilleurs sites.

Caracaras du Nord, Texas

500mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/8, ISO 500.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Le Caracara est présent au Texas et abonde dans certains secteurs. Cette période de l’année coïncide avec le début de la saison de reproduction; nous pourrions donc avoir des occasions de photos particulièrement spectaculaires.

J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vues afin que cette expérience demeure mémorable.

Vous apprendrez aussi comment faire l’approche d’espèces variées et vous pourrez par la suite appliquer ces connaissances lors de vos prochaines sorties.

Lors de l’atelier, vous devriez être en mesure de photographier plus de 70 espèces d’oiseaux, dont environ 25 espèces que nous ne retrouvons pas au Québec. Lors de mon dernier passage, j’ai photographié 85 espèces d’oiseaux et la majorité des photos représentaient des scènes de comportements typiques de ces espèces.

Courlis à long bec, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Il est relativement difficile de photographier des oiseaux en vol. Réussir à isoler un limicole en vol l’est encore plus. Nous prendrons le temps de visiter des sites que fréquentent plusieurs espèces.

Vous aurez l’occasion de capter des scènes spectaculaires d’alimentation et de chant. Nous visiterons des endroits qui sont reconnus pour leur richesse aviaire.

L’horaire est conçu afin de profiter au maximum de votre temps et concentrer les déplacements sur l’heure du midi lorsque la lumière est trop forte pour permettre de bonnes photos. Vous pourrez faire plus de 8 heures de photographie par jour.

Pour obtenir de plus amples informations, je vous invite à communiquer avec moi.

daniel@danieldupont.ca

Horaire de l’atelier : 

22 avril :

Jour 1 : AM et PM

La baie de Corpus Christi et les environs.

Corpus Christi est une ville portuaire située en bordure du golfe du Mexique. Le pourtour de la baie de Corpus Christi fait environ 100 km. Ce secteur est extrêmement vaste et les habitats variés. Il est possible dans la même matinée de photographier des passereaux dans un parc urbain et par la suite de photographier plusieurs espèces de limicoles et d’échassiers dans un parc riverain.

Pendant le séjour dans le secteur, nous visiterons plusieurs parcs. Chacun d’eux offre des possibilités différentes en termes d’espèces et d’environnement. Certains parcs nous permettront de photographier une ou des espèces vedettes que nous ne retrouverons pas ailleurs pendant l’atelier. Dans d’autres parcs, la beauté de l’environnement nous permettra de capter des images plus esthétiques.

Ibis à face blanche, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Cette région du Texas peut offrir des scènes spectaculaires d’alimentation pour de nombreuses espèces d’oiseaux qui sont généralement difficiles d’approche.

PM :

Après la pause repas, nous visiterons un site pour parfaire vos techniques de prise de photos en vol.

Sterne royale, Texas

600mm f/4; 1/2000, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Érismature rousse mâle, Texas

600mm f/4; 1/1250, f/5,6, ISO 500.

Ground Pod

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Plusieurs couples de Canards souchets, de Sarcelles à ailes bleues et d’Érismatures rousses fréquentent le marais. Le Busard Saint-Martin le survole aussi fréquemment.

Le site est généralement fréquenté par les espèces suivantes : Érismature rousse, Canard souchet, Sarcelle à ailes bleues, Sarcelle d’hiver, Dendrocygne à ventre noir, Sarcelle cannelle, Canard brun, Aigrette bleue, Grande Aigrette, Aigrette roussâtre, Grèbe à bec bigarré, Sterne de Foster, Échasse d’Amérique, Avocette d’Amérique, Petit Blongios, Spatule rosée, Pélican brun et plusieurs espèces de Parulines en fonction de la migration.

Busard Saint-Martin femelle, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/2000, f/6,3, ISO 400.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Nous profiterons de l’occasion pour parfaire vos connaissances des techniques de prise de vues d’oiseaux en vol et de l’analyse de la lumière afin d’obtenir une bonne exposition.

Jour 2 : AM :

La baie de Corpus Christi et les environs.

En matinée, nous visiterons deux sites dont les habitats sont différents. Pour débuter la journée, nous visiterons un boisé où il est possible de photographier des passereaux en migration.

Paruline à capuchon mâle, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/640, f/5,6 ISO 800.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

La Paruline à capuchon demeure toujours furtive, mais avec de la patience et de bonnes techniques, il est possible de la photographier.

Nous terminerons la matinée à un site où j’ai déjà photographié six espèces de Sternes : Petite Sterne, Sterne caugek, Sterne royale, Sterne caspienne, Sterne de Foster, ainsi que la Guifette noire. Les Sternes sont généralement abondantes et, selon la direction du vent, il sera peut-être possible de les photographier en vol. Plusieurs espèces de limicoles fréquentaient aussi le secteur.

PM :

Nous terminerons la journée dans un secteur où abondent les échassiers. Il devrait être possible de photographier : Aigrette roussâtre forme blanche, Aigrette neigeuse, Aigrette bleue, Grand Héron, ainsi que l’Huîtrier d’Amérique. Plusieurs espèces de limicoles fréquentent aussi le secteur.

Grand Géocoucou (Road Runner), Texas

600mm f/4; 1/2500, f/5,6, ISO 400.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Je connais plusieurs sites pour photographier cette espèce qui sera un de nos sujets de choix.

Lors de mon dernier passage, j’y avais repéré un couple nicheur de Pluviers de Wilson. Cette espèce n’est pas très abondante, mais je l’ai photographiée chaque année dans ce secteur, ainsi que le Pluvier siffleur. Le Courlis à long bec fréquente aussi le secteur lors de la migration.

Courlis à long bec, Texas

500mm f/4 + 1,4x; 1/1600, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Le Courlis à long bec est présent au Texas lors de la migration printanière. Nous visiterons quelques sites où il sera possible de le photographier.

Jour 3 : AM

Nous sillonnerons les routes du secteur dans le but de photographier le Grand Géocoucou (Roadrunner), le Colin de Virginie et le Tyran à longue queue.

Tyran à longue queue, Texas

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1250, f/5,6, ISO 400.

Sac de fenêtre et Ground Pod

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Je connais des secteurs où il est possible de photographier ces oiseaux vedettes, dont ce Tyran à longue queue.

Colin de Virginie mâle, Texas

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000, f/5,6, ISO 640.

Sac de fenêtre et Ground Pod

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Nous pourrions avoir l’occasion de photographier du Colin de Virginie dans ce secteur.

PM :

Lors de mon denier passage, nous avons découvert plusieurs territoires de Grands Géocoucous en bordure de l’une des routes. Nous avons aussi eu la chance d’observer le Faucon aplomado posé sur un poteau dans le même secteur.

Grand Géocoucou (Roadrunner),Texas

600mm f/4; 1/2000, f/5,6, ISO 400.

Sac de fenêtre et Ground Pod

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Le Grand Géocoucou est  une espèce plutôt furtive. Il est possible de l’observer de loin, mais il demeure plus complexe de l’approcher pour des photos. Je connais maintenant plusieurs endroits où il est présent,  ce qui facilitera la prise de  photos lors des prochains ateliers.

Lors de cet après-midi, nous utiliserons des scénarios de prise de vues pour photographier certaines des espèces ciblées. Pour bien réussir, il est important de connaître l’habitat et les habitudes des espèces convoitées.

Geai vert, Texas

500mm f/4 II + 1,4x ; 1/800, f/5,6, ISO 400.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Nous aurons plusieurs occasions de photographier le magnifique Geai vert.

Tyran quiquivi, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/800, f/5,6, ISO 250.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Le Tyran quiquivi est particulièrement bruyant et cela nous permettra de le localiser plus facilement. Réussir à le photographier en vol est par contre beaucoup plus difficile.

Voici les espèces que nous devrions être en mesure de photographier lors de cette journée : le Geai vert, le Grand Géocoucou, l’Ortalide chacamel, le Colin de Virginie, l’Oriole à gros bec,  le Moqueur à long bec, le Tohi olive, le Tyran quiquivi, le Pic arlequin, le Pic à front doré, le Passerin indigo, le Dickcissel d’Amérique, le Vacher bronzé, la Mésange à plumet noir et le Cardinal rouge.

Jour 4 : AM :

La Vallée du Rio Grande

Nous passerons la journée à quelques sites situés dans le bas de la vallée du Rio Grande. Deux de ces sites sont reconnus pour la migration des passereaux qui s’y arrêtent au printemps.

J’y ai déjà photographié 16 espèces de Parulines, dont la Paruline à capuchon, la Paruline à ailes bleues, la Paruline vermivore, la Paruline jaune, la Paruline à collier, la Paruline noir et blanc, la Paruline flamboyante, la Paruline obscure, la Paruline rayée, la Paruline verdâtre, la Paruline à joues grises, la Paruline à flancs marron, la Paruline à gorge orangée, la Paruline à poitrine baie, la Paruline couronnée et la Paruline des ruisseaux.

Paruline de Swainson, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/500, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Au fil des années, j’ai observé et photographié plusieurs espèces de Parulines rares dans ce secteur.

Paruline du Kentucky, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/500, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Il est possible de photographier la Paruline du Kentucky pratiquement chaque année dans cette région du Texas.

Voici d’autres espèces de Passereaux que j’ai photographiés sur le site : l’Oriole des vergers, la Grive à dos olive, la Grive à joues grises, le Coulicou à bec jaune, le Viréo aux yeux blancs, le Gobemoucheron gris-bleu, le Moqueur chat, le Passerin indigo et le Viréo de Philadelphie.

Pour terminer la journée, nous visiterons un marais qui est sillonné de passerelles qui permettent d’avoir accès à plusieurs habitats différents. En fonction de la marée, nous pourrons y photographier des limicoles ou des Becs-en-ciseau noirs.

Mouette de Franklin, Texas

600mm f/4+ 1,4x; 1/1600, f/5,6, ISO 250.

Flash, Better Beamer

Sac de fenêtre et Ground Pod

Photo: Daniel Dupont

La Mouette de Franklin arbore un plumage légèrement rosé à la pariade. C’est un des traits qui la distingue de la Mouette atricille beaucoup plus abondante. Elle est rarement observée au Québec, mais il est possible de la photographier lors de la migration au Texas.

Les oiseaux vedettes de ce marais sont : le Bec-en-ciseau noir, le Courlis à long bec, l’Échasse d’Amérique, le Pluvier argenté, la Spatule rosée, l’Aigrette roussâtre, le Grand Héron, le Petit Blongios, le Balbuzard pêcheur, la Sterne caugek, la Sterne royale, la Petite Sterne, la Sterne caspienne et la Mouette de Franklin.

Échasse d’Amérique, Texas

600mm f/4 + 2x; 1/1600, f/8, ISO 400.

Sac de fenêtre et Ground Pod

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

L’Échasse d’Amérique est généralement farouche, mais à certains sites, il est possible de l’approcher.

Jour 5 : AM

Nous entamerons la journée à quelques sites situés dans le bas de la vallée du Rio Grande. Deux de ces sites sont reconnus pour la migration des passereaux qui s’y arrêtent au printemps.

Grive à joues grises, Texas

600mm f/4 + 1,4x; 1/500, f/5,6, ISO 800.

Trépied

Flash, Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Selon la migration, il pourrait être possible de photographier quelques espèces de grives, dont la Grive à joues grises.

Nous terminerons la matinée au site le plus prometteur en fonction du repérage que j’aurai fait les jours précédant l’atelier. En fonction du choix du groupe, nous pourrons peut-être visiter deux sites.

PM :

Sturnelle des prés, Texas

600mm f/4+ 1,4x; 1/2000, f/5,6, ISO 250.

Flash, Better Beamer

Sac de fenêtre et Ground Pod

Photo: Daniel Dupont

À la suite de plusieurs sorties sur le terrain, j’ai découvert un site où niche en abondance la Sturnelle des prés.

Lors de mon dernier passage, nous avons photographié des Sturnelles des prés, des Bruant des prés et une Buse à queue rousse. Des plates-formes de nidification pour le rare Faucon aplomado y sont installées. Nous l’avons observé de trop loin pour faire des photos, mais en fonction du temps que nous voudrions y investir, il est toujours possible de réussir à le photographier.

Nous passerons l’après-midi dans un des parcs du secteur.

Jour 6 : AM

Nous débuterons la matinée dans un des sites qui bordent le Rio Grande. Les refuges peuvent offrir de bonnes opportunités de photos pour les passereaux, mais il est important de connaître les sites les plus prometteurs.

Hirondelle noire femelle, Texas

500mm f/4+ 1,4x; 1/2000, f/5,6, ISO 250.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

L’un des parcs du secteur héberge une colonie d’Hirondelles noires. Nous pourrons tenter de les photographier en vol.

Spatule rosée, Texas

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

La Spatule rosée est généralement présente dans l’un des parcs du secteur.

PM :

Corpus Christi et les environs.

En fin de matinée, nous prendrons la route pour retourner dans la région de Corpus Christi. Par la suite, nous emprunterons plusieurs routes de campagne dans un secteur où le Tyran à longue queue est abondant.

Il est aussi possible de photographier le Tyran de Couch, le Bruant à joues marron et le Bruant sauterelle; de plus, en bordure de certaines de ces routes, nous pourrions y photographier le Dindon sauvage, le Colin de Virginie et la Maubèche des champs.

Bruant sauterelle, Texas

600mm f/4 + 2x; 1/1600, f/8, ISO 500.

Sac de fenêtre et Ground Pod

Photo: Daniel Dupont

Le Bruant sauterelle fréquente un environnement similaire à celui du Colin de Virginie. Je connais des sites où il est possible de le photographier.

Caracara du Nord adulte, Texas

600mm f/4 + 2x; 1/2000, f/8, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

J’ai découvert un site privé où il est possible de photographier le Caracara. À l’une des visites, j’ai dénombré 32 individus. À la visite suivante, il y avait 52 individus sur le site. Ceux-ci devraient être abondants lors de l’atelier et, en fonction de la direction du vent, il pourrait être possible de faire une séance de prise de photos en vol.

Nous terminerons l’atelier vers 17h00.

Info après réservation :

À la suite de  votre réservation, je vous remettrai un horaire détaillé : sites visités, jour, heure, espèces vedettes pour chacun des sites, ainsi que l’endroit prévu pour coucher.

Je vous enverrai aussi la liste complète des oiseaux que j’ai photographiés lors des ateliers précédents, ainsi qu’une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que  type de vêtements, chaussures, chapeau, etc.

L’hôtel :

Je fais le choix de l’hôtel en fonction du site que nous visiterons le lendemain matin. Chaque participant aura une chambre individuelle. Je choisis aussi les hôtels en fonction des restaurants que nous pouvons trouver à proximité.

Les repas :

Nous prenons généralement le dîner ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h 30 et 13h 30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libre de vos choix.

Même principe pour le déjeuner, vous pourrez vous joindre à  moi et à une partie du groupe ou choisir de manger quelques fruits à votre chambre. L’important est d’être prêt pour le rendez-vous matinal et de ne pas faire attendre le groupe.

Le transport :

Si vous arrivez en avion, je vous recommande d’utiliser l’aéroport de Corpus Christi. Il est possible d’avoir un vol de Montréal à Houston ou Dallas et par la suite d’avoir un transfert pour Corpus Christi.

Si vous utilisez une voiture de location, vous devrez prévoir faire environ 1000 km. En général, si vous réservez votre véhicule à l’avance, vous devriez bénéficier du kilométrage illimité.

Pour plusieurs des sites visités, nous photographierons de la voiture (je vous recommande donc l’emploi d’un sac de fenêtre).

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis une radio mobile par véhicule qui permet de rester en contact avec le groupe. J’indique tout au long du parcours la route que nous emprunterons.

Avant d’arriver à un site, je fais un résumé des techniques à utiliser et un rappel des oiseaux vedettes. Je vous donne aussi des indications concernant l’ajustement de votre matériel afin de minimiser votre temps de préparation à l’arrivée au site.

Photographier les oiseaux du Texas

Date : 22 au 27 mars 2020.  

Coût : 1500,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $.

Paiement final : 15 février 2020

Nombre de places : 8 places, reste 6 places.

J’aurai quelques places de covoiturage, le prix est de : 400,00 $ + taxes par personne.

Il est possible de débuter votre atelier plus tôt.

Date : samedi 21 mars.

Coût : 250,00 $ + taxes par jour.

Coût pour les accompagnateurs qui ne font pas de photo : 750,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca