L’utilisation des filtres en photographie de paysage (Québec)

Cette formation comportant une partie théorique et une partie pratique vous permettra d’améliorer la qualité de vos photos de paysages par une meilleure compréhension de l’utilisation de filtres diversifiés : neutres, neutres graduels, colorés et polarisants.

Charlevoix, août 2014
16-35mm f/2,8 II @ 25mm ; f/16, 30 sec, ISO 100
Filtre polarisant, filtre neutre graduel Lee 0,6S
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête SBH-250
Télécommande et niveau.
Photo : Daniel Dupont 
 

Pour équilibrer la lumière entre le ciel et le sol, j’ai utilisé un filtre neutre graduel 0,6S qui réduit la lumière de 2 crans.

 

L’utilisation des filtres en photo de paysage

  • Date : Dimanche 8 juillet 2018.
  • Heure : 8h30 à 16h30
  • Nombre de places : 8 places, reste 5 places.
  • Endroit : Rive Sud de Québec.
  • Prix : 150,00 $ + taxes.
Pour réservation

 

Matériel recommandé :

  • Trépied : essentiel.
  • Télé commande : fortement recommandée, mais pas essentielle.
  • Filtre polarisant : fortement recommandé, mais pas essentiel.
  • Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

J’ai quelques filtres neutres Lee que je passe aux participants lors des ateliers de groupe. Cela permet de s’initier à leur utilisation avant de prendre la décision d’en faire l’achat.

 

Voici les différents points que j’aborderai lors de la théorie :

  • L’importance de l’utilisation des filtres polarisants et neutres.
  • Quels filtres acheter selon votre budget.
  • Comment utiliser le filtre polarisant.
  • Comment sélectionner les filtres neutres.
  • Comment positionner les filtres en fonction de la situation.
  • Comment créer un effet de filé.
  • Comment équilibrer la lumière en utilisant un filtre neutre graduel gris.
  • Comment choisir entre les filtres neutres graduels Soft et Hard.
  • Comment équilibrer la lumière et créer un effet artistique en utilisant un filtre neutre graduel coloré.
  • Comment combiner plusieurs filtres pour une création plus artistique.

 image006-13

Rive Sud de Québec, octobre 2014
17-40mm f/4 @ 28mm ; f/22, 1 sec, ISO 100
Filtre polarisant
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau
Photo : Daniel Dupont 
 

Cette photo permet de constater l’effet du filtre polarisant qui a éliminé toutes les réflexions dans les vitres supérieures. Selon la position du filtre, il y aura plus ou moins de réflexion.

Avec plusieurs exemples, j’expliquerai l’utilisation des filtres graduels permettant d’équilibrer la lumière sur différentes zones de l’image. Je présenterai des photos prises sans filtre et lorsque le filtre approprié est employé. Ceci vous aidera à développer vos réflexes pour sélectionner le filtre adéquat selon la situation.

Je démystifierai aussi l’utilisation de filtres graduels colorés (bleu, orange, rouge) permettant d’obtenir une coloration du ciel lors d’un coucher ou lever de soleil, ou lorsque le temps est couvert.

Nous explorerons aussi l’utilisation des filtres neutres graduels pour équilibrer la lumière lors de photos à contre-jour. Cette technique permet d’obtenir des rayons de soleil plus définis, plutôt qu’une zone de lumière surexposée.

 

Rive Sud de Québec, juillet 2016
70-200mm f/2,8 II @ 20mm ; f/22, 1/40 sec, ISO 100
Filtre polarisant, filtre neutre graduel Lee 0,6S.
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau.
Photo : Daniel Dupont 
 

Pour photographier ce champ de Colza, j’ai employé un filtre neutre graduel pour équilibrer la luminosité entre le ciel et le sol. Sans filtre, les nuages auraient été une masse lumineuse sans intérêt ; d’autre part, en exposant le ciel pour avoir des détails dans les nuages, le sol aurait été sous-exposée.

Vous apprendrez aussi à utiliser des filtres neutres pour créer des effets de filé dans une rivière, une cascade, une chute ou un champ d’avoine. J’expliquerai aussi l’utilisation de plusieurs filtres combinés.

 

 

Cascade, juillet 2016
24-70mm f/2,8 II @ 26mm; f/11, 2 sec, ISO 100
Filtre polarisant, filtre neutre Lee Little Stopper.
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau.
Photo : Daniel Dupont 
 

Les filtres neutres permettent de créer un effet de filé sur l’eau d’une cascade. Avec les différents filtres que j’utilise, j’expliquerai comment arriver à un résultat plus artistique.

Nous compléterons la formation par une sortie de prise de vue de 13 h 30 à 16 h 30 dans la campagne environnante.

Rive Sud Québec, septembre 2016
16-35mm f/2,8 II @ 17mm; f/22, 6 sec, ISO 100
Filtre polarisant, filtre neutre Lee 0,9, filtre neutre graduel Lee 0,6S.
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau.
Photo : Daniel Dupont
 

Le filtre polarisant permet d’obtenir plus de saturation des couleurs, le filtre neutre de créer le mouvement dans l’eau et le filtre graduel d’éviter la surexposition du ciel.

 

12 h à 13 h 30 :

Nous ferons une pause dîner.

Horaire PM :

En début d’après-midi, nous ferons un parcours sur la Rive-Sud de Québec. Je connais bien le secteur et selon les conditions de lumière, nous ferons des arrêts qui nous permettront de mettre en pratique les connaissances acquises en matinée.

Par la suite, nous ferons des arrêts en bordure d’un ruisseau pour créer des effets de filé.

J’insisterai sur l’utilisation combinée de plusieurs filtres pour obtenir de meilleurs résultats.

Nous terminerons l’atelier vers 16 h 30.

Cette formation sera utile pour les participants aux voyages ateliers suivants : 

 
Pour réservation

Application pratique des techniques des cours : Comprendre et saisir la lumière I et II

Cette formation pratique est la suite logique des cours : Comprendre et saisir la lumière I et II. Si vous avez participé à l’un des deux cours théoriques, vous apprécierez cette formation pratique qui vous permettra de mieux contrôler l’exposition de vos photos.

Cet atelier de prise de vues vous permettra de mieux comprendre les principes élaborés lors des formations théoriques. Je débuterai par un résumé des principes de base, ainsi que par l’ajustement de certains menus de vos boîtiers.

 

70-200mm f/2,8 II @ 70mm; 1/3 sec, f/16, ISO 100.  
Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200
Télécommande et niveau.
Photo: Daniel Dupont

 

Cette formation pratique vous permettra de bien comprendre le fonctionnement du pose-mètre en relation avec la réflexion de la lumière sur les scènes photographiées. Les trois premiers exercices y seront consacrés.

Nous ferons aussi plusieurs exercices pratiques afin que vous soyez en mesure d’évaluer la lumière d’une scène avant de lire l’histogramme et d’estimer dans quelles colonnes les différentes pointes du graphique devrait être située.

Certains exercices seront utiles afin d’aider à la compréhension du mode d’exposition manuel et de l’importance du système des zones.

J’ai aussi repéré des scènes où nous pourrons nous exercer à l’application de la règle de l’hyperfocale. J’insisterai aussi sur l’importance de déterminer l’endroit où faire la mise au point pour bénéficier de la plus grande profondeur de champ possible en photo de paysage.

Durée de cette formation : 3 heures.

 

Application pratique des cours : Comprendre et saisir la lumière I et II 

Date : Dimanche 22  avril 2018.

Heure : 8 h 30 à 11 h 30.

Nombre de places : 8 places, reste 3 places.

Heure : 13 h à 16 h.

Nombre de places : 8 places, reste 3 place.

Endroit : Jardin botanique de Montréal.

Prix : 75,00 $ + taxes.

Réservation

daniel@danieldupont.ca

Photographier les oiseaux du marais de l’Île Bizard

Voici un atelier de prise de vues qui s’adresse à toute personne désirant s’initier ou parfaire ses techniques de prise de vues en situation réelle sur le terrain. Vous pourrez profiter de l’occasion pour poser toutes vos questions concernant le matériel, l’approche et les comportements à photographier. 

 

Troglodyte des marais, marais de l’Île Bizard
600mm f/4 + 1,4x; 1/1250, f/5,6, ISO 320.
Trépied
Flash et Better Beamer
Photo: Daniel Dupont
 

Le Troglodyte des marais  est abondant et tous les participants devraient avoir des occasions de le photographier.

 

Photographier les oiseaux du marais de l’Île Bizard

Date : dimanche 20 mai 2018.

Heure : 7h30 à 11h00 AM.   

Ville : Montréal

Lieu : Parc-Nature de l’Île Bizard.

Point de rencontre : 2115, chemin du Bord-du-Lac,  Île Bizard

Stationnement : 7,00 $

Prix : 75,00 $ + taxes.

Nombre de places : 10 places, reste 9 places.

Réservation obligatoire.

Pour réservation : 

daniel@danieldupont.ca

  

Lors de cet atelier, vous apprendrez entre autres comment vous déplacer sur le terrain, que ce soit en sentier, en sous-bois, ou sur une passerelle. Cela vous permettra de parfaire vos techniques d’approche afin d’obtenir de bons résultats lors de vos futures sorties photo.

Vous apprendrez aussi comment utiliser le mode manuel d’exposition, ainsi qu’à bien ajuster votre flash pour que celui-ci ne soit pas la lumière principale, mais bien une lumière d’appoint qui débouche les zones d’ombres.

À cette époque de l’année, nous devrions être en mesure de photographier plusieurs espèces de marais, dont la Foulque d’Amérique, la Gallinule poule d’eau, la Marouette de Caroline, le Râle de Virginie, le Grèbe à bec bigarré, le Troglodyte des marais, le Bruant des marais, le Butor d’Amérique, le Héron vert, ainsi que certaines espèces de canards, dont le Canard colvert et le Canard noir. Nous sillonnerons les sentiers et passerelles du parc à la recherche d’opportunités photo. Chaque année, plusieurs espèces d’oiseaux nichent dans ce parc. 

Le Marais du boisé de l’île Bizard est un site intéressant pour la photographie d’oiseaux et peut souvent nous réserver des surprises. Il sera  peut-être possible d’y photographier le Martin pêcheur.

Nous pourrions aussi être en mesure de photographier quelques espèces de Parulines et les espèces régulières des sous-bois du sud du Québec. 

 

Râle de Virginie, marais de l’Île Bizard, mai 2012
600mm f/4; 1/800, f/5,6, ISO 250.
Trépied
Flash et Better Beamer
Photo: Daniel Dupont
 

Le Râle de Virginie est une espèce très furtive. L’année dernière, la majorité des participants à l’atelier du matin l’ont photographié.

 

L’atelier

Pour débuter, je ferai un survol de l’équipement de chacun d’entre vous. Nous étudierons la configuration des menus de votre appareil photo, la sensibilité ISO, la vitesse de prise de vues,  l’ouverture ainsi que la balance des blancs selon les situations de prise de vues. Je vous conseillerai aussi sur l’utilisation de votre trépied. 

Nous aborderons les modes d’exposition et les corrections d’exposition en fonction des espèces. Je m’assurerai que vous ayez bien compris l’importance de la combinaison ouverture, vitesse, sensibilité du capteur et puissance du flash. 

Pour les gens qui possèdent un flash, j’expliquerai le fonctionnement de celui-ci en fonction des différentes situations de prise de vues. Nous verrons comment

bien utiliser le flash, l’utilisation de la synchro flash haute vitesse ainsi que l’ajustement de la puissance en fonction de l’espèce. Nous verrons aussi comment utiliser le Better Beamer.

Cet atelier est tout désigné pour vous, que vous soyez débutant ou plus expérimenté. Vous pourrez autant utiliser un 300mm, un 400mm,  qu’un 500 ou un 600mm.

 

Bernaches du Canada, marais de l’Ile Bizard
600mm f/4 ; 1/1600, f/5,6, ISO 250.
Trépied, flash et Better Beamer
Photo: Daniel Dupont
 

La Bernache du Canada niche dans le marais et nous pourrions avoir des occasions de la photographier en vol.

 

Photographier les oiseaux du marais de l’Île Bizard

Date : dimanche 20 mai 2018.

Heure : 7h30 à 11h00 AM.   

Ville : Montréal

Lieu : Parc-Nature de l’Île Bizard.

Point de rencontre : 2115, chemin du Bord-du-Lac,  Île Bizard

Stationnement : 7,00 $

Prix : 75,00 $ + taxes.

Nombre de places : 10 places.

Réservation obligatoire. 

Pour réservation
 

Photographier une tempête ou une chute de neige

Il est évidemment impossible de déterminer une date pour un tel atelier. Si cette formation vous intéresse, communiquez avec moi pour vous manifester et je vous enverrai un courriel la veille d’une chute de neige importante prévue.

Vous pourrez alors décider si vous êtes en mesure de vous déplacer sur la Rive Sud de Québec et participer à cette formation.

Nous utiliserons mon véhicule afin de simplifier les déplacements, dans des secteurs que je connais bien. Nous ferons des arrêts en bordure de routes secondaires.

La tenue de cette formation ne nécessite pas une forte tempête, mais préférablement une chute de neige importante et des vents occasionnels, afin de créer des images artistiques.

 

Rive-Sud, janvier 2012
70-200mm f/4 @ 85mm; 1/40, f/8, ISO 100
Main levée
Photo: Daniel Dupont
 

Lors de la formation, nous tenterons de produire des images similaires à celle-ci. L’important est de trouver le bon décor et d’employer les bonnes combinaisons d’exposition.

Nous n’aurons probablement pas les mêmes conditions météo, mais les possibilités photo devraient être nombreuses.

  

Photographier une tempête ou une chute de neige :

Date : À confirmer en fonction de la météo.

Nombre de participants : 4 personnes.

Durée : 8 h 30 à 16 h 00.

Point de rencontre : chez moi à 8 h 15, en fonction des conditions météo.

Prix : 175,00 $ + taxes.

Réservation obligatoire

daniel@danieldupont.ca

 

Rive-Sud, janvier 2012
70-200mmf/4 @ 144mm; 1/125, f/5, ISO 100.
Main levée.
Photo: Daniel Dupont 
 

Peu importe la saison, le grand défi de la photo de paysage demeure d’apprendre à voir le potentiel photographique d’une scène. Nous ajusterons la création des images en fonction des conditions météo et de l’intensité des chutes de neige.

Cet atelier pratique s’adresse aux photographes qui désirent sortir de leur zone de confort et tenter de photographier l’hiver avec un nouveau regard.

La lumière particulièrement forte de la saison hivernale, les chutes de neige et les vents parfois forts rendront l’ajustement de l’exposition plus difficile. Je m’assurerai que tous les participants soient en mesure de bien effectuer l’ajustement de l’exposition tout en choisissant les bonnes combinaisons ouverture, vitesse, valeur ISO.

 

 

Rive-Sud, janvier 2012
70-200mm f/4 @ 200mm; 1/200, f/5,6, ISO 100.
Main levée.
Photo: Daniel Dupont
 

 Nous visiterons à plus d’une occasion le secteur où il est possible de photographier des chevaux dans la neige. Nous ajusterons les combinaisons de prises de vue en fonction des conditions météo.

J’illustrerai aussi l’importance de bien comprendre la lecture de l’histogramme, le choix des optiques, l’utilisation des filtres et du trépied pour obtenir des photos de paysages mieux réussies.

 

Cascade, Rive Sud Québec, janvier 2013
70-200mm @ 116mm; 3,2 sec, f/22, ISO 100
Filtre polarisant et filtre neutre Lee 0,9
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau
Photo: Daniel Dupont
 

Il est aussi possible que les conditions météo changent pendant la journée et que les chutes de neige deviennent moins intenses. J’aurai alors un plan B, comme cette cascade que nous pourrions photographier.

 

Arbre solitaire, Rive-Sud Québec, janvier 2014
70-200mmf/2,8 II @ 135mm; 1/160, f/11, ISO 200.
Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête BBH-200
Télécommande et niveau
Photo: Daniel Dupont
 

J’expliquerai aussi, selon les conditions météo, comment réaliser des photos panoramiques avec un trépied, mais aussi à main levée si nous sommes confinés au véhicule.

Les conditions de la lumière hivernale étant particulières, vous apprendrez comment mieux ajuster votre appareil. Nous devrions travailler avec un trépied, mais lors de la dernière formation du genre, nous avons fait la majorité des photos depuis mon véhicule en ouvrant la porte latérale. Les participants demeuraient à l’intérieur pour éviter la neige sur le verre frontal de leurs optiques.

Rive-Sud, janvier 2012
24-70mmf/2,8 II @ 32mm; 1/125, f/5, ISO 100
Main levée de l’intérieur du véhicule
Photo: Daniel Dupont
 

Même confinés au véhicule, nous pourrions créer des images artistiques et différentes de votre production habituelle, l’important est d’avoir l’esprit ouvert.

Si vous avez déjà participé à un atelier de photo de paysage, vous apprécierez celui-ci, qui vous sortira assurément de votre zone de confort !

 

Matériel recommandé :

Trépied : obligatoire.

Déclencheur à distance : fortement recommandé, mais pas essentiel.

Filtre polarisant : recommandé, mais pas essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

 

Photographier une tempête ou une chute de neige :

Date : À confirmer en fonction de la météo.

Nombre de participants : 4 personnes.

Durée : 8 h 30 à 16 h 00.

Point de rencontre : chez moi à 8 h 15, en fonction des conditions météo.

Prix : 175,00 $ + taxes.

Réservation

daniel@danieldupont.ca

Sélectionner ses photos (Montréal)

Dans l’ère numérique où les photographes déclenchent à profusion, ce nouveau cours vous aidera à évaluer et sélectionner vos photos. Au retour à la maison, après une prise de vues, il est souvent difficile de faire le choix de votre meilleure photo.

Selon votre intérêt, plusieurs photos peuvent être intéressantes et cette formation vous aidera à cibler les meilleures images en fonction de leurs utilisations ou publications.

Cet atelier mi-théorique (AM) et mi-pratique (PM) vous aidera à effectuer vos sélections de photos pour des publications sur les médias sociaux, des présentations pour les clubs photo, ainsi que pour des concours et des expositions.

 

Nuages, Yellowstone, septembre 2013
24-70mm f/2,8 II @ 180mm; 1/60 sec, f/22, ISO 100
                                                               Filtre polarisant, filtre neutre graduel Lee 0,6S
Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard SBH-100
Télécommande et niveau.
Photo: Daniel Dupont
 

Cette photo prise à Yellowstone est l’une de mes 15 meilleures photo de paysage. Selon moi, il est important d’identifier vos images les plus esthétiques, ce que cette formation vous aidera à réaliser.

J’entamerai la formation en expliquant des critères qui devraient guider vos choix. Par la suite, je projetterai des séries de photos afin de faire la sélection avec vous.

J’expliquerai aussi comment je fais la sélection des photos pour illustrer mes livres, mes chroniques publiées dans les magazines, ainsi que les photos publiées sur Facebook.

Je démontrerai l’importance de la sélection et de l’enchaînement des photos lors d’une exposition ou d’une présentation de photos. J’insisterai aussi sur l’importance d’avoir un dossier avec vos 25 meilleures photos.

Partie pratique

La partie pratique sera consacrée à la sélection de vos photos individuellement. Par la suite, nous créerons un enchaînement de vos photos pour une exposition ou une présentation.

Vous devez avoir un ordinateur portable avec plusieurs séries de photos, de prises de vues diverses. À la suite à la théorie de la matinée, vous devrez effectuer la sélection de vos meilleures images dans les diverses séries de prises de vues que vous aurez apportées.

J’encadrerai les participants individuellement dans le choix de leurs sélections.

Cette formation sera utile pour les participants aux voyages ateliers suivants : 

 

Sélectionner ses photos :

Région de Montréal

Endroit : Collège de Maisonneuve

Adresse : 3800 rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec) H1X 2A2.

Métro Pie-IX et Joliette.

Date : Dimanche 11 février 2018.

Heure : 8 h 30 h à 12 h.

Nombre de places : 10 places, complet.

Prix : 150,00 $ + taxes par personne.

Pour réservation

daniel@danieldupont.ca  

 

Région de Québec

Endroit : Rive-Sud de Québec

Date  : Dimanche 18 février 2018.

Heure : 8 h 30 h à 16 h 30.

Nombre de places : 8 places, reste 1 place.

Prix : 150,00 $ + taxes par personne.  

Sélectionner ses photos

Dans l’ère numérique où les photographes déclenchent à profusion, ce nouveau cours vous aidera à évaluer et sélectionner vos photos. Au retour à la maison, après une prise de vues, il est souvent difficile de faire le choix de votre meilleure photo.

Selon votre intérêt, plusieurs photos peuvent être intéressantes et cette formation vous aidera à cibler les meilleures images en fonction de leurs utilisations ou publications.

Cet atelier mi-théorique (AM) et mi-pratique (PM) vous aidera à effectuer vos sélections de photos pour des publications sur les médias sociaux, des présentations pour les clubs photo, ainsi que pour des concours et des expositions.

 

Lion, Afrique du Sud, octobre 2017
500mm f/4 + 1,4x; 1/400 sec, f/5,6, ISO 500
Main levée
Photo: Daniel Dupont
 

Cette photo est l’une de mes meilleures photo de Lion réaliser en 2017. Selon moi, il est important d’identifier vos images les plus marquantes, ce que cette formation vous aidera à réaliser.

J’entamerai la formation en expliquant des critères qui devraient guider vos choix. Par la suite, je projetterai des séries de photos afin de faire la sélection avec vous.

J’expliquerai aussi comment je fais la sélection des photos pour illustrer mes livres, mes chroniques publiées dans les magazines, ainsi que les photos publiées sur Facebook.

Je démontrerai l’importance de la sélection et de l’enchaînement des photos lors d’une exposition ou d’une présentation de photos. J’insisterai aussi sur l’importance d’avoir un dossier avec vos 25 meilleures photos.

Partie pratique

La partie pratique sera consacrée à la sélection de vos photos individuellement. Par la suite, nous créerons un enchaînement de vos photos pour une exposition ou une présentation.

Vous devez avoir un ordinateur portable avec plusieurs séries de photos, de prises de vues diverses. À la suite à la théorie de la matinée, vous devrez effectuer la sélection de vos meilleures images dans les diverses séries de prises de vues que vous aurez apportées.

J’encadrerai les participants individuellement dans le choix de leurs sélections.

Sélectionner ses photos :

Région de Québec

Endroit : Rive-Sud de Québec

Date  : Dimanche 18 février 2018.

Heure : 8 h 30 h à 16 h 30.

Nombre de places : 8 places, reste 1 place.

Prix : 150,00 $ + taxes par personne.

 

Cette formation sera utile pour les participants aux voyages ateliers suivants : 

Pour réservation

daniel@danieldupont.ca  

Rapport d’atelier : Yellowstone et Grand Teton 2017

Du 13 au 20 septembre dernier, j’ai animé un atelier de photographie dans les parcs nationaux de Yellowstone et de Grand Teton dans les États américains du Montana et du Wyoming.

J’anime des voyages ateliers depuis 11 ans et ce fut mon premier groupe entièrement féminin. Les participantes ont toutes eu de multiples occasions de photographier des Bisons d’Amérique, ainsi que d’autres mammifères, dont une femelle Ours brun avec deux rejetons. Nous avons aussi eu l’occasion de photographier un Élan d’Amérique mâle, des Mouflons d’Amérique, des Antilopes d’Amérique et des Wapitis.

 

Bison d’Amérique, Yellowstone, septembre 2017

100-400mm f/4,5-5,6 II; 1/800, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Les Bisons d’Amérique peuvent être observés dans l’ensemble des parcs de Yellowstone et de Grand Teton, mais ils sont surtout présents dans des secteurs spécifiques que nous avons visités à plusieurs reprises.

C’était ma cinquième visite dans ces deux parcs nationaux. J’ai donc une bonne connaissance des parcs et des sites moins fréquentés par les touristes.

La météo a été moins clémente qu’à mes passages précédents. Généralement, en matinée, il y avait quelques gouttes de pluie ou de légères chutes de neige. Étant confrontée à un climat alpin, en altitude, la pluie se transforme souvent en neige.

Cette année, peut être en raison des forts orages plus au sud, nous avons eu droit à trois jours de chutes de neige qui furent à l’occasion particulièrement intenses. Plusieurs des routes du parc ont été fermées, ce qui nous a contraints à effectuer des détours. Nous avons alors pu admirer certains paysages du parc sous un fin couvert de neige, ce qui nous a permis de créer des images spectaculaires.

 

Yellowstone, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II; 1/160, f/11, ISO 100

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

En roulant sur une des routes alpines, nous avons été confrontés à nos premières chutes de neige. Cela nous a permis de créer des images avec et sans neige.

 

Yellowstone, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II; 1/160, f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont 

Pour la deuxième photo, j’ai tenté de recréer le cadrage de la journée précédente. En regardant attentivement les photos, vous reconnaîtrez les mêmes arbres dans le coin inférieur droit. La neige tombait avec tellement d’intensité que l’arrière-plan est pratiquement inexistant sur la deuxième image.

 

Wapiti mâle, Yellowstone, septembre 2017

100-400mm f/4,5-5,6 II; 1/800, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Je suis toujours impressionné lors d’une rencontre avec une troupe de Wapitis. Entendre un mâle bramer pour réunir ses femelles est une expérience inoubliable. De plus, nous devons toujours demeurer attentifs à la présence des mâles qui peuvent à l’occasion démontrer une certaine agressivité pour défendre leur territoire.

Les premières journées ont été consacrées à la photo de Bisons d’Amérique, de Wapitis et de paysages. Les journées suivantes ont été consacrées à la photo de paysages.

Comme lors de toutes les formations, j’ai porté une attention particulière aux détails de la structure des images afin d’obtenir des compositions plus épurées. Cela a permis aux participantes d’améliorer leurs cadrages et surtout de repérer plus facilement les potentiels des différents sites visités.

Une partie de l’enseignement a aussi porté sur l’utilisation des filtres neutres pour créer des filés sur l’eau et sur les filtres neutres graduels afin d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol. J’ai employé un ou des filtres sur la majorité des photos de paysages.

 

Lever de soleil, Yellowstone, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II; 1/160, f/11, ISO 100.

Filtre neutre graduel Lee 1,2S et 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Nous avons photographié un premier lever de soleil dans le parc national de Yellowstone. Lorsque le soleil est passé au-dessus de la montagne et a illuminé le paysage,  la scène fut mémorable. La brume s’est alors légèrement teintée d’orange. L’emploi de filtres neutres graduels est essentiel à la réussite de cette photo. L’écart de lumière entre le sol et le soleil était de 6 crans.

Nous avons aussi porté une attention particulière à la lecture de l’histogramme. Selon la scène photographiée, j’indiquais dans quelles colonnes devait se retrouver le graphique de l’histogramme. Pour les scènes enneigées, j’indiquais à combien de tiers de crans la courbe devait se terminer avant la surexposition.

Si vous avez de la difficulté à bien comprendre la dernière phrase, je vous recommande de vous inscrire au cours : Comprendre et saisir la lumière. J’animerai cette formation à Montréal le 18 novembre AM et dans la région de Québec le 25 novembre AM. Cette formation vous aidera à bien gérer la lumière et à éliminer les longues heures de travail à l’ordinateur. En ajustant adéquatement l’exposition à la prise de vue, vous obtiendrez des images plus lumineuses et plus attrayantes.

Selon moi, il est aussi plus pratique et plus intéressant de réaliser la bonne composition des images dès la prise de vue plutôt qu’à l’ordinateur. Les résultats sont alors plus gratifiants et vous profitez de la résolution maximale de votre boîtier. Pour améliorer vos cadrages, je vous invite à vous inscrire au cours : Les structures de l’image. J’animerai cette formation à Montréal le 18 novembre en PM et dans la région de Québec le 25 novembre en PM.

 

Snake River, Grand Teton, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II @ 41 mm; ½ sec, f/16, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6H

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Lors de notre visite dans le parc national de Grand Teton, nous avons visité des sites reconnus de longue date pour leur intérêt photographique, dont l’endroit où Ansel Adams a réalisé la photo de la Snake River en 1942. Les arbres ont poussé depuis cette époque, mais l’environnement est toujours aussi spectaculaire.

 

 

Grand Teton, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II @ 50mm; 0,8 sec f/16, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Nous avons aussi profité de notre passage à Grand Teton pour y réaliser des photos du lever de soleil. Nous nous sommes surtout consacrés à saisir les premières lueurs de l’aube qui teinte le haut des montagnes d’une lumière rosée.

 

Bisons d’Amérique, Yellowstone, septembre 2017

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 100mm; 1/1000, f/5,6, ISO 250.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Notre dernière journée de photo dans le parc de Yellowstone fut mémorable. Nous avons photographié une troupe de plus d’une centaine de bisons sous la neige qui, par moments, tombait avec intensité.

 

Je devrais animer à nouveau cet atelier en 2019. Si vous êtes intéressé par cette formation, je vous invite à communiquer avec moi.

daniel@danieldupont.ca

J’ai publié des photos de l’atelier sur ma page Facebook. Si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pourrez voir les photos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

 

 

De gauche à droite ; Josée Talbot, Ann Tuppert, Carole Harvey, Diane Desrochers, Claire Thibault et Daniel Dupont.

Voici des commentaires et des photos prises par les participantes à l’atelier Yellowstone et Grand Teton 2017.

 

Bisons d’Amérique, Yellowstone, septembre 2017

70-200mm f/2,8 II + 1,4x @ 280mm; 1/1000, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Claire Thibault

J’ai 71 ans et depuis un an, j’ai fait 4 ateliers photo avec Daniel. Il est excellent photographe, pédagogue et animateur. Dans les moments exigeants, la bonne humeur règne. Malgré les tempêtes de neige, je me suis toujours sentie en sécurité sur la route.

Mon prochain atelier sera en juin 2018.

Claire Thibault

 

Yellowstone, septembre 2017

28-135mm; 1/60, f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-100

Photo: Ann Tuppert

C’était mon premier atelier de photographie avec Daniel, et ce fut une excellente expérience. L’atelier était bien planifié à tous points de vue, tant pour les endroits que nous avons visités et les logements.

Daniel est très généreux pour partager sa connaissance, sa passion et bien sûr, son sens de l’humour, rendant tout cela plus agréable. Il est inspirant, sait enseigner et s’adapte aux besoins de toutes les participantes, ainsi qu’aux conditions météorologiques ou à toute autre situation qui se présente de façon inattendue au cours d’un atelier.

Pour tout photographe qui veut s’inspirer, apprendre, améliorer ou simplement sortir de sa zone de confort pour dépasser ses propres techniques, je recommande vivement un atelier avec Daniel.

Et vous pourrez également connaître des gens merveilleux!

Ann Tuppert

 

 

Grand Teton, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II @ 50mm; 0,3 sec, f/16, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Diane Desrochers

Passer huit jours dans le parc de Yellowstone pour un atelier photo, c’est vraiment grisant et très formateur.

Daniel nous a entraînés dans certains endroits non connus des touristes et nous a donné de judicieux conseils pour mettre en valeur la beauté de ce parc fabuleux.

Les photos que je ramène sont plus belles que si j’y étais allé sans la formation de Daniel. Il sait nous mettre en confiance et nous guide pour que notre expérience soit la plus instructive possible.

Diane Desrochers

 

Bison d’Amérique, Yellowstone, septembre 2017

70-200mm f/2,8 II @ 110mm; 1/1000, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Josée Talbot

Faire l’atelier photo dans Yellowstone et Grand Teton avec Daniel, c’est découvrir des endroits fabuleux, des paysages à couper le souffle, observer des animaux sauvages dans leur habitat naturel, mais surtout, revenir avec de superbes clichés! Huit jours intenses en émotions fortes garanties! Je me sentais aussi en sécurité parmi un troupeau de Bisons que dans mon salon grâce à ses bons conseils!

Merci Daniel!

Josée Talbot

 

Yellowstone, septembre 2017

24-70mm f/2,8 II; 1/160, f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Carole Harvey

Depuis longtemps, je rêvais de visiter le parc national de Yellowstone. L’atelier photo que tu as proposé a été à la hauteur de mes attentes. Je tiens à souligner la qualité de la préparation du circuit. Ta connaissance du site a permis de profiter au maximum de la beauté des lieux compte tenu d’une météo aux changements inattendus et excessifs. 

Parlant météo, tu es constamment resté en contrôle de la conduite sur neige ayant toujours à l’esprit, et avant tout, la sécurité du groupe. C’est mon 2e voyage-atelier avec toi et je suis toujours impressionnée par ta pédagogie, ton aisance à transmettre les connaissances ainsi que ton souci de t’assurer qu’elles ont été bien comprises. 

J’espère avoir le privilège de vivre un autre voyage-atelier avec toi afin de poursuivre ma progression dans ce loisir que j’aime tant. Je recommande sincèrement à tout photographe amateur de vivre une telle expérience.

Merci Daniel

Carole Harvey

Photographier la côte du Maine en juin 2018

Du 29 juin au 2 juillet 2018, j’animerai un atelier de photo de quatre jours dans le Maine. L’atelier sera consacré à la photo de paysage : chutes et cascades, phares, villages de pêcheurs et le parc national Acadia.

Quai de pêche, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 55mm; 1/60 sec (HDR -1, +1), f/11, ISO 400.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Lors de la formation, nous visiterons plusieurs villages de pêcheurs pour y photographier leurs installations colorées.  

En ayant participé à l’atelier “Améliorer votre créativité”, vous serez en mesure de créer des images plus artistiques lors de cet arrêt.

 

Lors du repérage de juillet dernier, j’ai fait plus de 1250 photos en 4 jours de prise de vues. J’ai visité le Maine et la Côte Est à de nombreuses reprises et je suis toujours impressionné par le potentiel photographique de cette région.

 

Photographier le Maine en juin

Date : 29 juin au 2 juillet 2018.

Départ : 29 juin à 7h.

Retour : 2 juillet vers 18h.

Nombre de places : 8 places, reste 2 places.

Prix : 1000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 250,00 $

Solde dû : 15 mai 2018.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’aurai quatre places de disponibles.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 350,00 $ plus taxes.

 

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Formations théoriques et pratiques recommandées avant de participer à cet atelier :

Ces formations ne sont pas obligatoires, mais vous permettront d’obtenir de meilleurs résultats et d’intégrer plus facilement les apprentissages sur le terrain.

Cours théorique :                                                              

Ateliers pratiques :

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

 

L’état du Maine est reconnu pour ses magnifiques paysages, sa côte rocheuse et ses plages constituées de petites roches rondes. Celles-ci offrent des opportunités photographiques des plus intéressantes. La forêt est principalement constituée de conifères, mais dans certains secteurs, les feuillus sont majoritaires. La population du Maine est évaluée à environ 1 300 000 personnes,

 

Matériel recommandé pour la photo de paysage : 

Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm ou équivalent.

Trépied : essentiel.

Télécommande : fortement recommandée.

Filtre polarisant : très fortement recommandé.

Filtre neutre : fortement recommandé.

Filtre neutre graduel : très fortement recommandé, il permet d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol.

 

Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/60 sec, f/11, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Afin d’améliorer la saturation de cette scène, j’ai employé le mode HDR de ma caméra. Pour obtenir un résultat probant, il est essentiel de programmer la caméra en mode manuel d’exposition. Vous trouverez plus d’explications dans le chapitre portant sur le HDR dans mon livre  “Techniques photo”.

 

L’atelier :

L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’optimiser l’utilisation de votre temps, de vos énergies et d’améliorer les côtés techniques et artistiques de vos photos. J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vues afin que cette expérience demeure mémorable.

 

Arbres et fougères, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 0,8 sec (HDR -1, +1), f/16, ISO 100

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Lors de l’atelier, nous ferons quelques exercices afin d’améliorer votre créativité. Nous visiterons des sites inspirants où les possibilités de photos sont multiples.

Pendant l’atelier, j’expliquerai les meilleures techniques pour réussir vos photos de paysage et j’adapterai la théorie en fonction de la scène photographiée.

Puisque nous serons principalement en milieu maritime, il pourrait y avoir des journées où le ciel sera relativement couvert et y avoir des averses. Il est donc important d’avoir une gaine de protection contre la pluie pour votre matériel photo.

Nous amorcerons généralement les journées entre 6 h 30 et 7h, selon la météo et l’endroit où nous avons couché. Nous devrions faire des photos d’un coucher de soleil et possiblement un lever de soleil.

 

Horaire :

Jour 1 : 29 juin

Nous partirons de la région de Québec le 29 juin vers 7 h AM et ferons un premier arrêt photo vers 10h. Nous y passerons le reste de la matinée à y photographier une cascade.

 

Chute, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 33mm; 3,2 sec, f/11, ISO 100

Filtre polarisant, filtre neutre Lee 0,9

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Nous entamerons l’atelier par un arrêt pour photographier cette chute. J’en profiterai pour expliquer l’utilisation des filtres neutres afin de créer des filés dans l’eau de la chute.

 

Phare, Maine, juillet 2014

24-70mm f/2,8 II @ 25mm; 30 sec, f/16, ISO 100.

Filtre polarisant, filtre neutre Lee Little Stopper

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Nous suivrons la côte du Maine de Portland jusqu’au parc national Acadia. Nous aurons de multiples occasions de photographier des phares. Nous tenterons d’employer des vitesses lentes afin de créer des images plus artistiques.

 

Jour 2 : 30 juin

AM :

Nous débuterons la journée en photographiant un phare. Selon la marée, nous pourrions aussi faire de photos en vitesse lente.

 

Phare, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 30mm; 1/8 sec, f/16, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Filtre polarisant, filtre neutre graduel Lee 0,6S

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Pour obtenir la bonne exposition, surtout pour des sujets blancs, je privilégie le mode manuel. Celui-ci permet de choisir les paramètres sans que l’arrière-plan ne puisse modifier les ajustements de l’exposition. Je m’assure ainsi que les blancs ne soient pas brûlés.

 

Village de pêcheurs, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 18mm; 1/80 sec, f/8, ISO 200.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

L’intérêt premier de cet atelier est de photographier les magnifiques paysages côtiers du Maine, ainsi que ses villages de pêcheurs

PM :

 

Port de pêche, Maine, juillet 2017

70-200mm f/2,8 II @ 120mm; 1/60 sec (HDR -1, +1), f/11, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Après le dîner, nous longerons la côte et visiterons quelques ports de pêche et de plaisance. Je profiterai de l’occasion pour démontrer l’importance du premier plan dans vos images. 

 

Chemin de campagne, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 22mm; 1/15 sec, f/11, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons aussi quelques arrêts pour photographier des scènes bucoliques. J’ai repéré des endroits offrant de grands potentiels photographiques.

 

 

Phare, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 1/40 sec (HDR -1, +1), f/14, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Nous ferons une courte marche pour visiter un phare. Nous aurons aussi des opportunités de photographies en bordure du sentier. Je profiterai de cet arrêt pour insister sur l’originalité de la composition. 

 

Port de plaisance, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 35mm; 1/60 sec, f/11, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Nous visiterons plusieurs ports et nous en profiterons pour développer votre vison des scènes à photographier.

 

Jour 3 : 1 juillet

AM :

Nous passerons toute la journée dans le parc national Acadia, qui est réputé pour ses magnifiques paysages. Je l’ai visité à quelques reprises et j’ai repéré plusieurs sites photogéniques.

Nous débuterons la journée en marchant sur les routes de portage qui ont été créées par la famille Rockefeller au début des années 1900 afin qu’ils puissent y circuler en carriole à chevaux. Ces routes de poussière de pierre sont faciles à marcher et sont partagées avec les cyclistes.

 

Pont de pierre, Maine, juillet 2017

16-35mm f/2,8 II @ 21mm; 0,8 sec, f/16, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Les routes de portage croisent des ruisseaux et des rivières qui sont surplombées par des ponts de pierre. Nous marcherons environ 30 minutes afin d’atteindre deux de ces ponts.

 

 Pont de pierre, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 23mm; 1,3 sec, f/11, ISO 100.

Fitre polarisant, filtre neutre Lee 0,9

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Il est possible de descendre sous les ponts pour y photographier les ruisseaux. Lors de mon passage, ceux-ci étaient presque à sec. L’après-midi de mon retour, de la pluie forte est tombée et le lendemain, les ruisseaux devaient être gonflés.

Lors du repérage, je suis demeuré plus de trois heures dans le secteur. Avec un groupe, je prévois y passer une bonne partie de la matinée.

 

PM :

 

Arbres et fougères, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/3 sec (HDR -1, +1), f/11, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

En début d’après-midi, nous parcourrons un sentier afin de créer des images de boisé. Nous porterons un soin particulier à la création d’images esthétiques et épurées.

 

Manoir, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 24mm; 1/250 sec (HDR -1, +1), f/5,6, ISO 400.

Filtre polarisant

Main levée

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons un arrêt pour photographier ce manoir. Puisqu’une faible pluie tombait sur la scène et que je n’avais pas le temps d’installer un trépied, j’ai employé une vitesse rapide pour réaliser un HDR à main levée.

 

Jour 4 : 2 juillet

AM :

Selon la météo, nous pourrions aller photographier un phare sous les premières lueurs de l’aube. Si le ciel est couvert, nous débuterons cette dernière journée vers 6 AM. Par la suite, nous ferons quatre ou cinq arrêts pour photographier la côte du parc Acadia.

 

Plage de roches, Maine, juillet 2017

24-70mm f/2,8 II @ 31mm; 4 sec (HDR -1, +1), f/8, ISO 100.

Fitre polarisant, filtre neutre Lee 0,9

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Nous ferons deux arrêts pour photographier des plages de roches. Selon la marée, il pourrait être possible de créer des images en vitesse lente.

 

Port de plaisance, Maine, juillet 2017

70-200mm f/2,8 II @ 125mm; 1/60 sec, f/11, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Je profiterai de cet arrêt afin d’expliquer les techniques de photo panoramique.

 

Mont Cadillac, Maine, août 2014

70-200mm f/2,8 II @ 105mm; 1/15 sec, f/16, ISO 100.

Fitre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Nous terminerons la matinée par la visite du mont Cadillac où nous pourrons aussi réaliser des photos panoramiques.

 

PM :

 

Nous reprendrons la route du retour immédiatement après le dîner, afin d’arriver dans la région de Québec vers 18h.

Selon la météo, nous pourrions faire un court arrêt photo en après-midi.

 

Info après réservation :

À la suite de votre réservation, je vous remettrai des informations plus détaillées concernant l’horaire prévu. Je ferai les réservations d’hôtel pour l’ensemble des nuits et je vous confirmerai vos réservations plusieurs semaines avant le départ.

Je vous enverrai aussi une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier :  matériel photo, ainsi que types de vêtements, bottes, chaussures, etc.

Les repas :

Nous prendrons les déjeuners à l’hôtel, ils sont généralement compris avec le prix de la chambre.

Nous prenons les dîners ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libres de vos choix.

Le transport :

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis une radio mobile pour chaque véhicule, ce qui permet de rester en contact avec le groupe. Tout au long du parcours, j’indique la route que nous emprunterons.

 

Photographier le Maine en juin

Date : 29 juin au 2 juillet 2018.

Départ : 29 juin à 7h.

Retour : 2 juillet vers 18h.

Nombre de places : 8 places, reste 2 places.

Prix : 1000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 250,00 $

Solde dû : 15 mai 2018.

Il est possible de faire du covoiturage: j’aurai quatre places de disponibles.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 350,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

 

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

Les Canyons américains 2019

 L’Ouest américain et ses parcs mythiques sont une destination de choix pour les amateurs de photographie de paysages. J’y animerai un atelier de photographie de paysages de 8 jours du 27 avril au 4 mai 2019. Nous visiterons les plus beaux Canyons du nord de l’Arizona et du sud de l’Utah.

 

Antelope Canyon, Utah, avril 2016
70-200mm f/2,8 II @ 180mm; 1/125 sec, f/11, ISO 200
Main levée
Photo: Daniel Dupont
 

Lors de l’atelier, nous ferons une visite à Antelope Canyon.

 

Les Canyons américains 2019

Date : 27 avril au 4 mai 2019

Coût : 2000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 500,00 $.

Paiement final : 15 février 2019.

Nombre de places : 8 places.

Il est possible de faire du covoiturage durant la formation; le coût est de 500,00 $ + taxes par personne.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photos : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : Le transport, la nourriture et l’hébergement ne sont pas inclus.

 

Matériel recommandé :

Objectif : grand-angle au court téléobjectif.

J’utilise : 16-35mm, 24-70mm et 70-200mm sur un boîtier plein capteur.

Pour les oiseaux et les mammifères, j’utilise un 100-400mm.

Filtre polarisant : essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

Filtre neutre graduel: très fortement recommandé; permet d’équilibrer la luminosité du ciel.

Trépied : essentiel.

Télécommande : fortement recommandée.

Niveau à bulle : recommandé ; permet de s’assurer que la ligne d’horizon est bien droite.

 

Parc national de Arches, Utah, avril 2017.

24-70mm f/2,8 II @ 44mm; 1/2 sec (HDR -1 et +1), f/11, ISO 100.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Le parc national d’Arches et ses magnifiques structures rocheuses percées d’orifices ont un attrait particulier et nous le visiterons pendant deux demi-journées.

 

Formations théoriques et pratiques recommandées avant de participer à cet atelier :

Ces formations ne sont pas obligatoires, mais vous permettront d’obtenir de meilleurs résultats et d’intégrer plus facilement les apprentissages sur le terrain.

Cours théorique :                                                              

Ateliers pratiques :

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

 

Ouest américain, Utah, avril 2016

70-200mm f/2,8 II @ 180mm; 1/125 sec, f/11, ISO 200

Main levée

Photo: Daniel Dupont

En fonction des conditions de lumière, nous ferons quelques arrêts en bordure de la route pour saisir des scènes comme celle-ci.

L’atelier

J’ai visité les canyons américains à de multiples reprises et j’ai les coordonnées GPS des endroits les plus photogéniques de chacun des sites.

Voici les différents Canyons et sites que nous visiterons :

  1. Antelope Canyon
  2. Horseshoe Bend
  3. Parc national Arches
  4. Parc national Bryce Canyon
  5. Parc national Canyonlands
  6. Parc national Capitol Reef
  7. Parc national du Grand Canyon
  8. Monument Valley
  9. Parc national Zion

 

En participant à cet atelier, vous pourrez enfin réaliser votre rêve : visiter l’Ouest américain et réussir de magnifiques photos dans des environnements très différents de ceux auxquels vous êtes habitués. L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’améliorer le côté technique et artistique de vos photos et d’optimiser l’utilisation de votre temps et de vos énergies.

J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vues afin que cette expérience demeure mémorable. Vous apprendrez entre autres comment utiliser les filtres neutres graduels pour équilibrer la luminosité du ciel. De plus, vous pourrez vous familiariser avec les techniques de photo panoramique et de HDR (High Dynamic Range).

Par la suite, vous pourrez appliquer ces connaissances lors de vos prochaines sorties de photographie de paysages.

Antelope Canyon, Arizona, avril 2017.
16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 1/200 sec, f/2,8, ISO 200.
Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200
Télécommande et niveau.
Photo: Daniel Dupont
 

Il n’est pas recommandé de changer d’objectif après être entré dans le canyon. S’il y a du vent à l’extérieur, le sable est omniprésent à l’intérieur et ruisselle littéralement sur les murs.

 

J’offrirai un parcours qui nous permettra de photographier des paysages désertiques et semi-désertiques. À certains endroits, nous pourrons aussi photographier des cours d’eau en vitesse lente.

Nous pourrions observer quelques espèces d’oiseaux, dont le Condor de Californie dans le secteur du Grand Canyon, si nous sommes très chanceux. Lors de l’atelier 2017, nous n’avons pas eu la chance de les photographier, mais nous en avons observé trois qui nous ont survolés.

L’horaire est conçu afin de profiter au maximum de votre temps et concentrer les déplacements entre 11 h et 13 h lorsque la lumière est trop forte pour permettre de bonnes photos.

 

Parc national du Grand Canyon, Arizona, avril 2017.

24-70mm f/2,8 II @ 24mm; 1/50 sec, f/11, ISO 100.  

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Nous visiterons plusieurs secteurs moins fréquentés du pourtour du Grand Canyon. Nous y ferons aussi des photos d’un lever de soleil. Cette visite demeure toujours impressionnante, peu importe le nombre de passages effectués dans ce parc.

Nous visiterons les sites principaux à au moins deux reprises. Pour bénéficier d’un éclairage varié, l’horaire est conçu en sorte que nous visitions un site en après-midi et que nous y retournions le lendemain matin. Vous devriez faire plus de 8 heures de photographie par jour.

Tout au long de l’atelier, vous apprendrez à photographier en mode d’exposition manuel afin, entre autres, de bien exposer les blancs.

 

Les sites visités :

Voici, en ordre alphabétique, la liste des parcs et canyons que nous visiterons lors de l’atelier. Nous demeurerons généralement pour deux périodes de 4 heures dans les sites principaux. Pour les sites secondaires, nous ferons des visites d’environ 2 heures. À la suite de votre réservation, je vous ferai parvenir un horaire plus détaillé du trajet que nous ferons. 

 

Antelope Canyon :

Antelope Canyon n’est pas un parc national, mais une zone protégée en territoire Navajo. Il n’a absolument rien à envier aux autres parcs et mérite que l’on s’y attarde quelques heures. Nous devons prévoir des frais de visite pour l’entrée dans ce territoire contrôlé. Nous y ferons une visite de quelques heures.

 

Antelope Canyon, Arizona, avril 2017

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 1/200 sec, f/2.8, ISO 200

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous nous déplacerons à pied dans le canyon qui ne fait que quelques mètres de largeur à certains endroits. L’important est de réussir à bien doser la lumière qui se reflète sur les parois qui semblent devenir lumineuses.

  

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend est un méandre du fleuve Colorado dans le nord de l’Arizona. Pour parvenir au site, nous devons marcher dans le sable pendant environ une vingtaine de minutes. La vue est spectaculaire et mérite le détour. Nous ne ferons qu’une visite à ce site.

 

Horseshoe Bend, Arizona, avril 2017

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 1/10 sec (HDR -2 et +2), f/16, ISO 100

Filtre polarisant, filtre graduel Lee 0,6H

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Lors de notre visite, le ciel fut couvert pendant une partie de l’après-midi et soudainement, il y a eu une percée dans les nuages et j’ai capté cette photo. Pour obtenir un meilleur résultat, j’ai utilisé le mode HDR de mon boîtier, ains qu’un filtre graduel.

  

Parc national  Arches

Situé dans le sud-est de l’Utah, le Parc national d’Arches est célèbre pour ses arches de pierre percées par l’érosion. Ce parc est un incontournable, mais demande plus de recherche pour arriver aux meilleurs points de vue en fonction de la lumière.

 

Parc national Arches, Utah, avril 2017

24-70mm f/2,8 II @ 30mm; 1/160 sec, f/8, ISO 100

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons deux passages dans le parc, dont une visite tôt le matin pour profiter de la chaude lumière du début de journée.

 

Parc national de Bryce Canyon :

La particularité de Bryce Canyon est sans conteste ces colonnes de pierre qui se désagrègent avec le passage du temps. J’ai plusieurs coordonnées GPS pour ce site que nous visiterons à plus d’une reprise, en fonction des conditions météo.

 

Parc national  Bryce Canyon, Utah, avril 2014.

24-70mm f/2,8 II @ 35mm; 1/80 sec, f/11, ISO 200.

Filtre polarisant, filtre neutre Lee graduel 0,6S 

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Bryce Canyon demeure l’un de mes parcs préférés.

 

Parc national  Canyonlands :

Canyonlands est un site spécialement désertique et un secteur en particulier nous donne l’impression d’être sur une autre planète. Certains points d’observation sont à couper le souffle, car le panorama s’étend à perte de vue.

L’utilisation de filtres neutres graduels permet d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol et ces derniers sont particulièrement utiles pour de tels sites.  Le filtre polarisant est aussi un essentiel pour ce site, car il permet d’augmenter la saturation du ciel et d’obtenir des couleurs beaucoup plus éclatantes.

 

Parc national Canyonlands, Utah, avril 2017

70-200mm f/2,8 II @ 70mm; 1/13 sec, f/16, ISO 100

Assemblage de 5 photos

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Les paysages de Canyonlands sont spectaculaires et ne laisseront personne indifférent. Il y a aussi quelques arches de pierre que nous visiterons sous les bonnes conditions d’ensoleillement.

 

 Parc national Capitol Reef :

La région du Parc national Capitol Reef a été colonisée par des Mormons au début des années 1900. Des vestiges de leur occupation sont encore visibles à notre époque : vieille grange et machinerie agricole abandonnée en bordure de route.

Il est aussi possible d’y voir des pétroglyphes laissés par des Amérindiens qui furent les premiers occupants du site. Le parc est magnifique et présente des paysages relativement différents de ceux des autres parcs et canyons.

 

 

Parc national Capitol Reef, Utah, avril 2017

24-70mm f/2,8 II @ 42mm; 1/60 sec, f/11, ISO 100

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

 

Parc national Capitol Reef, Utah, avril 2017

24-70mm f/2,8 II @ 42mm; 1/60 sec, f/11, ISO 100

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons un court arrêt pour photographier des pétroglyphes laissés par les peuples amérindiens qui ont habité le secteur à une autre époque.

 

Parc national du Grand Canyon :

Le Parc national du Grand Canyon est le plus connu de tous les canyons de l’Ouest Américain. Il est aussi assurément le plus vaste et majestueux des canyons que nous visiterons. Le canyon fait de 450 km de long et 16 km de large en moyenne ; sa profondeur avoisine 1,6 km. Les visiteurs en restent le souffle coupé lors de leur arrivée en bordure pour une première visite.

Nous prendrons le temps nécessaire afin d’obtenir des images inoubliables du parc. Plusieurs espèces d’oiseaux fréquentent les abords du canyon et nous pourrions avoir l’opportunité d’en photographier quelques-unes.

Nous ferons quelques déplacements en voiture ainsi que des randonnées en bordure du canyon. Dû à la configuration,  il est possible de faire des photos en matinée et en après-midi, mais il est important de connaître les bons secteurs pour ne pas perdre de temps.

Nous visiterons ce vaste site à plusieurs reprises. Nous profiterons de cet endroit pour pratiquer la photo panoramique. Plusieurs secteurs sont moins visités par la horde des touristes qui demeurent généralement près des sites principaux ;  au printemps dernier, j’ai repéré quelques sites qui nous permettent d’approcher en bordure du Canyon et d’obtenir une vue dégagée. Les photos panoramiques seront impressionnantes.

 

Parc national du Grand Canyon, Arizona, avril 2017.

17-40mm f/2,8 II @ 40mm; 1/40 sec, f/16, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

La première visite au Grand Canyon est spectaculaire. Nous arrivons en marchant dans un bois dans un secteur peu fréquenté et soudainement les arbres font place au plus gigantesque canyon que vous verrez de votre vie.

 

Monument Valley :

Monument Valley est en territoire Navajo, ce qui explique que ce site ne soit pas un parc national. Les paysages sont typiques de ce que l’on voyait dans les films de cowboy de notre jeunesse. Les paysages sont saisissants et méritent de prendre le temps nécessaire pour bien les photographier. Nous visiterons les principaux sites aux meilleures heures d’ensoleillement.

 

Monument Valley, Arizona, avril 2017.

70-200mm f/2,8 II @ 85mm; 1/100 sec, f/11, ISO 200.

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont

Lorsque nous avons visité le site l’année dernière, les conditions météo n’étaient pas favorables à la photo. Un vent puissant balayait le site et le sable était omniprésent. C’est l’un des endroits les plus venteux que je connais dans l’Ouest américain. Nous y ferons un arrêt, peu importe les conditions météo.

 

Parc national Zion :

Le site du Parc national Zion a aussi été développé par des Mormons venus s’y établir au début des années 1900 et est ainsi désigné en hommage à leurs croyances.

Le parc est impressionnant par la diversité des paysages que l’on peut y photographier. D’immenses falaises côtoient des régions semi-désertiques et le gigantisme est au menu. Un tunnel d’une longueur de 1 km permet de traverser sous la montagne et d’arriver au coeur du parc.

Une rivière coule au fond du canyon et nous pourrons en profiter pour faire des photos en vitesse lente. J’ai été surpris de voir des arbres pousser pratiquement directement sur la roche. La vie est puissante et Zion l’illustre à merveille.

 

Parc national Zion, Utah, avril 2017.

24-70mm f/2,8 II @ 75mm; 1/40 sec, f/11, ISO 100.

Filtre polarisant, filtre neutre Lee graduel 0,6S 

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau.

Photo: Daniel Dupont 

Pour cette dernière journée d’atelier, nous nous lèverons avant l’aube pour arriver au site avant les premières lueurs du jour. Les premiers rayons de soleil qui frappent la paroi l’illuminent et le spectacle vaut le déplacement.

  

Info après réservation :

Je vous enverrai une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que type de vêtements, chaussures, chapeau, etc. Je ferai l’ensemble des réservations d’hôtel et je vous confirmerai vos réservations avant le départ. 

L’hôtel : 

Je fais le choix de l’hôtel en fonction du site que nous visiterons le lendemain matin. Chaque participant aura une chambre individuelle. Je choisis aussi les hôtels en fonction des restaurants que nous pouvons trouver à proximité.

Les repas : 

Nous prenons généralement le dîner ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pose dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libre de vos choix.

Même principe pour le déjeuner, vous pourrez vous joindre à moi et à une partie du groupe ou choisir de manger à votre chambre. L’important est d’être prêt pour le rendez-vous matinal et de ne pas faire attendre le groupe.

Le transport :

À la suite de votre réservation, je vous confirmerai l’aéroport d’arrivée et de départ. Selon le nombre de réservations,  je confirmerai aussi le moyen de transport que nous utiliserons sur place.

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis à chaque véhicule une radio mobile qui permet de rester en contact avec le groupe. J’indique tout au long du parcours la route que nous emprunterons.

Avant d’arriver à un site, je fais un résumé des techniques à utiliser et un rappel du matériel à avoir avec nous. Je vous donne aussi des indications concernant l’ajustement de votre matériel afin de minimiser votre temps de préparation à l’arrivée au site.

 

Les Canyons américains 2018

Date : 27 avril au 4 mai 2019.

Coût : 2000,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 500,00 $.

Paiement final : 15 février 2019.

Nombre de places : 8 places.

Il est possible de faire du covoiturage, le coût est de 500,00 $ + taxes par personne.

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photos : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : Le transport, la nourriture et l’hébergement ne sont pas inclus.

 

Informations

daniel@danieldupont.ca

Les Pygargues de la Nouvelle-Écosse, dernière chance de réservation

Du 22 au 26 janvier 2018, j’animerai un atelier de photo pour photographier les Pygargues à tête blanche de la Nouvelle-Écosse. Nous pourrons photographier des comportements variés, en vol, au sol, des luttes territoriales et pour des proies. Les occasions de photo seront multiples. Nous profiterons des périodes où les oiseaux seront moins actifs pour faire des photos de paysage.

 

 Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

 

L’intérêt premier de cet atelier est de pouvoir photographier l’un des plus beaux et des plus gros rapaces d’Amérique du Nord. L’année dernière, lors de la dernière matinée, nous avons observé plus de 50 individus en vol ou perchés à proximité. Nous avons eu des occasions variées et spectaculaires.

Depuis près de 25 ans, des éleveurs de poulet d’une région de la Nouvelle-Écosse disposent dans leurs champs les carcasses de poulets qui décèdent de cause naturelle. Les pygargues sont donc attirés par la quantité de nourriture mise à leur disposition. J’ai été dans cette région à de multiples reprises et je connais bien les environs et les endroits où les pygargues sont nourris.

 

Les pygargues de la Nouvelle-Écosse

Date : 22 au 26 janvier 2018.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $

Solde dû : 1er décembre 2017.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 4 places disponibles. Le départ pour le covoiturage sera le dimanche 21 janvier et nous serons de retour le samedi 27 janvier.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca

 

                                    Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/2000, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Les conditions climatiques varient d’une journée à l’autre et d’une année à l’autre. Lors de la deuxième journée de l’atelier en 2016, le vent et la neige ont créé des conditions particulières de prise de vue, ce qui nous a permis de faire des images spectaculaires.

 

Matériel recommandé :

Objectif pour les oiseaux : 300mm, 400mm, 500mm, 600mm. Un objectif 300mm et 1,4x ou un 100-400mm seraient aussi de bonnes alternatives.

 

Matériel pour la photo de paysage :

Objectifs : 16-35mm, 24-70mm, 70-200mm ou équivalent.

Trépied : très fortement recommandé.

Déclencheur à distance : fortement recommandé, mais pas essentiel.

Filtre polarisant : recommandé, mais pas essentiel.

Filtre neutre : recommandé, mais pas essentiel, surtout si vous avez un filtre polarisant.

Filtre neutre graduel : fortement recommandé, il permet entre autres d’équilibrer la luminosité du ciel et du sol.

 

 Pygargue à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont 

Pour être certain d’obtenir la bonne exposition, j’utilise toujours le mode manuel. Celui-ci permet de choisir les paramètres sans que l’arrière-plan ne puisse modifier les ajustements de l’exposition. Je m’assure ainsi que les blancs ne soient pas brûlés.

 

L’atelier :

L’avantage de participer à un atelier photo avec un photographe professionnel est d’optimiser l’utilisation de votre temps, de vos énergies et d’améliorer les côtés techniques et artistiques de vos photos. J’encadrerai le groupe et vous conseillerai chaque jour en fonction des situations et des conditions de prise de vue afin que cette expérience demeure mémorable. L’année dernière, j’ai fait plus de 5000 photos en 5 jours de prise de vue et les pygargues étaient abondants.

 Pygargues à tête blanche, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 + 1,4x ; 1/1600, f/6,3, ISO 1600.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Selon moi, la photo est une question de compromis ; il est important de bien choisir les paramètres d’exposition pour ne pas surexposer une partie de l’image, mais il faut aussi apprendre à faire des compromis pour ne pas sous-exposer une autre partie de la photo. Lors de l’atelier, j’insisterai sur ce qui peut être acceptable dans la gestion de l’exposition.

Pendant l’atelier, j’expliquerai les meilleures techniques pour réussir vos photos d’oiseaux en vol. Généralement, les oiseaux ont des périodes très intenses d’activité; il est donc important de bien maîtriser ces techniques pour obtenir de bons résultats. J’insisterai aussi sur l’importance de l’utilisation du trépied et du choix d’une tête de trépied la plus fluide possible. J’expliquerai aussi ces choix en fonction du poids de votre matériel.

 

Pygargue à tête blanche immature, Nouvelle-Écosse, janvier 2017

500mm f/4 ; 1/2000, f/8, ISO 800.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Le Pygargue à tête blanche atteint son plumage adulte après trois ans. Durant les deux premières années, les jeunes ont un plumage plutôt brunâtre et lors de la troisième année, ils acquièrent progressivement leur plumage adulte avec la tête et la queue blanche. Pendant la période de transition, les oiseaux n’ont pas la tête et la queue complètement blanches.

J’insisterai sur la vitesse à utiliser ainsi que la valeur ISO en fonction du niveau d’ensoleillement. Si le ciel est couvert, nous emploierons une valeur ISO élevée. Cette valeur ISO doit être sélectionnée en fonction de la qualité de rendu de votre boîtier.

 

Faisan de Colchide, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/640, f/5,6, ISO 1250.

Main levée depuis le véhicule

Photo: Daniel Dupont

Quelques Faisans de Colchide fréquentent le secteur et il peut être possible de les photographier.

Lors de l’atelier, vous devriez être en mesure de photographier quelques autres espèces d’oiseaux, dont la Buse à queue rousse, la Petite Buse, le Grand Corbeau, la Corneille d’Amérique et peut-être aussi le Faucon pèlerin.

 

 

Buse à queue rousse adulte, Nouvelle-Écosse, janvier 2016

500mm f/4 + 1,4x ; 1/2000, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Photo: Daniel Dupont

En 2016, quelques Buses à queue rousse, adultes et immatures, fréquentaient le secteur. L’une d’entre elles est régulièrement passée à proximité, nous permettant de la photographier en vol.

 

Nouvelle-Écosse, janvier 2017

24-70mm f/2,8 II @ 45mm; 1/15 sec, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Niveau, télécommande

Photo: Daniel Dupont

Nous ferons quelques séances de photos de paysage lors des périodes où les pygargues seront moins actifs. Nous passerons, entre autres, une demi-journée dans un petit village de pêcheurs.

 

 

Nouvelle-Écosse, janvier 2017

16-35mm f/2,8 II @ 26mm ; 25 sec, f/22, ISO 100.

Filtre polarisant

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Niveau, télécommande

Photo: Daniel Dupont

Lors des périodes de photos de paysage, nous devrions pouvoir pratiquer des techniques variées comme la prise de vues en contre jour.

 

Info après réservation :

À la suite de votre réservation, je vous remettrai des informations plus détaillées concernant l’horaire prévu, ainsi que l’adresse de l’hôtel où nous coucherons. Je ferai les réservations d’hôtel pour l’ensemble des nuits et je vous confirmerai votre réservation avant le départ.

Je vous enverrai aussi une liste de choses utiles à ne pas oublier pour l’atelier, telles que types de vêtements, bottes, chaussures, tuque, etc.

Les repas :

Nous prenons généralement le dîner ensemble, ce qui permet un échange entre les participants. Je suis toujours disponible pour répondre à vos questions lors de cette période. La pause dîner est généralement entre 11h00 et 13h30. Nous profitons aussi de cette pause pour nous déplacer d’un site à l’autre.

Pour le repas du soir, vous êtes libre de souper avec le groupe, mais si vous préférez un autre restaurant, ou que vous êtes accompagné de votre conjoint ou conjointe, vous serez libre de vos choix.

Nous prendrons la majorité des déjeuners à l’hôtel ou vous pourrez choisir de manger quelques fruits à votre chambre. L’important est d’être prêt pour le rendez-vous matinal et de ne pas faire attendre le groupe.

Le transport :

Pour faciliter les déplacements, nous nous déplaçons en convoi. Je fournis une radio mobile pour chaque véhicule, ce qui permet de rester en contact avec le groupe. J’indique tout au long du parcours la route que nous emprunterons.

 

Les pygargues de la Nouvelle-Écosse

Date : 22 au 26 janvier 2018.

Nombre de places : 8 places.

Prix : 1250,00 $ + taxes.

Acompte de réservation : 400,00 $

Solde dû : 1er décembre 2017.

 

Il est possible de faire du covoiturage, j’ai 4 places disponibles. Le départ pour le covoiturage sera le dimanche 21 janvier et nous serons de retour le samedi 27 janvier.

Le coût est de 350,00 $ + taxes par personne.

 

Coût pour les conjoints accompagnateurs et qui ne font pas de photo : 500,00 $ plus taxes.

Prendre note : les repas, l’hébergement et le transport pour se rendre et se déplacer sur place ne sont pas inclus.

Pour réserver

daniel@danieldupont.ca