Horaire des prochaines formations

Bonjour à tous,

Dans ce deuxième Bulletin de l’année 2020, vous trouverez le rapport de la formation au Costa Rica, l’annonce de ma collaboration au Blogue de Gosselin Photo, ainsi que l’annonce que j’animerai un atelier de 5 jours dans le cadre des camps de l’Université Laval à Percé en juin prochain.

Vous trouverez aussi la liste des prochaines formations à Québec et à Montréal, ainsi que les prochaines formations à l’extérieur de même que le rappel de ma collaboration à trois épisodes de l’émission ¨Sauvage comme une image¨.

Si vous faites partie d’un club photo et que vous aimeriez avoir des cours dans votre région, je vous invite à communiquer avec moi.

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez visionner mes photos et vidéos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Je vous invite aussi à vous abonner à mon compte Instagram et y visionner des photos et vidéos.

Bonne lecture à tous  !

Toucan tocard, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 800

Trépied, flash et Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Lors de la formation que j’ai animée au Costa Rica, nous avons photographié 4 espèces de toucans, dont le Toucan tocard que voici.

Voici la liste des prochains cours et ateliers

Région de Québec :

L’utilisation des filtres (samedi 18 avril 8 h 30 à 12h), 8 places.

La photo panoramique (samedi 18 avril 13 h à 16h), 8 places.

Comprendre et saisir la lumière 1 (samedi 21 novembre, 8 h 30 à 12h), 8 places.

Les structures de l’image 1 (samedi 21 novembre de 12 h 30 à 16h), 8 places.

Région de Montréal :

Comprendre et saisir la lumière 1 (samedi 28 novembre, 8 h 30 à 12h), 12 places.

Les structures de l’image 1 (samedi 28 novembre de 12 h 30 à 16h), 12 places.

L’utilisation des filtres (dimanche 29 novembre 8 h 30 à 12h), 12 places.

La photo panoramique (dimanche 29 novembre 13 h à 16h), 12 places.

Voyages ateliers 2020 :

Photographier les oiseaux de la Floride (8 au 13 mars 2020), reste 2 places

Photographier les oiseaux du Texas (22 au 27 mars 2020), reste 2 places.

Pointe Pelée et le Sud de l’Ontario (3 au 7 mai 2020). Dernière chance de réserver pour cette formation !

Photographier l’Islande (30 mai au 6 juin 2020) reste 5 places.

Photographier Paris et Les Châteaux de la Loire (16 au 23 mai 2020) complet.

Photographier Terre-Neuve (14 au 21 juin 2020) reste 5 places.

Photographier Charlevoix (31 juillet au 2 août 2020) reste 5 places.

Photographier les îles de la Madeleine en août (9 au 15 août 2020) reste 1 place.

Photographier Yellowstone et Grand Teton (30 août au 6 septembre 2020), complet.

Safari photo en Afrique du Sud (21 au 30 septembre 2020) complet.

Voyages ateliers 2021 :

Photographier les oiseaux du Costa Rica : (15 au 22 février 2021) 8 places.

Photographier Yellowstone et Grand Teton (22 au 29 août 2021), 8 places.

L’Afrique du Sud : (21 au 30 septembre 2021) 5 places.

Information et réservation

daniel@danieldupont.ca

Blogue Gosselin photo

Depuis la semaine dernière, Gosselin Photo publie un nouveau blogue qui est consacré à la photographie et au vidéo. Vous pourrez y lire un de mes textes chaque mois, dont le premier portant sur : Les 7 accessoires essentiels lors d’une sortie photo.

Phare , Îles de la Madeleines, août 2019

70-200mm f/2,8 II @ 105mm; 2,5 sec, f/22, ISO 100

Trépied Vanguard Alta pro 283 CT et tête Vanguard BBH-200

Télécommande, niveau

Photo : Daniel Dupont

Pour la réalisation de cette photo, j’ai employé plusieurs accessoires  dont il est question dans mon texte publié sur le Blogue de Gosselin photo (trépied, niveau à bulle et télécommande infra rouge).

Je vous invite à lire ces textes informatifs qui vont certainement vous intéresser.

Bonne lecture !

Rapport de la formation au Costa Rica 2020

Du 14 au 23 février dernier, j’ai animé une formation photo au Costa Rica. Cette formation de 10 jours nous a permis de visiter plusieurs écosystèmes différents et de photographier une multitude d’espèces d’oiseaux plus colorés les uns que les autres.

Colibri thalassin, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 312mm; 1/40, f/16, ISO 320

5 flashs

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Nous avons réalisé des photos de colibris en mutiflashs à deux sites différents. Cette technique consiste à employer plusieurs flashs qui pointent en direction d’une fleur où les colibris viendront s’abreuver.

La courte durée de l’éclair permet de figer le mouvement des ailes. En programmant la puissance des flashs en mode manuel, la durée de l’éclair peut être de 1/32 000 de seconde.

Les huit participants ont tous eu de multiples occasions de photographier les espèces vedettes du Costa Rica : Ara rouge, Toucan de Swainson, Toucanet émeraude, Caracara à tête jaune, Onoré du Mexique, Frégate superbe, quatre espèces de Martins-pêcheurs, une quinzaine d’espèces de colibris et deux occasions pour le Quetzal resplendissant.

J’ai réalisé 17 300 photos de 101 espèces d’oiseaux, de 5 espèces de batraciens et d’une espèce de mammifère, le Coati à nez blanc.

Toucanet émeraude, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 286mm; 1/640, f/5,6, ISO 800

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Je n’avais pas eu l’occasion de photographier le Toucanet émeraude de façon convenable lors de mes deux précédents passages au Costa Rica. Cette année, nous l’avons observé à trois différents sites.

Nous avons fait deux sorties d’observation pour le Quetzal resplendissant. À la première sortie, nous avons observé la femelle arriver et sortir de son nid. À la deuxième sortie, nous avons observé deux mâles qui se sont pourchassés en vol devant nous. Malheureusement l’action s’est déroulée trop rapidement pour que nous puissions les photographier.

Aras verts Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 214mm; 1/1600, f/8, ISO 800

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous avons visité un site où il est possible de photographier des Aras rouges et des Aras verts en vol. Les deux espèces ont volé à quelques mètres de nous.

Nous avons patrouillé des régions fréquentées par les touristes, mais aussi des secteurs plus éloignés où nous ne rencontrions pratiquement personne. La météo a été chaude et humide dans les basses terres de même qu’en bordure du Pacifique et plus froide dans les montagnes; la journée la plus chaude a été de 36°C et la plus fraîche de 8°C en matinée lors de la sortie au Quetzal dans les montagnes.

Pélican brun, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II; 1/1600, f/5,6, ISO 640

Main levée depuis un bateau

Photo: Daniel Dupont

Lors de la première sortie en bateau, nous avons eu le bonheur de photographier ce Pélican brun prenant son envol. Quelques-uns des participants et moi étions assis sur la partie avant du bateau et nous avons obtenu cet angle pratiquement au niveau de l’eau.

Nous avons aussi fait trois sorties de trois heures sur un bateau que j’avais nolisé. Nous n‘étions que 10 personnes et nous avions la possibilité de nous déplacer sur celui-ci afin d’avoir de bons angles de vue. Nous y avons photographié 52 espèces d’oiseaux.

Héron vert, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II; 1/2000, f/5,6, ISO 640

Main levée depuis un bateau

Photo: Daniel Dupont

Lors de l’une des sorties, un Héron vert est passé en vol à portée de nos caméras et nous avons été en mesure de l’immortaliser.

Martin-pêcheur vert, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II; 1/1000, f/5,6, ISO 1600

Main levée depuis un bateau

Photo: Daniel Dupont

Lors des trois sorties que nous avons faites en bateau, nous avons réussi à photographier quatre espèces de Martins-pêcheurs ; le Martin-pêcheur vert (que je vous présente), le Martin-pêcheur d’Amazonie, le Martin-pêcheur nain et le Martin-pêcheur à ventre roux.

Nous nous levions généralement entre 5h et 5 h 30 et nous étions sur le terrain immédiatement après le déjeuner que nous prenions à l’hôtel. Les journées sont longues et bien remplies, mais gratifiantes lorsque l’on visionne les images que nous avons tous réussies.

Jacana du Mexique, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II + 1,4x; 1/2000, f/7,1, ISO 6400

Main levée depuis un bateau

Photo: Daniel Dupont

Lors de la sortie en bateau, nous avons aussi eu l’occasion de photographier le Jacana du Mexique qui se déplaçait en bordure de la rivière.

Comme lors de toutes les formations, j’ai porté une attention particulière aux détails de la structure des images afin d’obtenir des compositions plus épurées. J’ai aussi insisté sur l’importance du choix des collimateurs pour la mise au point, ainsi que l’ajustement de l’exposition en mode d’exposition manuel.

Toui à menton d’or, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II + 1,4x; 1/640, f/5,6, ISO 2500

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Une partie de l’enseignement a porté sur la compréhension du mode manuel d’exposition et sur la gestion de la profondeur de champ. J’ai aussi insisté sur l’ajustement de la puissance du flash, afin que celui-ci ne soit pas la lumière principale, mais un complément pour améliorer la lumière naturelle.

Cabézon à tête rouge mâle, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II; 1/800, f/5,6, ISO 1250

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Le Cabézon à tête rouge est un oiseau spectaculaire et qui attire le regard aussitôt qu’il sort de la végétation et se présente devant notre caméra.

Lors des formations sur le terrain, j’ai insisté sur l’importance de la composition. Selon moi, il est aussi plus pratique et plus intéressant de réaliser la bonne composition des images dès la prise de vue plutôt qu’à l’ordinateur. Les résultats sont alors plus gratifiants et vous profitez de la résolution maximale de votre boîtier.

Toucan à carène, Costa Rica, février 2020

500mm f/4 II; 1/800, f/5,6, ISO 1000

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Nous avons eu le bonheur de photographier le Toucan à carène, qui apparaissait sur les boîtes de Fruit Loops lorsque j’étais enfant.

Rainette aux yeux rouges, Costa Rica, février 2020

100mm f/2,8 II; 1/30, f/11, ISO 1000

Flash annulaire

Trépied

Photo: Daniel Dupont

Nous avons passé un après-midi à photographier 5 espèces de batraciens, dont cette Rainette aux yeux rouges.

Campyloptère violet, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 330mm; 1/40, f/13, ISO 160

5 flashs

Trépied

Photo: Daniel Dupont

L’année prochaine, nous devrions faire des photos en multiflashs à deux ou trois sites. Nous devrions avoir l’opportunité de photographier entre 8 et 9 espèces avec cette technique.

J’animerai à nouveau un atelier de formation au Costa Rica de 8 ou 9 jours en février 2021 ; il reste actuellement quelques places de disponibles.

Si vous êtes intéressé par cette formation consacrée à la photo d’oiseaux, je vous invite à communiquer avec moi.

daniel@danieldupont.ca

Sur ma page Facebook, j’ai aussi publié d’autres photos prises pendant cette formation. Si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pourrez voir les photos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Voici la photo du groupe des participants :

Sur la première rangée : Nicole Lavoie, Jean Racicot, Luc Simard, Caroline Beaulieu.

Sur la deuxième rangé :  Jean Gouin, François Lavigueur, Anne Pelletier, Christian-Marc Panneton, Marc Dubuc et moi-même.

Voici des commentaires et des photos prises par les participants lors de la formation au Costa Rica.

Quetzal resplendissant femelle, Costa Rica, février 2020

200-500mm f/5,6 @ 500mm; 1/1600, f/5,6, ISO 2800

Main levée

Photo: Luc Simard

Buse des mangroves, Costa Rica, février 2020

200-500mm f/5,6 @ 200mm; 1/1600, f/5,6, ISO 3200

Main levée

Photo: Jean Racicot

Merci beaucoup Daniel de m’avoir fait découvrir les magnifiques oiseaux du Costa Rica. Ce fut un atelier des plus intéressants, avec une variété incroyable d’espèces, toutes plus belles les unes que les autres.

Merci aussi pour tes précieux conseils qui nous permettent de nous améliorer.

Jean Racicot

Aras vert, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 @ 263mm; 1/1600, f/8, ISO 500

Main levée

Photo: Marc Dubuc

J’ai fait plus de 10 voyages-ateliers avec Daniel Dupont depuis 2009. Cet atelier est mon deuxième au Costa Rica. J’ai eu encore l’occasion d’apprécier son enthousiasme à nous donner les renseignements techniques dans une atmosphère détendue pour améliorer notre chasse de belles images.

Bravo!

Marc Dubuc

Bec-en-faucille Aigle, Costa Rica, février 2020

500mm f/4; 1/640, f/8, ISO 8000

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Christian-Marc Panneton

J’en suis à mon cinquième atelier-voyage avec Daniel Dupont et je planifie déjà le prochain! Au cours de ces ateliers, j’ai pu progresser et améliorer mes photographies grâce à la formation que Daniel donne sur le terrain.

Christian-Marc Panneton

Rainette aux yeux rouges, Costa Rica, février 2020

105mm f/2,8; 1/200, f/8, ISO 640

Flash

Trépied

Photo: Anne Pelletier

Le voyage atelier au Costa Rica est le troisième que je fais avec Daniel. C’est toujours très intense et enrichissant pour moi, car cela fait seulement deux ans que j’ai recommencé à faire de la photographie. Nous apprenons différentes techniques à chaque voyage.

Anne Pelletier

Araçari à collier, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 @ 255mm; 1/640, f/5,6, ISO 1600

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo: Nicole Lavoie

L’atelier au Costa Rica a été une occasion idéale de se perfectionner pour la photographie d’oiseaux.

Grâce à la supervision de Daniel et à ses bons conseils j’ai pu rapporter de magnifiques photos dont je suis très fière.

Nicole Lavoie

Colibri thalassin, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 @ 227mm; 1/40, f/16, ISO 320

5 flashs

Trépied

Photo: François Lavigueur

Beau et enrichissant voyage rempli de découvertes quotidiennes, accompagné d’un talentueux guide photographe. 

Dépaysement complet, tant au niveau du climat, de la faune, la flore et du paysage. J’ai apprécié la patience et le talent de Daniel qui élève la photo au niveau artistique, partageant volontiers ses connaissances pour nous faire progresser à travers ses cours passionnants.

François Lavigueur

Cassique à tête brune, Costa Rica, février 2020

100-400mm f/4,5-5,6 @ 234mm; 1/640, f/5,6, ISO 1600

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo: Jean Gouin

Un atelier photographique au Costa Rica avec Daniel Dupont comme maître d’œuvre est une aventure inoubliable. Qu’il s’agisse de la plaine, de la montagne ou encore des plans d’eau, Daniel nous conduit dans des endroits où la faune aviaire abonde, ce qui nous enchantait et nous permettait de comprendre la diversité  de cette faune ailée.

Techniquement, Daniel  vous livre ses connaissances photographiques avec beaucoup de générosité, notamment quand la lumière se fait sombre ou encore lorsqu’il y a des grains passagers. Pour ma part j’apprends beaucoup dans ce genre ce qui me permet de m’améliorer comme photographe.

On ne peut savoir ce que l’on ne sait pas. Les petits trucs du métier, Daniel nous les apprend. Vous avez envie d’un tel atelier, il ne faut pas hésiter.

L’essayer c’est l’adopter.

Jean Gouin

Collaboration à l’émission télé : Sauvage comme une image.

J’ai collaboré à trois épisodes de l’émission télé consacrée à la photographie : ‘’Sauvage comme une image’’. Celle-ci est animée par le photographe Jean-François Beaudry et diffusée à la TV Laval. Il est aussi possible de visionner les épisodes sur YouTube.

Balbuzard pêcheur, Floride Mars 2018

500mm f/4 II + 1,4x; 1/2000 sec, f/5,6, ISO 320

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Voici l’une des photos dont je parle dans premier épisode de l’émission : ‘’Sauvage comme une image’’ et qui est consacrée à la photo animalière.

Le premier épisode porte sur la photo animalière. J’y présente des photos et des vidéos de l’Afrique, du Costa Rica, ainsi que de la Floride.

Le deuxième épisode est consacré à la photo de paysage. J’y présente des photos et des vidéos de l’Islande, l’Ouest canadien et de Terre-Neuve.

Pour écouter le second épisode, cliquez sur le lien suivant :

Le troisième et dernier épisode porte sur la préparation du sac photo pour aller en voyage.

Merci de commenter et de partager, cela permet de faire rayonner mes photos !

Bonne écoute !

Camp de photo à Percé

Dans le cadre des camps de formations de l’université Laval, j’animerai un atelier de 5 jours à Percé du 19 au 25 juillet prochain.

Pour obtenir les informations et réserver, cliquer sur le lien.

https://www.ulaval.ca/les-etudes/ecoles-dete/ecole-internationale-dete-de-perce/immortaliser-perce-voyage-atelier-de-photographie

Merci de partager !

Collaboration à l’émission télé : Sauvage comme une image.

J’ai collaboré à trois épisodes de l’émission télé consacrée à la photographie : ‘’Sauvage comme une image’’. Celle-ci est animée par le photographe Jean-François Beaudry et diffusée à la TV Laval. Il est aussi possible de visionner les épisodes sur YouTube.

Le premier épisode porte sur la photo animalière. J’y présente des photos et des vidéos de l’Afrique, du Costa Rica, ainsi que de la Floride.

Vous pouvez voir le premier épisode en cliquant sur le lien.

Le deuxième épisode est consacré à la photo de paysage. J’y présente des photos et des vidéos de l’Islande, l’Ouest canadien et de Terre-Neuve. 

Pour écouter le second épisode, cliquez sur le lien.

Le troisième et dernier épisode porte sur la préparation du sac photo pour aller en voyage. 

Merci de commenter et de partager, cela permet de faire rayonner mes photos !

Bonne écoute !

Horaire des prochains ateliers, cours, et voyages atelier

Bonjour à tous,

Dans ce premier Bulletin de l’année 2020, vous trouverez le lien pour voir la sélection de mes meilleures photos de l’année 2019, ainsi que l’annonce de nouvelles dates des formations à Montréal et Québec. 

Si vous aimeriez avoir des cours dans votre région et que vous faites partie d’un club photo, je vous invite à communiquer avec moi.

Vous trouverez aussi la liste des prochains ateliers et formations à Québec et à Montréal, ainsi que des prochains voyages ateliers.

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez visionner mes photos et vidéos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Bonne lecture à tous  !

Geai bleu, décembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000 sec, f/5,6, ISO 800

Trépied, flash et Better Beamer

Photo: Daniel Dupont

Lors de l’atelier que j’animerai chez moi le 25 janvier, nous aurons la possibilité de photographier plusieurs espèces d’oiseaux, dont le Geai bleu.

Voici la liste des prochains cours et ateliers

Région de Québec :

Photographier les oiseaux du jardin (samedi 25 janvier de 8 h 30 à 16 h), reste 2 places. Nouvelle date.

Comprendre et saisir la lumière 1 (samedi 1 février, 8 h 30 à 12h), reste 3 places.

Les structures de l’image 1 (samedi 1 février de 12 h 30 à 16h), reste 3 places.

Améliorer vos photos d’oiseaux (mardi 4 février de 18 h 30 à 21 h), reste 3 places. Nouvelle date.

Photographier l’hiver (dimanche 2 février de 8 h 30 à 16h), reste 8 places.

L’utilisation des filtres (samedi 18 avril 8 h 30 à 12h), 8 places.

La photo panoramique (samedi 18 avril 13 h à 16h), 8 places.

Région de Montréal :

La macrophotographie (dimanche 9 février de 8 h 30 à 16h), reste 8 places.

Comprendre et saisir la lumière 1 (samedi 28 novembre, 8 h 30 à 12h), 12 places.

Les structures de l’image 1 (samedi 28 novembre de 12 h 30 à 16h), 12 places.

L’utilisation des filtres (dimanche 29 novembre 8 h 30 à 12h), 12 places.

La photo panoramique (dimanche 29 novembre 13 h à 16h), 12 places.

Voyages ateliers 2020 :

Photographier les oiseaux du Costa Rica : (15 au 23 février 2020) complet.

Photographier les oiseaux de la Floride (8 au 13 mars 2020), reste 3 places

Photographier les oiseaux du Texas (22 au 27 mars 2020), reste 2 places.

Pointe Pelée et le Sud de l’Ontario (3 au 7 mai 2020) reste 5 places.

Photographier Paris et Les Châteaux de la Loire (16 au 23 mai 2020) reste 1 place.

Photographier l’Islande (30 mai au 6 juin 2020)

Photographier Terre-Neuve (14 au 21 juin 2020) reste 7 places.

Photographier Charlevoix (31 juillet au 2 août 2020) reste 5 places.

Photographier les îles de la Madeleine (9 au 15 août 2020) reste 2 places.

Photographier Yellowstone et Grand Teton (30 août au 6 septembre 2020), complet.

Safari photo en Afrique du Sud (21 au 30 septembre 2020) complet.

Voyages ateliers 2021 :

Photographier Yellowstone et Grand Teton (22 au 29 août 2021), 8 places.

Photographier les oiseaux du Costa Rica : (15 au 23 février 2021) 8 places.

Photographier l’Afrique du Sud (septembre 2021)

Information et réservation

daniel@danieldupont.ca

Rapport d’atelier Photographier la faune et la nature de la Baie-James

Du 13 au 17 janvier dernier, j’ai animé un atelier de photographie d’oiseaux et de photo de paysages dans le secteur de la Baie-James. Les participants ont eu de multiples occasions de photographier quatre espèces de Gallinacés : le Lagopède des saules, le Tétras du Canada, la Gélinotte huppée et quelques occasions de photographier le Tétras à queue fine.

Cette année, le troupeau de Caribous n’avait pas encore traversé la rivière La Grande, ce qui fait que nous n’en avons observé aucun. Leur présence au sud de cette rivière varie selon les années et selon l’abondance de basses températures.

Lagopède des saules, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

J’évalue que nous avons observé plus de 250 Lagopèdes des saules. Le nombre d’individus variait selon les secteurs visités, surtout en fonction de l’habitat. 

Les Lagopèdes se nourrissent principalement des bourgeons de petits arbres et arbustes feuillus, surtout des saules qui se retrouvent en bordure des routes. La présence des oiseaux est donc en fonction de l’habitat et des secteurs où il y a plus de feuillus. 

Comme tous les oiseaux de la famille des Gallinacés, les Lagopèdes doivent ingurgiter du sable ou de petites roches afin de moudre la nourriture qui s’accumule dans leurs gésiers. Ils sont donc souvent posés sur ou en bordure de la route et picorent le sol.

Tétras du Canada mâle, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1000, f/5,6, ISO 800.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Lors de la première journée d’atelier, nous avons croisé une troupe de cinq Tétras du Canada qui se nourrissaient sur et en bordure de la route. Nous avons été en mesure de les photographier de très près en nous déplaçant lentement.

Nous avons principalement photographié des Lagopèdes des saules dont le plumage hivernal est blanc immaculé. Il est donc important de bien maîtriser l’exposition en mode manuel afin de contrôler l’ajustement de la lumière.

En ajustant bien l’exposition à la prise de vues, soit la combinaison : ouverture, vitesse et ISO, les résultats sont de loin supérieurs ; de plus, nous sauvons un temps important au post-traitement. 

Lagopède des saules, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Pour obtenir des détails dans le plumage et dans le ciel, il était important de choisir le mode d’exposition manuel. En mode semi-automatique priorité à l’ouverture ou priorité à la vitesse, le posemètre de l’appareil aurait analysé la lumière et ajusté afin d’obtenir du gris moyen. Si nous n’appliquions pas de correction d’exposition, l’image aurait été grisâtre. 

En mode manuel, une fois les trois paramètres de l’exposition déterminés par l’analyse de l’histogramme, le rendu des images est comme celle-ci et nous obtenons des blancs bien exposés et des détails dans les plumes.

Le mercure était plus froid que dans les régions plus au sud, mais comme l’air est plus sec, la sensation de refroidissement était généralement moins intense. 

Le jeudi matin, le mercure indiquait -39°C, mais cela semblait moins froid que le lendemain alors que le mercure était à -29°C, mais que l’humidité de l’air était plus élevée.

Lors de l’atelier, les participants ont appris à photographier à des températures plus froides, mais ont aussi découvert une partie du nord du Québec et ses vastes paysages.

Coucher de soleil, Baie-James, janvier 2020

24-70mm f/2,8 II @ 50mm, f/16, 1/30 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

À cette période de l’année, le lever de soleil a lieu vers 8 h 15 et le coucher vers 16 h 25. Les journées sont courtes, mais permettent à l’occasion de faire des photos du lever et du coucher de soleil dans la même période de 8 heures.

Mésangeai du Canada, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1250, f/5,6, ISO 400.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous avons croisé la route de quelques Mésangeais du Canada. Celui-ci est venu chercher des croûtes de pain en bordure du véhicule. 

Coucher de soleil, Baie-James, janvier 2020

12-24mm f/2,8 II @ 24mm, f/22, 1/40 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,9S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Pour m’assurer d’avoir des détails dans les rayons du soleil, j’ai employé un filtre neutre graduel Lee 0,9S.

Lagopède des saules, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

À certains des sites que nous avons visités, le nombre de Lagopèdes était surprenant. Ceux-ci pouvaient voler d’un arbre à l’autre ou prendre leur envol, ce qui nous a offert des moments photographiques importants.

Lorsque nous étions dans les secteurs de la Baie-James, nous avons couvert en moyenne 250 kilomètres par jour. Dans certains secteurs, il n’y avait que peu d’oiseaux, tandis qu’ils étaient plus nombreux dans d’autres secteurs. 

Cela nous oblige à nous déplacer sur de bonnes distances afin de trouver des bandes d’oiseaux qui nous acceptent dans leur environnement.

Nous avons aussi profité des périodes de déplacements pour découvrir des paysages trop photogéniques pour être ignorés.

Baie-James, janvier 2020

24-70mm f/2,8 II @ 50mm, f/16, 1/30 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

J’aime bien le positionnement de l’îlot de végétation dans le coin inférieur gauche car cela illustre bien l’isolement vécu dans ces régions nordiques.  

Tout au long de la formation, j’ai porté une attention particulière à la composition des photos afin que les résultats soient les plus artistiques possible. Selon moi, il est plus pratique de faire la bonne composition des images à la prise de vue plutôt qu’à l’ordinateur. Les résultats sont alors plus gratifiants et vous profitez de la résolution maximale de votre boîtier.

Il est possible que j’anime à nouveau cet atelier en 2021. Si vous êtes intéressé par cette formation, je vous invite à communiquer avec moi.

daniel@danieldupont.ca

J’ai publié des photos de l’atelier sur ma page Facebook, ainsi que sur mon compte Instagram. Si vous n’êtes pas membre de Facebook, vous pourrez voir les photos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Voici des commentaires et des photos prises par les participants à l’atelier ‘’Photographier la faune et la nature de la Baie-James 2020’’.

Lagopède des saules, Baie-James, janvier 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Ibrahim Sultanem

Bonjour Daniel,

Merci pour la belle semaine, malgré la longue route, le froid extrême et le peu d’occasions, on a réussi quelques belles photos grâce à toi.

Ibrahim Sultanem

Tétras du Canada femelle, Baie-James, janvier 2020

500mm f/4 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Jean racicot

Merci Daniel pour m’avoir fait connaître la région et aussi pour tes conseils avisés. 


Malgré les très longues distances, les températures extrêmes et l’absence de caribous, nous avons pu faire de bonnes photos, surtout des Lagopèdes des saules, les autres espèces étant malheureusement peu présentes lors de notre séjour.

Jean Racicot

Lagopède des saules, Baie-James, janvier 2020

100-400mm f/4,5-5,6 II; 1/1600, f/5,6, ISO 320.

Main levée

Photo: Denis Roussel

Ce fut un stage très intéressant à faire dans des conditions extrêmes (-39° un matin). Daniel a su nous motiver malgré la température et a été de très bon conseil afin de réaliser de belles photos. Deux regrets, n’avoir pas vu les aurores boréales et les Caribous !

Au plaisir de te revoir prochainement

Cordialement

Denis Roussel

Mes photos préférées de l’année 2019

L’année 2019 a été prolifique pour moi et en voici quelques faits marquants :

  • Cette année soulignait mon 42e anniversaire de pratique de la photographie, dont 29 années comme professionnel.
  • L’animation de dix voyages ateliers, dont un safari-photo en Afrique du Sud.
  • Deux voyages exploratoires : France et Charlevoix à l’automne.
  • La participation au Salon de la photo de Québec et à celui de Laval.
  • La collaboration avec le magazine Photo News pour la publication de quatre chroniques.
  • Une entrevue dans le cadre de l’émission : « Pas plus bête que nous » en mai.
  • Une entrevue à la radio de Lévis en octobre.
  • La participation à trois épisodes de l’émission : « Sauvage comme une image » en novembre.

J’ai fait de nombreux voyages et ateliers qui m’ont amené à traverser l’Amérique de la Floride au Nouveau-Brunswick sans oublier le Costa Rica, la France, l’Islande et l’Afrique du Sud. En 2019, j’ai réalisé près de 75 000 photos.

Qu’il s’agisse de cours, d’ateliers d’une journée ou d’une semaine, 294 personnes ont participé à mes diverses formations. Tous ont profité de cette expérience pour améliorer leurs connaissances et la qualité de leurs photos. Plus de 240 personnes ont assisté à mes conférences, dont celle à la SPPQ.

J’espère vous rencontrer en 2020 dans une formation qui vous permettra de découvrir ou d’approfondir de nouvelles techniques et d’améliorer ainsi la qualité de vos photos.

Les photos :

Comme chaque année, il est toujours difficile de faire un choix dans l’ensemble de la production annuelle. Voici mes photos préférées de 2019;  elles sont présentées en ordre de prise de vue.

Puisque j’ai débuté la rédaction d’un nouveau livre qui doit être publié à l’automne 2020, vous pourrez voir certaines de ces photos dans ce prochain volume.

J’espère que vous aurez autant de plaisir à visionner ces photos que j’en ai eu à les réaliser ainsi qu’à les sélectionner pour vous les présenter !

Dindon sauvage mâle, Rive Sud de Québec, janvier 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 278mm; 1/800, f/5,6, ISO 320

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Lors de l’hiver 2018-2019, une troupe de Dindons sauvages a fréquenté notre cour arrière. Au plus fort des visites, nous avons eu 17 volatiles simultanément, dont ce mâle qui parade pour séduire une femelle. 

Colibri de Rivoli femelle, Costa Rica, février 2019

300mm f/2,8 II + 1,4x; 1/40, f/11, ISO 125.

4 flashs

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Lors de l’atelier que j’ai animé au Costa Rica en février 2019, nous avons photographié des colibris en employant un système de multiflashs. Cinq flashs sont positionnés au pourtour d’une fleur et, lors du déclenchement de ceux-ci, la courte durée de l’éclair permet de figer complètement les ailes des colibris. Nous utiliserons à nouveau cette technique en février prochain.

Rainette aux yeux rouges, Costa Rica, février 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 400mm; 1/125, f/8, ISO 800

Flash

Main levée et stabilisation

Photo : Daniel Dupont

La rencontre de cette Rainette aux yeux rouges a été mémorable pour tous les participants à l’atelier 2019. Nous avons photographié 5  espèces de batraciens, dont celle-ci qui fut collaboratrice.

Toucan de Swainson, Costa Rica, février 2019

500mm f/4 II ; 1/1000, f/5,6, ISO 1600.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo : Daniel Dupont

Les Toucans demeurent pour moi des espèces incontournables du Costa Rica. Nous avons eu le bonheur d’assister à une scène d’intimité entre un mâle et une femelle Toucan de Swainson. Ceux-ci se sont même accouplés devant nos caméras.

Sarcoramphe roi (King Vulture), Costa Rica, février 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1250, f/5,6, ISO 500.

Trépied

Photo : Daniel Dupont

C’était la première fois que j’avais la chance de photographier le Sarcoramphe roi (King Vulture). Pour un oiseau charognard, il est tout de même spectaculaire et plus impressionnant que l’urubu à tête rouge.

Le propriétaire de l’endroit dispose des carcasses de porc devant une cache afin d’y attirer des urubus et le Sarcoramphe roi. En 2019, tous les participants à la formation ont photographié cette espèce. Nous visiterons à nouveau ce site en février prochain.

Balbuzard pêcheur, Floride

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/2500, f/ 8, ISO 500.

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Le Balbuzard pêcheur est omniprésent en Floride et je le photographie pratiquement chaque année. Celui-ci nous a survolés à la fin d’une sortie en aéroglisseur qui demeurera impérissable dans les souvenirs de tous les participants.

Bec-en-ciseau noir, Floride

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1600, f/8, ISO 500

Main levée

Photo: Daniel Dupont

J’ai photographié cette espèce à de multiples reprises, mais c’est la première fois que je la photographie sous une lumière aussi belle. Pour réussir à le photographier pendant qu’il pêche en laissant sa mandibule inférieure couper la surface, il ne doit pas y avoir la moindre vague sur l’eau. 

Grues du Canada, Floride

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1000, f/8, ISO 400.

Flash et Better Beamer

Trépied

Photo: Daniel Dupont

En mars dernier, nous avons eu l’opportunité de photographier la dance nuptiale des Grues du Canada. Un des adultes se saisit d’une brindille et la lance dans les airs. Un second oiseau la capte en vol et la relance. Cette danse peut durer pendant plusieurs minutes. 

C’était la deuxième fois que j’observais ce comportement et la première fois que j’étais en mesure de le photographier.

Paruline du Kentucky, Ontario, mai 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000, f/5,6, ISO 1250

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

L’observation de la Paruline du Kentucky relève de la chance. Elle est furtive, demeure plus souvent au sol que posée sur une branche et ne se positionne à découvert que pour de brefs instants. 

J’ai eu la chance de pointer mon objectif pendant quelques secondes, ce qui fut suffisant afin de réussir cette photo.

Château de Chenonceau, France, mai 2019

16-35mm f/2,8 II @ 16mm; 1/40 sec, f/11, ISO 200

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

Le château de Chenonceau, qui enjambe le Cher, offre la possibilité de jouer avec les réflexions, ce qui ajoute une touche artistique aux images. Lors de la conversion de l’image de RAW à TIF, j’ai décidé de tenter la version en noir et blanc.

J’aime beaucoup le rendu final !

Paris, France, mai 2019

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 1/400 sec, f/11, ISO 250

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Lorsque je suis arrivé sur le toit d’un l’immeuble, j’ai été impressionné par la vue sur Paris. J’ai alors décidé de tenter une série de photos afin de créer une image panoramique. Le ciel étant légèrement couvert, j’ai aussi décidé d’employer le mode HDR directement sur le boîtier.

N’ayant pas de trépied, j’ai réalisé les prises de vues à main levée, ce qui m’obligeait d’employer une vitesse plus rapide afin d’éviter les flous de bougé.

Cette image a nécessité l’emploi de différentes techniques qui devaient toutes être bien maîtrisées.

Paris, France, mai 2019

24-70mm f/2,8 II @ 70mm; 8 sec, f/22, ISO 200

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

J’ai toujours beaucoup aimé réaliser des photos de nuit et Paris fut un magnifique terrain de jeux. La vitesse de 8 secondes a créé un flou de bougé sur les personnages au premier plan, ce qui ajoute une touche artistique à l’image.

Chevaux, Islande, juin 2020

100-400mm f/3,5-5,6 II @ 114mm; 1/1600 sec, f/5,6, ISO 400

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Nous roulions sur une route de campagne en Islande lorsque j’ai repéré une troupe de chevaux qui semblait lutter entre eux. Cette fraction de seconde est tout de même spectaculaire.

Glacier Jokulsarlon, Islande, mai 2019

70-200mm f/2,8 II @ 142mm; 1/80 sec, f/11, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

Le glacier Jokulsarlon est immense et il est possible de le photographier à quelques endroits. Le positionnement du bloc de glace bleu au premier plan ajoute une touche de couleur qui illumine la photo. 

Phalarope à bec étroit, Islande, mai 2018

100-400mm f/3,5-5,6 II @ 300mm; 1/2000 sec, f/5,6, ISO 400

Main levée

Photo: Daniel Dupont

Lors du repérage effectué en 2018, j’avais découvert un marais où il était possible de photographier des Phalaropes à bec étroit. Cette année, il y en avait plusieurs qui s’alimentaient au même endroit et nous avons tous été en mesure de les photographier. Ce fut l’un de mes moments forts de cette formation en Islande.

Macareux moine, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II, f/10, 1/2000 sec, ISO 800

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Lors de l’atelier sur la Côte-Nord que j’ai animé en juillet dernier, nous avons eu plusieurs occasions de photographier des Macareux moines en vol, dont celui-ci prenant son envol. 

Charlevoix, août 2019

24-70mm f/2,8 II @ 28mm, f/22, 1/40 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo : Daniel Dupont

L’inclusion du soleil dans cette composition améliore le rendu de l’image. Malgré le fait qu’il ne représente qu’un faible pourcentage de la photo, il demeure un point d’attraction indéniable pour le regard, surtout que les rayons sont visibles.

Cascade, Îles de la Madeleine, août 2019

11-24mm f/4 @ 12mm; 1/3 sec, f/11, ISO 100

Filtre neutre Lee Little Stopper, filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

Lors du repérage aux Îles de la Madeleine, j’ai trouvé l’une des rares cascades de archipel. L’emploi d’une vitesse lente assure un filé dans l’eau et dans les nuages, ce qui ajoute une touche artistique à cette photo.

Il reste deux places de disponibles pour cette destination que j’animerai en août prochain.

Sentier pédestre, Îles de la Madeleine, août 2019

11-24mm f/4 @ 17mm; 1,3 sec, f/11, ISO 100

Filtre neutre Lee Little Stopper, filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

Dans certains secteurs des Îles de la Madeleine, des dunes de sable couvertes d’herbages protègent le territoire contre l’érosion. Lorsque j’ai aperçu ce sentier, j’ai immédiatement cadré en vertical et employé un filtre neutre graduel afin de maximiser l’impact des nuages.

Lever de soleil, Îles de la Madeleine, août 2019

11-24mm f/4 @ 14mm; 2 sec, f/22, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,9M

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

Je suis arrivé à ce site à la noirceur dans l’espoir de capter les premiers rayons du soleil. J’ai par la suite choisi mon nouvel objectif grand angulaire afin d’inclure un premier plan, ce qui ajoute une touche artistique à la photo.

L’utilisation du filtre graduel permet d’équilibrer la différence de luminosité entre le ciel et la mer et rend les rayons du soleil plus visibles.

Coucher de soleil, Afrique du Sud, septembre 2019

100-400mm f/4,5-5,6 II @ 263mm; 1/1600, f/5,6, ISO 500.

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Lorsque j’ai aperçu ce Pygargue vocifère perché en bordure de la route, j’ai immédiatement pensé faire une photo en silhouette avec le soleil. 

Pour réaliser une image comme celle-ci, employez la visée arrière afin de protéger vos yeux de la puissance des rayons du soleil et assurez-vous de sélectionner une ouverture de f/16 ou f/22.

Girafe, Afrique du Sud, septembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1600, f/5,6, ISO 500.

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Nous étions à photographier une troupe de Babouins chacmas lorsque j’ai aperçu cette girafe qui s’apprêtait à traverser la route de terre devant nous. Puisque la vitre avant du véhicule était abaissée, nous avons tous pu photographier celle-ci en demeurant bien assis sur notre siège. 

Jacana d’Afrique, Afrique du Sud, septembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1250, f/5,6, ISO 500.

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Nous avons photographié ce Jacana d’Afrique à l’un des points d’eau du parc Kruger. Nous avons stationné le véhicule en bordure d’une digue en béton, qui crée un bassin dans un ruisseau et qui nous permet de photographier pratiquement au niveau de l’eau. 

J’ai employé une vitesse assez rapide pour figer le sujet tout en m’assurant d’avoir aussi cadré la réflexion de l’oiseau sur l’eau. Nous visiterons ce site à nouveau en septembre prochain.

Touraco à huppe splendide, Afrique du Sud, septembre 2018

100-400mm f/4,5-5,6 II; 1/800, f/5,6, ISO 400.

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Lorsque nous avons aperçu les Touracos en vol, nous avons tous été impressionnés par les couleurs de leur plumage. Le couple s’est posé dans un arbre près de nous dans un village d’hébergement et nous avons pu l’approcher pour le photographier.

Nous visiterons aussi ce village lors du safari photo que j’animerai en Afrique du Sud en septembre prochain.

Léopard, Afrique du Sud, septembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/800, f/5,6, ISO 1250

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

En six voyages dans le parc, c’était la première fois que je photographiais un Léopard aussi dégagé et paisible. Ils se retrouvent souvent dans des arbres, ou cachés sous le feuillage d’un arbuste, voire même marchant en bordure d’une route, mais rarement couchés complètement à découvert à faible distance et cela pendant plusieurs minutes.

Lions immatures, Afrique du Sud, septembre 2019

70-200mm f/2,8 II @ 200mm; 1/640, f/2,8, ISO 1000

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Un des points fabuleux du parc Kruger, c’est qu’il peut nous réserver des surprises à chaque détour de la route. Un matin de septembre dernier, nous avons découvert deux jeunes lions immatures qui étaient couchés sur une route asphaltée qui conserve la chaleur pendant la nuit. 

Ils nous ont laissé approcher avec le véhicule, ce qui nous a permis de les photographier. Après quelques minutes, ils se sont déplacés dans la végétation en bordure de la route et ont pris cette position.

Guépard, Afrique du Sud, septembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x; 1/1000, f/5,6, ISO 1000

Main levée depuis le véhicule safari

Photo: Daniel Dupont

Nous avons fait la rencontre d’un couple de Guépards qui était en chasse en bordure de l’un des chemins de terre qui sillonnent le parc. Nous les avons suivis sur environ 500 mètres et nous avons réussi plusieurs photos de leur démarche pour le moins féline, mais aussi celui-ci qui s’est couché sur une termitière.

Coucher de soleil, Maine, octobre 2019

24-70mm f/2,8 II @ 35mm; 1/2 sec, f/16, ISO 100

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Télécommande et niveau

Photo : Daniel Dupont

Nous étions en route en direction de l’hôtel lorsque j’ai aperçu du coin de l’œil les reflets des couleurs du coucher de soleil. J’ai aussitôt arrêté le véhicule dans un stationnement en bordure de la route tout en donnant les consignes concernant le matériel : objectif, trépied et importance de la symétrie du cadrage. 

Nous avons eu quelques minutes d’extase avant que la lumière décline et que le spectacle soit terminé.

Québec, décembre 2019

11-24mm f/4 @ 12mm; 13 sec, f/16, ISO 100

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

Comme chaque année, j’ai animé au début décembre un atelier de photo de nuit dans le vieux Québec. J’en ai alors profité pour expliquer comment employer un flash afin d’éclairer le premier plan d’une image.

J’ai déclenché le flash manuellement à 25 reprises en me déplaçant en m’assurant que les chaises seraient éclairées uniformément. Pour obtenir plus d’information sur la procédure à suivre référez-vous à mon livre « Techniques photo » dans le chapitre traitant de la photo de nuit.

Coup de cœur 2019

Macareux moine, Île aux Perroquets, juillet 2019

500mm f/4 II + 1,4x, f/8, 1/1250 sec, ISO 250

Flash et Better Beamer

Main levée

Photo : Daniel Dupont

Alors que nous nous apprêtions à quitter l’Île aux Perroquets sur la Côte-Nord en juillet dernier, j’ai aperçu ce Macareux moine qui me semblait suffisamment proche pour lui tirer le portrait.

J’ai employé un flash afin de faire ressortir les couleurs du bec et du pourtour des yeux qui sont pour moi une beauté de la nature. Notez que je n’ai pas recadré cette photo.

Pygargues vocifères, Afrique du Sud, septembre 2018

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1600, f/5,6, ISO 400.

Main levée depuis le camion safari

Photo: Daniel Dupont

Le Pygargue vocifère est comparable en dimension et poids à notre Pygargue à tête blanche. Nous avons eu l’occasion de photographier la pariade d’un couple qui semblait se courtiser.

En employant le mode d’exposition manuel, nous avons obtenu des détails dans le plumage de la tête des deux oiseaux, sans que le ciel gris pâle ne soit surexposé ou sous-exposé.

Ce sont indéniablement mes deux coups de cœur aviaires de 2019 ! 

Rhinocéros blanc, Afrique du Sud, septembre 2019

500mm f/4 II + 1,4x III; 1/1600, f/5,6, ISO 400.

Main levée depuis le camion safari

Photo: Daniel Dupont

Les rhinocéros blancs sont malheureusement traqués par des braconniers qui sont intéressés par leurs cornes. Celles-ci auraient supposément un effet salvateur pour les Asiatiques vieillissants.

Les difficultés qu’ils rencontrent sont aussi reliées à leur taux de reproduction. Les jeunes demeurent avec la femelle pendant 4 ans avant d’être en mesure d’affronter les rigueurs de la savane. La femelle ne peut donc avoir qu’un jeune aux quatre à cinq ans. 

Nous avons photographié celui-ci en bordure d’une digue qui nous permettait d’être pratiquement à la hauteur de l’animal.

C’est mon coup de cœur pour ma photo animalière préférée de 2019 ! 

Lever de soleil, Nouveau-Brunswick, août 2019

24-70mm f/2,8 II @ 70mm, f/16, 1/4 sec, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,9S

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT, tête Vanguard BBH 200

Télécommande et niveau

Photo: Daniel Dupont

La veille, nous avions repéré deux endroits possibles pour les photos du lever de soleil. Nous nous sommes rendus au premier site et la brume qui le recouvrait s’évaporant rapidement, nous avons opté pour la deuxième possibilité.

Les teintes jaunâtres créées par le soleil ajoutent une touche des plus intéressantes. Pour m’assurer d’avoir du détail dans les rayons du soleil, j’ai employé un filtre neutre graduel Lee 0,9S.

Phare, Îles de la Madeleine, août 2019

11-24mm f/4 @ 12mm; 1/10 sec, f/16, ISO 100

Filtre neutre graduel Lee 0,6S

Trépied Vanguard 283 CT, tête Vanguard BBH-200

Photo: Daniel Dupont

En arrivant à ce phare, plutôt que de m’approcher de celui-ci, j’ai décidé de repérer les environs. J’ai alors découvert une arche dans l’eau et la possibilité de cadrer au grand angle afin d’inclure les deux éléments.

J’ai aussi employé un filtre neutre graduel afin de maximiser l’impact des nuages et d’obtenir une image plus artistique.

J’ai visité ce site à trois reprises, mais c’est cette image réalisée à mon premier passage qui demeure la plus intéressante.

Ce sont mes deux photos de paysage préférées de l’année 2019 !

J’espère que vous avez apprécié cette sélection de mes photos 2019.

J’aimerais bien lire vos commentaires et connaître quelle est votre photo préférée parmi cette sélection.

Horaire des prochains cours, ateliers et voyages ateliers

Bonjour à tous,

Dans ce quinzième Bulletin de l’année 2019, vous trouverez les liens pour écouter deux des trois épisodes de l’émission : ‘’Sauvage comme une image’’ auxquels j’ai collaboré, les dates pour le voyage atelier au Costa Rica en février 2021, ainsi que des idées cadeaux pour les photographes de votre entourage.

Vous trouverez aussi les informations concernant les prochains ateliers et formations à Montréal et à Québec ainsi que les voyages ateliers que j’animerai en 2020 et le rappel de l’ouverture d’un compte Instagram : danieldupontphotographe.

Notez que certains des voyages ateliers sont pratiquement complets. Il ne reste que 2 places pour la Baie-James, 3 places pour la Floride, 2 places pour le Texas, 2 places pour les Îles de la Madeleine, 1 place pour la France et 2 places pour l’Afrique.

Si vous n’avez pas de compte Facebook, vous pouvez visionner mes photos et vidéos en utilisant le lien suivant : http://on.fb.me/YRG525

Bonne lecture à tous  !

Charlevoix, août 2019

28-70mm f/2,8 II @ 28mm; 1/40 sec, f/22, ISO 100

Trépied Vanguard Alta Pro 283 CT et tête Vanguard BBH-200

Télécommande, niveau

Photo: Daniel Dupont

En participant à l’atelier de trois jours dans Charlevoix, vous pourriez vivre une première expérience de formation de plusieurs journées sans les déplacements à l’étranger.

Voici la liste des prochains cours et ateliers :

Région de Québec :

Améliorer vos photos d’oiseaux (mardi 4 février, 18 h 30 à 21h), reste 6 places Nouvelle date

Les oiseaux du jardin (samedi 14 décembre, 8 h 30 à 16 h), reste 2 places.

Les menus Canon (dimanche 15 décembre, 8 h 30 à 12h), complet, liste de réserve.

Photographier Québec la nuit (mardi 17 décembre, 18 h 30 à 21 h 30), reste 6 places.

Comprendre et saisir la lumière 2 (samedi 1 février, 8 h 30 à 12h), reste 6 places.

Les structures de l’image 2 (samedi 1 février, 13 h à 16 h 30), reste 6 places.

Photographier l’hiver (dimanche 2 février, 8 h 30 à 16 h 30), 8 places.

Région de Montréal :

Les menus Canon (vendredi 7 février, 18 h 30 à 21h), reste 8 places.

Les structures de l’image 2 (samedi 8 février, 13 h à 16 h 30), reste 8 places.

Comprendre et saisir la lumière 2 (samedi 8 février, 8 h 30 à 12h), reste 8 places.

La photo macro (dimanche 9 février, 8 h 30 à 16 h), reste 7 places.

Voyages ateliers 2020 :

Photographier la faune et la nature de la Baie-James (13 au 17 janvier 2020), reste 2 places.

Photographier les oiseaux du Costa Rica : (15 au 23 février 2020) complet.

Photographier les oiseaux de la Floride (8 au 13 mars 2020), reste 3 places

Photographier les oiseaux du Texas (22 au 27 mars 2020), reste 2 places.

Pointe Pelée et le Sud de l’Ontario (3 au 7 mai 2020) reste 5 places.

Photographier Paris et Les Châteaux de la Loire (16 au 23 mai 2020) reste 1 place.

Photographier Terre-Neuve (14 au 21 juin 2020) reste 7 places.

Photographier la Gaspésie (24 au 28 juin 2020) 8 places.

Photographier Charlevoix (31 juillet au 2 août 2020) reste 7 places.

Photographier les îles de la Madeleine en août (9 au 15 août 2020) reste 2 places.

Photographier Yellowstone et Grand Teton (30 août au 6 septembre 2020), complet.

Safari photo en Afrique du Sud (21 au 30 septembre 2020) reste 2 places.

Voyages ateliers 2021 :

Photographier les oiseaux du Costa Rica : (15 au 23 février 2021) 8 places.

Photographier Yellowstone et Grand Teton (22 au 29 août 2021), 8 places.

Information et réservation

daniel@danieldupont.ca